ISO 27001

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

maladie

Dépression


 

Comparez les expériences avec les médicaments pour dépression

Nom Nombre avis Efficacité Satisfaction générale
Effexor 134 3,41044776119403
3,02985074626866
Seroplex 123 3,48780487804878
3,1869918699187
Paroxetine 96 3,67708333333333
3,35416666666667
Valdoxan 89 2,98876404494382
2,84269662921348
Cymbalta 86 3,43023255813953
3,1046511627907
Sertraline 77 3,58441558441558
3,42857142857143
Citalopram 74 3,66216216216216
3,51351351351351
Deroxat 62 3,91935483870968
3,45161290322581
Fluoxétine 52 3,44230769230769
3,26923076923077
Prozac 45 3,08888888888889
3,02222222222222
Lexapro 28 3,78571428571429
3,64285714285714
Zoloft 26 3,34615384615385
3,26923076923077
Norset 24 3,29166666666667
3,29166666666667
Seropram 18 3,72222222222222
3,55555555555556
Anafranil 18 3,66666666666667
3,27777777777778
Laroxyl 16 3,25
2,75
Venlafaxine 12 3,25
2,91666666666667
Seresta 12 3,41666666666667
3,58333333333333
Abilify 12 3,25
2,83333333333333
Sipralexa 11 3,63636363636364
3,81818181818182
Lysanxia 11 3,18181818181818
3
Athymil 11 2,63636363636364
2,27272727272727
Clomipramine 11 3,36363636363636
3,36363636363636
Zyprexa 11 3,63636363636364
3
Lexomil 10 3,4
2,7
Miansérine 9 3
3
Xanax 9 3,33333333333333
2,66666666666667
Lithium 7 3,57142857142857
2,85714285714286
Champix 6 4,33333333333333
3,33333333333333
Zolpidem 6 3,83333333333333
3,5
Mirena 6 5
1,83333333333333
Divarius 5 4,4
3,6
Depamide 5 3,2
3
Risperdal 5 2,6
2,2
Solian 5 3
2,6
Lamictal 5 4,6
4,6
Rivotril 5 3,8
3
Stresam 4 1,25
1,25
Ixel 4 2,5
1,5
Concerta 4 3,5
3,5
Cipralex 4 3,5
3,5
Prothiaden 4 3,75
4
Stilnox 4 4,25
3,5
Dogmatil 4 3,25
2,75
Levothyrox 4 3
2,25
Cerazette 4 4,75
1,75
Tercian 3 4,33333333333333
4
Loxapac 3 1
1
Imovane 3 3,33333333333333
3
Alprazolam 3 3,66666666666667
2,66666666666667
Temesta 3 3,33333333333333
2,66666666666667
Haldol 3 2,66666666666667
2,66666666666667
Epitomax 3 4
2
Depakine 3 4
3
Tramadol 3 4,66666666666667
3,66666666666667
Baclofene 3 5
4,66666666666667
Quétiapine 2 3,5
2
Ludiomil 2 5
5
Atarax 2 4
2
Tranxene 2 2,5
2
Orap 2 2,5
1,5
Dipiperon 2 3,5
1,5
Nozinan 2 3,5
3,5
Advil 2 3,5
4
Tamoxifene 2 1
3
Climaston 2 2
2
Nuvaring 2 4,5
1
Lambipol 1 4
5
Teralithe 1 4
3
Elavil 1 5
5
Moclamine 1 4
5
Lutenyl 1 5
1
Floxyfral 1 4
5
Dafalgan Codeine 1 4
3
Contramal 1 5
5
Lariam 1 4
1
Malarone 1 3
2
Methadone 1 4
4
Aotal 1 5
5
Ritaline 1 5
5
Surmontil 1 5
3
Tofranil 1 3
3
Circadin 1 1
1
Bromazépam 1 5
5
Valium 1 5
5
Seroquel 1 1
3
Fluanxol 1 3
2
Artane 1 1
1
Lyrica 1 5
5
Paracetamol Codeine 1 5
5
Arcoxia 1 1
2
Cymevan 1 4
4
Tamsulosine 1 1
1
Androgel 1 5
5
Depo-provera 1 4
2
Stediril 1 5
1
Roaccutane 1 5
2
Omacor 1 5
5
Olmetec 1 4
1
Propranolol 1 3
3
Plavix 1 1
1
Xenical 1 2
2

