ISO 27001

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

avis par catégorie

Psychose / schizophrénie - antipsychotique


 

Comparez les expériences avec les médicaments dans la catégorie


Les derniers avis ajoutés dans la catégorie: Psychose / schizophrénie - antipsychotique


16/08/2018
Homme, 24
Satisfaction générale 2

Tercian (cyamémazine / tartrate de cyamémazine)
Insomnie

Satisfaction sur
3
2
3
5
Médicament prescrit a 25 mg en complément du lysanxia pour m éviter de trop ressasser au coucher et ainsi m endormir plus facilement. Il faut du temps avant de ressentir les effets de la prise du médicament mais réveil compliqué avec une sensation désagréable au niveau de la bouche et de la gorge qui devient encombrée . Dépôts jaunâtres avec une langue qui devient brune et...lire la suite une mauvaise haleine. Des effets indésirables qui m ont poussé a arrêter le médicament et a le remplacer par du loxapac en espérant que ça ira mieux avec celui ci malgré les avis négatifs que j' ai pu lire je croise les doigts. Même si au fond je ne pense qu un neuroleptique soit la solution.
07/08/2018
Femme, 68
Satisfaction générale 1

Zyprexa (olanzapine)
Dépression

Satisfaction sur
1
1
1
4
pour le psychiatre je faisais soit disant une dépression, mise sous zyprexa 10 mg. j'ai commencée à gonfler, malaises soit disant dûs à baisse de tension, pas mal de problèmes. mon conseil : regarder la notice pour les inconvénients et surtout l'ordinateur. n'importe comment dans tous les médicaments, il y a du bon et du mauvais pour la santé. je pense que les médecins...lire la suite et les laboratoires vont nous tués à petits feux. maintenant, je me sent mieux sans ZYPREXA. donc pour moi, il n'est pas à recommandé.
05/08/2018
Homme, 14
Satisfaction générale 1

Risperdal (risperidone)
Trouble du comportement

Satisfaction sur
4
2
1
5
Mon fils de 14 ans TDA/H a pris ce médicament 2 semaines en relais de la RITALINE pendant les vacances scolaires afin de limiter son impulsivité. Les effets secondaires ont été très importants (perturbateur hormonal + prise de poids). Il a subi une poussée mammaire + de l'acné en plus de la somnolence. Médicament à éviter!
19/07/2018
Homme, 47
Satisfaction générale 1

Risperdal (risperidone)
Autisme

Satisfaction sur
1
1
1
1
(Meamedica.fr : suppression de tout ce qui ne rapporte pas à l'expérience personnelle)
17/07/2018
Femme, 65
Satisfaction générale 1

Zyprexa (olanzapine)
Ablation de la thyroïde

Satisfaction sur
2
1
1
4
médicament donné par un psychiatre, ne jamais commencer ce médicament, c'est un poison. cela ne soigne pas du tout, bien au contraire, cela vous rends encore plus malade.
13/07/2018
Femme, 27
Satisfaction générale 5

Abilify (aripiprazole)
Schizophrénie

Satisfaction sur
5
4
5
5
Ce médicament m'a beaucoup aider. Il m'a permis de m'en sortir.
13/07/2018
Femme, 27
Satisfaction générale 1

Loxapac (loxapine)
Schizophrénie

Satisfaction sur
3
1
1
2
J'ai pris ce traitement pendant 16 ans , et maintenant je vie avec une sonde. Ce médicament est une vrai salopris il m'a détruit la vessie. En plus il me fesai vivre comme une loque. Rien envie de faire 30 minute après la prises. Faite attention ce médicament détruis les terminaisons nerveuses. Il agit sur le cerveau, et il est très mauvais à long terme.
13/07/2018
Homme, 48
Satisfaction générale 5