Les dernières expériences sur l’utilisation médicamenteuse pour: dépression


19/09/2017
Homme, 51
Satisfaction générale 3

Citalopram (citalopram)
Dépression

Satisfaction sur
2
3
4
4
Après de gros problèmes en 2007-2008, j'ai passé 10 ans sans antidépresseurs mais cette année, j'ai "replongé" et mon médecin m'a suggérer d'être aidé par un traitement antidépresseur...
19/09/2017
Homme, 51
Satisfaction générale 2

Anafranil (clomipramine)
Dépression

Satisfaction sur
4
2
1
4
Suite à une rupture amoureuse en 2007 + surmenage professionnel (j'avais ma propre entreprise), mon médecin traitant (que je fréquentais depuis peu) m'a prescrit l' ANAFRANIL. Pourquoi cet antidépresseur plutôt qu'un autre? Je l'ignore et tous les autres médecins à qui j'en ai parlé depuis semblent étonnés car c'est une ancienne molécule que l'on donne maintenant surtout q...lire la suiteuand rien d'autre n'a fonctionné. Je précise qu'à l'époque j'étais sous Subutex depuis 7 ans à 4mg (j'étais monté à 8mg maximum en 2003). Outre la bouche sèche et de grosses difficultés pour uriner, je ne sentais pas d'autres effets secondaires. Par contre au bout d'une dizaine de jours, j'ai eu une 1ère crise d'accès maniaque. Je dois préciser que le médecin ne m'avait pas parlé d'effets possibles comme ceux-ci mais surtout que je ne connaissais pas et ne savais pas qu'il s'agissait d'un état anormal voire même dangereux par rapport à ce qu'il pouvait engendrer dans ma vie. Cet effet arriva d'un seul coup comme une énorme montée de bien être, quasiment l'effet d'un shoot de coke! Je me suis senti invincible, d'une force mentale, intellectuelle et physique incroyable. Ces montées arrivaient de temps en temps, par vagues, mais j'étais tout le temps dans un état plutôt euphorique, j'en avais quasiment arrêté le Subutex! Ce n'est que des années plus tard, en discutant avec une patiente maniaco-dépressive qui avait vécu la même chose (et pour qui les retombées furent graves) que j'ai pris conscience que ce médicament était à l'origine de prises de décisions capitales mais dramatiques dans ma vie. Professionnellement et sentimentalement, je me suis engagé dans des voies risquées et le résultat fut dramatique.... évidemment je n'aurais jamais pris de telles directions dans mon état normal! Si au moins mon médecin m'avait prévenu de telles possibilités, j'aurais pris du recul et beaucoup plus de précautions! Aujourd'hui je suis ruiné, dépressif, sans vie affective... moyen cool tout ça!!
17/09/2017
Homme, 60
Satisfaction générale 4

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
4
5
5
5

17/09/2017
Femme, 32
Satisfaction générale 4

Deroxat (paroxétine)
Dépression

Satisfaction sur
4
4
5
5
Mon psychiatre m a prescrit deroxat contre les attaques de panique y a 6 mois. J ai eu tres peur au debut vu les avis. Dans mon cas, aucun effet secondaire sauf quelques vertiges les premiers jour. Concernant le poids, moi qui mange tres mal zt grignote tt le temp, j ai pas modifie mes habitudes et tout de meme j ai perdu des kilos. Pour ce ki est de mes crises, elles disp...lire la suitearaissent petit a petit et mon humeur generale est beaucoup mieux. Ce medicament m a remontee du fond. Dans le cas ou il vous ai prescrit, tentez le coup et n ayez pas peur
15/09/2017
Femme, 55
Satisfaction générale 4

Miansérine (miansérine)
Dépression

Satisfaction sur
4
3
3
4
j'ai fait un "burn-out'. Epuisement, problèmes de concentration, perte de mémoire, troubles du sommeil. J'ai toujours eu une excellente mémoire et été très organisée, mais là j'oubliais mes rendez-vous et j'étais incapable de me concentrer. La miansérine a un effet sédatif, surtout en début de traitement, ce qui m'a permis de retrouver le sommeil. Il a fallu deux moi...lire la suites de traitement pour améliorer ma concentration et retrouver mes capacités de mémorisation. La prise de poids est problématique et j'ai hâte de pouvoir arrêter le traitement.
11/09/2017
Femme, 45
Satisfaction générale 4

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
4
3
3
5
J'ai pris CEROPLEX pendant 15 ans et j'ai malgré tout rechuté il y a 1 an. Prescription de Brintilix sans effet, puis EFFEXOR 75mg depuis 6 mois. Les effets secondaires : tremblements, frissons, vertiges, acouphènes puis tout s'est estompé sauf les acouphènes. Mon état mental s'est amélioré environ 1 mois après le début du traitement, pas avant. J'ai à nouveau envie de vi...lire la suitevre, de me lever le matin. Un peu moins irritable mais c'est limite. Je fais toujours beaucoup de cauchemars qu'Effexor n'a pas diminué. Mais je suis satisfaite pour l'instant. Je revois ma spécialiste ce samedi.
07/09/2017
Femme, 37
Satisfaction générale 1

Quétiapine (quétiapine)
Dépression

Satisfaction sur
4
1
1
5
Prise de poids fatigue extreme
07/09/2017
Femme, 37
Satisfaction générale 4

Lamictal (lamotrigine)
Dépression

Satisfaction sur
4
2
3
5
En dépression depuis le mois de janvier 2016 , j'ai testé tout les traitements . Seroplex que je prenais depuis 5 ans n'avait plus d'effet . On m'a donc donné deroxat , effexor , zoloft , de la Quetiapine ... Aucun de ces traitement ne convenait . Début juillet ma psychiatre m'a proposé le lamictal 50mg à augmenter toute les 2 semaines pour arriver à la dose thérapeutique ...lire la suitede 200 mg mi aout . Le début du traitement a été assez chaotique .. On m'avait beaucoup sensibilisé au risque d'éruption cutanée , et 1 semaine après le début du traitement j'ai attrapé pas mal de petit bouton sous les bras .. Paniqué je suis allée voir ma psychiatre qui m'a rassuré en m'expliquant que l'éruption cutanée dangereuse se présentait sous forme de cloque . J'ai donc continué le traitement .. Celui ci me donne une faiblesse musculaire et les jambes lourdes ... J'ai également eu au bout d'un mois de traitement une grosse éruption d'acnée sous forme de mycrokystes ..( selon ma psy cela peut etre lié car lamictal agit sur la qualité de la peau ) Cela s'est apaisé depuis .. . La dépression a régressé , les idées noirs disparaissent les angoisses sont moins nombreuses .. Je pense être sur la bonne voie . Le lamictal m'a aidé , j'espère maintenant m'habituer pour être moins fatigué et reprendre le sport .
02/09/2017
Femme, 62
Satisfaction générale 4

Seroplex (escitalopram)
Dépression

Satisfaction sur
4
3
4
5
Suite a 3 semaines de crises d angoisse et pleurs , j ai vu un psycjiatre et il m a prescrit seroplex 10 mg ; d abord 5 mg sur 7 jours puis 10 mg ; j ai galére mais j ai voulu y croire ; les effets positifs sont venus tres progressivement ; aujourd jui , je suis a 3 mois de traitement et je recommence a avoir des peyites crises d angoisse , le matin essentiellement ; j ai ...lire la suitepeur de devoir augmenter a 15 mg par jour ; je verrai avec mon psy la semaine prochaine ; j ai des hauts et des bas mais si je passe une bonne nuit , ca va nettement mieux . Par contre , si je dots trop peu car j ai des insomnies , tout va mal au réveil . Je ne sais quoi penser de toit ca
02/09/2017
Homme, 65
Satisfaction générale 5

Bromazépam (bromazépam)
Dépression

Satisfaction sur
5
4
5
5
non
27/08/2017
Femme, 54
Satisfaction générale 4

Divarius (paroxétine)
Dépression

Satisfaction sur
4
4
5
4
Je prend ce traitement depuis 10 ans il m'a fait beaucoup de bien , en 10 ans j'ai pu le baisser mais dés que j'ai un soucis important j'ai à nouveau des angoisses Je suis passé de 1cp à 1/2 tous s'est bien passé puis en octobre 1/2 tous les 2 jours Un gros soucis est apparu en décembre mais je n'ai pas voulu augmenter ma dose donc je suis resté de décembre à juillet ...lire la suite2017 à 1/2 tous les 2 jours mais des angoisses au moindre soucis avec perte d'appétit Donc depuis juilket j'ai repris 1/2 tous les jours et j'ai bien moins d'angoisses Je me demande si je pourrai arrêter un jour ? C.
24/08/2017
Femme, 63
Satisfaction générale 1