Abilify (aripiprazole)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif

Satisfaction sur
5
5
5
5
Mon mari avait de nombreux troubles apparus après un arrêt brutal du travail à cause de divers opérations et ensuite par la perte de celui-ci pour être mit en invalidité. Il avait l'habitude de quitter le domicile pour faire chauffer la carte bancaire pendant plusieurs heures sans dire où il allait. De plus le démon de l'alcool a fait son apparition et il buvait en se cach...lire la suiteant. La vie de famille était invivable car il faisait cela au détriment de nos enfants (factures impayées, manque de nourriture,...). Sa psy lui a proposé de l'Abilify car mon fils en prenait pour des troubles affectifs et comme cela fonctionnait pour le fils autant essayer pour le père. Et miracle un changement est apparu. Suite à d'autres troubles il a fallu augmenter la dose à 10mg, prendre d'autres mesures (cas trop grave) et passer par un séjour rn hôpital mais depuis 1 an nous voyons la différence. On arrive même à voir si il l'oublie (comportement irritable, toc, paroles violentes) donc pour moi ce médicament est une bénédiction. Si pour vous il n'a pas marché c'est que votre médecin ne sait pas pourquoi il vous l'a donné car il est très bien adapté pour les troubles bipolaires mais pas pour la dépression.
12/07/2018
Femme, 65
Satisfaction générale 2

Tercian (cyamémazine / tartrate de cyamémazine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
3
1
2
4
Mon généraliste s'obstine à me prescrire ce médoc, malgré mes observations : j'ai juste besoin d'un" truc" pour m'endormir ; je n'ai pas de symptômes psychiatriques, mais ce médecin (qui se plaint de faire le travail des specialistes... -il se gausse-) persiste.
11/07/2018
Homme, 52
Satisfaction générale 1

Solian (amisulpride)
Dépression

Satisfaction sur
1
1
1
4
Ne prenez pas ce médicament. C'est une véritable cochonnerie. Je ne reconnaissais plus mon mari. Le Solian avec ses effets secondaires l'avait transformé. On lui a conseillé de prendre un autre médicament pour annuler les effets mais nous ne sommes pas des cobayes sur qui l'on essaye des molécules. Méfiez vous des médecins. Ils n'ont pas toujours raison. Une fois le Solian...lire la suite arrêté contre l'avis médical mon mari a rêvécu.
10/07/2018
Homme, 33
Satisfaction générale 1

Risperdal (risperidone)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
1
2
3
5
Une pseudo bouffée délirante a 17 ans, un trip d'adolescent surchargé scolairement l'année du bac, m'a fait plongé dans les plus pires délires d'effet de sevrage en 15 ans et passé plus de 350 jours en HDT en 15 ans. En 2018 en risperdal 50 mg en injection j'ai finalement prétexté un meilleur confort thérapeutique en demandant à mon 15e (au moins) médecin psychiatre d'avo...lire la suiteir la dose en comprimé. J'ai arrêté du jour au lendemain les antipsychotiques sans avoir d'effets de sevrage et de façon discrète et une reprise de ma vie et de ma personnalité. Ce qui fut la fin de mon histoire avec les anti-psychotropes. Cette histoire de psychiatrie m'a délibérément anéantis toute intégration dans mon projet professionnel d'intégrer une école militaire et supprimé tout espoir seulement à 17 ans de faire carrière dans la Marine Nationale. J'ai la plus grande haine pour la psychiatrie et tous son personnel incompétent et parfois plus fantasque que les patients eux-mêmes...Passant du diagnostique de schizophrène à schyzo-affectif et même à "autiste".... Je vous passe pas en détail le nombre d'absurdités de diagnostiques et de conseils thérapeutiques foireux que j'ai entendu en 15 ans de la part de psychiatres, infirmiers psychiatre et même d'expert psychiatre. Bientôt un bouquin ? pourquoi pas ?...Bon vent à tous et m...…. à la psychiatrie, à ses médicaments et aux personnels qui les prescrivent !
03/07/2018
Femme, 14
Satisfaction générale 2