Levothyrox (lévothyroxine)
Dépression

Satisfaction sur
2
1
2
3
Femme agée de 63 ans. Mon hypothyroïdie avait été enfin stabilisée, et je suis sous Lévothyrox 175 depuis de très nombreuses années. Lorsque la formulation du médicament a été modifiée, la pharmacienne a prétendu que «ce n'est que la couleur de la boite qui a changé, en vue d'une uniformisation européenne»!!! En regardant les infos sur France 3, j'ai repensé à tous les t...lire la suiteroubles que j'ai ressentis, et les très mauvais résultats des analyses de sang d'il ya deux mois. En effet: troubles du sommeil, nervosité intense, coliques nombreuses, crampes nocturnes, bouffées de chaleur, etc... correspondants au changement du Lévothyrox. La TSH a été multipliée par 4 et mon taux d'auto-immunité était à 189, alors que le seuil normal doit être de 3,2 ! L'endocrinologue m'a immédiatement proposé le changement de traitement : remplacement du Lévothyrox par Euthyral (du même laboratoire!!) En effet, les laboratoires MERCK semblent avoir le monopole de vente de cette molécule. Il est anormal que les coûts entrainés par cette décision des laboratoires MERCK soient supportés par l'Assurance Maladie et les mutuelles. C'est à MERCK de supporter les conséquences, au moins financières, de ses décisions. Les conséquences sur la santé, ce sont bien les patients qui les supportent ! Et que fait le Ministère de la Santé ? Comme d'habitude, il nous laisse nous débrouiller : courir pour les prises de sang, les rendez-vous chez les médecins, jusqu'à ce qu'une solution boiteuse soit trouvée...
23/08/2017
Homme, 17
Satisfaction générale 1

Zoloft (sertraline)
Dépression

Satisfaction sur
1
2
2
5
Je suis autiste Asperger. Mon psychiatre m'en avait prescris quand j'ai fait commencé à avoir des idées noires au collège. J'ai commencé avec 25mg, puis à 50 jusqu'à 100 (2x 50mg) et depuis ma vie s'empire, je vis un véritable calvaire à cause de cette saloperie (dsl pour la grossièreté), ça me ronge littéralement la tête, ça n'a aucun effet bénéfique, pire ça n'a qu'agg...lire la suiteravé ma dépression. J'ai baissé à 50mg, mais ça continue à pourrir ma vie. dépersonnalisation, troubles de l'humeur, pertes de mémoires, absence épileptique, fatigue chronique, idées noires, dépression
21/08/2017
Femme, 24
Satisfaction générale 4

Norset (mirtazapine)
Dépression

Satisfaction sur
5
3
3
5
J'ai pris du norset (mirtazapine) à raison d'un comprimé par jour à la dose de 15mg pendant six mois. Au début du traitement, j'ai eu pas mal d'effets secondaires : sédation, akathisie des jambes, maux de tête, prise de poids, sensibilité à la lumière... Mais il m'a sorti de mon état dépressif. Malheureusement, je l'ai arrêté trop vite et j'ai rechuté.
21/08/2017
Femme, 43
Satisfaction générale 1

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
3
1
2
2
Suite à ce médicament qui finalement n à pas été très efficace pour ma maladie je me suis retrouvée avec des effets secondaires très handicapant. Je déconseille à tout le monde ce médicament car le sevrage est très difficile.
21/08/2017
Homme, 30
Satisfaction générale 2

Clomipramine (clomipramine)
Dépression

Satisfaction sur
2
2
4
5
Je trouve ce médicament inadapté aux périodes de vie intenses (arrivée d'un enfant, forte de charge de travail) ainsi qu'aux conditions de vie urbaines (bouffées de chaleurs, transpiration intense dans les transports etc.). transpiration, fatigue généralisée, prise de poids
21/08/2017
Femme, 32
Satisfaction générale 5

Seroplex (escitalopram)
Dépression

Satisfaction sur
5
4
5
5
Suite à une dépression post portum mon medecin généraliste m'a prescrit Seroplex 10mg , au bout de 3 jours j'ai retrouvé le gout de vivre et surtout j'ai enfin joué avec mon bébé alors qu'avant je n'arrivais pas à créer le contact et j'avais des pensées suicidaires, je ne faisais que dormir, pleurer, plus de gout de vivre... Seroplex m'a sauvé la vie, je le prend depuis...lire la suite 2015 (donc 2 ans) et je n'ai noté que l'absence de libido en effet secondaires. J'ai essayé de diminuer l'année dernière mais mon état dépressif est revenu avec des sensations de vertiges donc pas possible. J'ai même du l'augmenter car il ne faisait plus assez effet donc je suis passé à 15mg, et depuis il me convient très bien. J'espère quand même un jour pouvoir m'en passer!
19/08/2017
Femme, 47
Satisfaction générale 1

Levothyrox (lévothyroxine)
Dépression

Satisfaction sur
1
1
1
4
Opérée il y a 15 ans, je n'avais aucun problème jusqu'au changement de formule du Lévothyrox...je suis en arrêt depuis deux mois! Je suis fatiguée dès le réveil avec une sensation bizarre (comme si je venais de faire une nuit blanche et avec des vertiges) donc plus de vie sociale. Signez la pétition , vous verrez on est déjà plus 50 000 dans ce cas....c'est un scandale! ...lire la suite (Meamedica.fr : suppression des données personnelles)
16/08/2017
Homme, 50
Satisfaction générale 4

Seroplex (escitalopram)
Dépression

Satisfaction sur
4
2
3
5
En état dépréssif suite à un énvenement, j'ai évoluè vers une état anxieux J'ai pris du Seroplex - sous son format générique - pendant 4 ans. En parallelle j'ai suivi une psychothérapie. Au cours des années de prise j'ai constaté une forte baisse de ma libido, j'ai du prendre des stimulants -Cialis, Viagra- pour conserver une sexualité. Dans les épisodes de crises anx...lire la suiteieuses, j'ai du augmenter les doses : quand le dosage etait suffisant, je ressentait une certine atonie, un abattement sans basculer dans la dépression ou les pensées sucidaires, et aussi de l'atonie une dégradation de ma mémoire-je fais depuis des exercices de sollicitation mentales. Le point noir est le sevrage : malgré une réduction progressive sur 4 mois, beaucoup de vertige, retour des épisodes anxieux . A prendre avec beaucoup de prudence. Bien évidemment il s'agit d'un avis de quelqu'un de bien portant car lorsqu'on est dépressif et traversé par des pensées noires l'important est uniquement de sortir de cet état, peu importe les conséquences.
14/08/2017
Femme, 47
Satisfaction générale 5

Tercian (cyamémazine / tartrate de cyamémazine)
Dépression

Satisfaction sur
5
1
5
5
Le tercian a changé ma vie et à stabilisé la dépression sévère dans laquelle je m étais enfoncée depuis 5 ans (hospitalisation , crises d angoisses, tentatives de suicide, souffrance in'supportable , essais de plusieurs molécules etc ) avec une psychothérapie et effexor ( 350 mg) ce médicament m a sauvé malgré une très forte prise de poids ... peu importe , je suis en vu...lire la suitee .
13/08/2017
Homme, 31
Satisfaction générale 4

Paroxetine (paroxetine)
Dépression

Satisfaction sur
4
4
4
4

05/08/2017
Femme, 20
Satisfaction générale 4

Seroplex (escitalopram)
Dépression

Satisfaction sur
4
3
3
4
- Prescription par un généraliste (et couplé d'un médicament contre l'anxiété) après avoir exprimé mes envies et poussees suicidaires à mes parents . Attention, une fois ce traitement commencé, il est vraiment bon a de commencer avec un psychiatre ou au moins un psychologue. Et surtout, ne pas arrêter comme ça en plein milieu, ou ce sera pire! - VERDICT: Aujo...lire la suiteurd'hui, à la quatrième semaine, je suis satisfaite du traitement. J'ai plus de courage pour affronter mon état dépressif. Je suis un peu productive, je ne ressens plus ma dépression en général ! Mais il y a eu des rebondissements. SEMAINE 1 Je n'ai pas senti d'effets immédiats à la première semaine, à part les effets secondaire qui me faisaient me sentir très perdue : amnésie, confusion générale. La dépression demeurait, et prendre des médicaments me faisaient me sentir.. mal ? Coupable ? Heureusement, je n'ai pas arrêté. SEMAINE 2 À la deuxième semaine, j'ai cru devenir folle, car quand je faisais des crises d'anxiété, elles étaient décuplées par un des effets du médicament : la desinibition (je connais pas l'orthographe). Je me suis scarifiée au visage, à la jambe. J'ai cassé des meubles. J'ai cru entendre des voix... Bref. Aux urgences, on m'a intimé de toujours être avec des gens pendant près d'une semaine, pour ne rien faire qui me porterait atteinte. Je suis beaucoup dans le mental, donc c'était la meilleure façon de ne pas trop penser (ce que je fais beaucoup, surtout en dépression) SEMAINE 3 et SEMAINE 4 Progressivement, j'allais mieux. J'arrêtais de rester allongée des heures, prisonnière de mon propre cerveau. J'ai arrêté de vouloir me faire du mal. De culpabiliser pour tout. De ne plus vouloir vivre. J'ai repris doucement goût aux choses. Je continue de faire quelques crises d'angoisses . CONCLUSION Si vous avez un problème mental et que vous avez lu tout ça, bravo! La depression est une vraie maladie, comme pour le corps, il y a des symptômes, on peut guérir. Si vous vous sentez dépressif (pas de honte à utiliser ce terme plutôt que "déprimé") et même si cela demande énormément de courage, trouvez quelqu'un à qui en parler, qui pourra vous guider. Un numéro public, l'ami d'un ami qui a vécu la même chose, vos parents.. les gens comprennent. Ce qui a accéléré ma guérison a été ma sincérité. Je n'ai pas caché mon état. Je l'ai dit à mes amis, à mes parents. J'ai accepté qu'ils s'inquiètent pour moi et veuillent m'aider. Bien-sûr, avant ça, je cachais et me cachais cette vérité. Il faut énormément de courage pour accepter de prendre des médicaments (ça fait peur) de voir un psy (nécessaire !!) de le dire à quelqu'un ...: C'est normal. Votre cerveau vous ment . Je le sais, j'en sors tout juste. Le cerveau dit "je suis un poids. Il n'y a pas d'issue. Je ne vais pas allé bien, je n'irais jamais bien, je suis bloqué, je suis bloqué dans la réflexion que je suis bloqué, je suis bloqué dans la réflexion que je suis bloqué dans la réflexion que je suis bloqué...." Tout ça, c'est faux. Je vous souhaite beaucoup de courage ! On ne se connait pas, mais je crois en vous ( c'est débile à écrire et encore plus à lire, mais je le pense vraiment)
02/08/2017
Homme, 35
Satisfaction générale 3

Paroxetine (paroxetine)
Dépression

Satisfaction sur
4
2
3
5
J'ai fait un burn-out avec une dépression derrière et envies suicidaires sachant que je souffre déjà d'une forte anxiété sociale. Mon généraliste m'a prescrit de la paroxetine aux vues des symptômes. Les 2 premières semaines ont été horribles avec des nausées et une fatigue généralisée, il parait que c'est normal au début, bref. Petit à petit je me suis senti mieux mais ...lire la suiteaprès presque 3 mois de traitement j'essaie d'arrêter compte tenu des effets secondaires bien trop nombreux à mon goût. L'arrêt est très difficile, beaucoup de vertiges, des sensations bizarres dans le cerveau, de l'insomnie sévère, une sorte de manque...J'espère m'en sortir un jour, l'avantage c'est que la libido revient vite. Bon courage à tous. Nausées, sueurs nocturnes, étourdissement, perte de libido, dépersonnalisation, légers troubles intestinaux, perte d'appétit, cauchemars
29/07/2017
Femme, 25
Satisfaction générale 1

Lysanxia (prazépam)
Dépression

Satisfaction sur
2
2
2
4
Au départ donné à un cachet de 10mg, en Mars 2016, puis vers Mai 2016 à 2x 10mg, la dose a drastiquement augmenté en Septembre 2016 lors d'une hospitalisation, passant a 6 cachets de 10 mg dans la journée. Trois semaines plus tard, je suis ré-hospitalisée pour pulsions suicidaires et angoisses très forte, m'empêchant tout contact ou communication. Le psychiatre décide alor...lire la suites de passer à 8 cachets de 10 mg dans la journée. Mon état est pire que tout, les angoisses sont tellement fortes qu'elles me font physiquement souffrir, je n'arrive plus a dormir, chaque interaction sociale (même celle d'aller prendre mes médicaments auprès des infirmiers) est très mal vécue. Je le dis au psychiatre qui s'en fiche complètement ! Je trouve la force d'aller a un rendez vous chez mon psychologue qui me conseille d'être hospitalisée en clinique privée, ou on me fait le sevrage (difficile mais libérateur) de ce médicament. Je me suis sentie légère, enfin ! Pour résumer donc, non à l'abus de médicaments ! Ils peuvent être dangereux si non donnés par des professionnels compétents !
25/07/2017
Femme, 35
Satisfaction générale 1

Venlafaxine (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
2
1
2
4
Le venlafaxine m'à été prescrit suite à une rechute dépressive. J'avais déjà eu cet antidepresseur 2 ans plus tôt sans aucun problème mais cette fois ci a été horrible. Pratiquement dès les premières prises et jusqu'a l'arrêt. Décharges électriques très forte dans le cerveau qui devenaient insupportables et me donnait l'impression que mon cerveau devenait fou. Maux de têt...lire la suitee permanents, vertiges, bouche sèche... De plus, mes yeux n'arrivaient plus à se fixer sur un point, mes pupilles allaient et venaient de droite à gauche sans que je ne puisse les controler. Ce problème s'attenuait à la mi journée mais recommençait des le réveil le lendemain, je ne pouvait même plus prendre le risque de conduire. J'ai fait également beaucoup de cauchemars vraiment horribles, la nuit mais aussi en pleine journée où il m'ai arrivée à plusieurs reprises de faire des cauchemars lucides, je savais que c'était un cauchemar, je me voyais distinctement dans la pièce ou j'étais allongée, j'étais donc réveillée à un moment donné mais les cauchemars s'integraient à la réalité et je n'arrivait pas à en sortir ni à bouger. Ces expériences ont été éprouvantes.
25/07/2017
Femme, 35
Satisfaction générale 3

Norset (mirtazapine)
Dépression

Satisfaction sur
3
3
3
4
Je prends le Norset 15mg tout les soirs depuis 8 mois en remplacement d'un antidepresseur que je n'avais pas du tout supporté. Le gros point positif du Norset pour moi est qu'il aide beaucoup à s'endormir, j'ai enfin pu me passer des somnifères. Par contre il n'a pas un gros effet sur mon état dépressif qui n'évolue pas. Le gros point négatif du Norset pour moi est la pris...lire la suitee de poids importante, 15 kg en 8 mois et le poids continue de grimper, malgres tout mes efforts pour arreter de grossir ( sport intensif et alimentation saine). J'ai un ventre de femme enceinte alors que j'ai une silhouette plutôt svelte, ce qui n'arrange pas ma depression car je ne supporte même plus mon image dans le miroir
24/07/2017
Homme, 27
Satisfaction générale 4

Paroxetine (paroxetine)
Dépression

Satisfaction sur
4
5
5
5
Bonjour, je prend paroxétine depuis 8 mois car je fait une depression depuis plusieurs années! avant le traitement j'avais une fatigue extréme, anxieux, stress, idées noir, tritesse...il ma fallu 2 mois et demi pour que le traitement face éffet, pendant 5 mois plus rien je me resenté dans un état normal et la depuis début juillet .La dépréssion commence a refaire sont appa...lire la suiterition, de la tristesse, fatigue extreme, idée noir mes pas anxieux ni stress. Donc je voulait savoir si sétait normal ou pas? merci davance
23/07/2017
Femme, 37
Satisfaction générale 3

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
4
3
3
5
Bonjour Je souhaite partager mon expérience pour vous mettre en garde contre l'effexor ou son générique le venlafaxime et la dépendance à ce type d'antidépresseurs. 2 dépressions en 7 ans m'ont conduite toujours plus bas jusqu'à la 3e où j'ai été adressée à un psychiatre qui m'a prescrit Effexor en m'annonçant que je devrai le prendre pendant 5 ans. J'ai commencé à...lire la suite 3x75mg en 1 prise par jour. Les 10 premiers jours ont été durs :nausées et vertiges puis le corps s'adapte et on ressent une énergie revenir, l'envie de se lever et le courage de faire ce qu'il y a à faire au quotidien. De ce côté rien à dire il fait son travail. Parmi les effets secondaires Il reste la sécheresse buccale qui m'a occasionné des aphtes et des excroissances douloureuses sur et sous la langue. Boire régulièrement a résolu le problème. Je ressentais comme des décharges dans la tête mais même désagréable c'est largement supportable, tout neuroleptique a des effets secondaires. Le plus désagréable était la difficulté à être satisfaite dans l'intimité. La libido est abaissée mais le plaisir et l'orgasme sont rarement au rdv ou difficilement. Après des changements radicaux dans ma vie et ayant donc écarté l'origine de mes dépressions je choisi avec mon médecin, de commencer un sevrage après 1an et demi de traitement . Oui sevrage c'est le mot ! Plus on diminue plus on ressent le manque et voici à quoi vous devez vous attendre -Nausées comme lors de la phase d'adaptation :fractionner les repas aident beaucoup. -vertiges importants m'obligeant à rester couchée -fatigue importante -rêves désagréables, perturbants tellement ils semblent réels voir cauchemars -odorat modifié ou amplifié : je ne supporte plus l'odeur du café -quelques difficultés passagères d'élocution -humeur inégale et émotions exacerbées (le seul point un peu sympa : rire aux éclats alors qu'on aurait juste sourit d'habitude) -toujours les décharges et sensation d'avoir la tête dans du coton. Au moment du sevrage c'est là que ça devient compliqué car les symptômes ressemblent à une rechute vers la dépression (pleurs, manque d'énergie...) La plupart des personnes abandonnent donc et les médecins pensent d'ailleurs à une rechute quand on leur parle de notre ressenti et nous encouragent à reprendre le dosage précédent voir augmenter. Connaître les effets du sevrage vous aidera à tenir bon. N'arrêtez pas sans être accompagné par un médecin et de manière progressive. Armez vous de courage et de patience, le syndrome de sevrage finira par s'arrêter. Si vous n'avez pas commencé, demandez un autre type d'antidépresseurs sinon c'est le risque de ne plus pouvoir vous en passer.
20/07/2017
Femme, 51
Satisfaction générale 1

Venlafaxine (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
1
5
5
1
après un burn out du au boulot mon médecin m'a prescrit de la venlafaxine (3cp de 75 mg et 1 cp de tercian 25 mg. je trouve la dose un peu élevée et avant de commencer le traitement j'aimerais avoir des avis sur ces médicaments, effets secondaires , concentration et savoir si il y a des problèmes en cas de conduite de véhicules, et au bout de combien de temps on peu cons...lire la suitetater le bénéfice. merci de votre réponse
15/07/2017
Femme, 56
Satisfaction générale 3

Depakine (valproate de sodium / acide valproïque)
Dépression

Satisfaction sur
4
5
5
5
Je suis dépressive et depuis 1999, presque vingt ans. On m'a diagnostiquée cyclothymique et maintenant bi-polaire. Je souffre surtout de dépression avec fatigue importante qui m'empèche parfois de bouger pour me laver. Je ne sors plus de chez moi et vis avec mes animaux que j'adore. La dépakine chrono m'a bien aidée mais au bout d'un an est devenue insuffisante.


Maladies ayant le plus d’expériences

Dépression (1265)
Angoisse / trouble panique (902)
Contraception (635)
Migraine (530)
Diabète type 2 (483)
Acné (414)
Hypertension (403)
Allergie (376)
Cholestérol élevé (362)
Cancer du sein (342)
Épilepsie (322)
Arthrose (291)
Arrêter de fumer (273)
Insomnie (268)
Asthme (241)
Hernie (201)
Hypothyroïdie (174)
Acidité (169)
Ablation de la thyroïde (167)
Spondylarthrite ankylosante (161)

Donnez votre avis sur votre utilisation médicamenteuse

Profitez de la musique, applications, livres, etc.

Partagez vos expériences sur l’utilisation de médicament et participer ainsi au tirage pour gagner un bon cadeau
Google Playstore ou Appstore
d’une valeur de 15 euro!


Donnez votre avis!
Bon cadeau Appstore
Bon cadeau Google Playstore