Risperdal (risperidone)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
3
2
2
3
Ma fille de 14 ans a connu une violente agression qui l'a choquée... Elle voulait se suicider, même après son hospitalisation et alors qu'elle était suivie par la Maison des Ados et par une psychologue très attentive. Son pédopsychiatre lui a prescrit du Risperdal 1mg, 1 comprimé par jour pendant 2 mois pour commencer. Il savait que je n'étais pas "pour" une solution chi...lire la suitemique radicale (je préfère garder cette option lorsque les autres possibilités sont en échec mais il m'a dit qu'il valait mieux ne pas risquer de la laisser se suicider). Il n'a pas demandé ses antécédents médicaux (elle avait un taux de prolactine trop élevé, décelé par des examens sanguins effectués un peu plus tôt). Heureusement, j'ai été très attentive et dès que j'ai pu observer des comportements anormaux chez ma fille (elle n'avait plus du tout faim, elle ne comprenait plus ce qu'on lui disait si on parlait normalement et elle n'arrivait plus à s'exprimer correctement, alors que c'est une ado habituellement très vive d'esprit. Elle ne pouvait plus pratiquer le taekwondo, n'arrivait même plus à marcher normalement avec nous pour promener le chien, une de ses jambes "lâchait" régulièrement lorsqu'elle marchait. Tout cela alors qu'elle prenait le traitement depuis moins de 3 semaines. J'ai donc commencé à rechercher par moi-même, à commencer par la lecture très attentive de la notice qui se trouve dans la boîte. C'est sur cette notice que j'ai lu l'incompatibilité de ce médicament avec la prolactine élevée. J'en ai parlé au pédopsychiatre lors d'un rdv suivant mais je pense qu'il devait aussi "se protéger" (calcul bénéfice/risque) d'un éventuel passage à l'acte de ma fille. Il n'a pas changé le traitement mais n'a rien dit lorsque je lui ai déclaré que je passerais alors à une dose de 0,5 mg. Je coupais les comprimés en 2 pour ne pas en reprendre à la pharmacie. J'ai donc réduit le traitement par moi-même, avec le consentement de ma fille qui ne se retrouvait plus non plus dans ces réactions anormales et qui devait reprendre ses cours après une longue absence scolaire... Elle a finalement pris le traitement moins de 4 semaines, avec une réduction à 1/2, puis 1/3 du médicament à la fin. Cet arrêt s'est très bien passé, nous avons fait cette progression en l'envoyant en "vacances" pendant un peu plus d'une semaine et nous nous téléphonions chaque jour pour parler des ressentis. Elle a éprouvé quelques difficultés morales par la suite, mais n'avait plus les idées suicidaires et nous avons alors opté pour la reprise du sport (l'entraineur a été au courant et il l'a toujours encouragée, ne lui mettant jamais la pression quand elle fatiguait ou était déboussolée) et l'orientation vers un métier qui lui conviendrait. Elle suit toujours une thérapie mais il n'est plus question pour elle de traitement médicamenteux car elle a eu peur de ses propres réactions.
02/07/2018
Femme, 17
Satisfaction générale 2

Tercian (cyamémazine / tartrate de cyamémazine)
Dépression

Satisfaction sur
2
3
3
4
Cela ne fait que 4 jours que je prends Tercian, pourquoi j'écris aussi tôt? Si possible j'aimerai avoir une réponse... Le premier jour ou je l'ai pris la veille je n'avais dormi que quelques heures donc je me suis rassuré en me disant que je dormirai beaucoup mieux grâce au médicament et plus à ma fatigue "naturelle". Mais cette nuit là je n'ai pas dormi.. le lendemain su...lire la suiteite à mes heures de sommeil et le médicament j'étais complètement fatigué et impossible de me levé jai dormi 15h. Et tout cette journée j'étais tout molle javais du mal à marché à réfléchir. Et depuis que je prend ce médicament j'ai des pertes de mémoires plus importantes (sûrement la fatigue). Aujourd'hui ça fais plus d'1h que jai pris Tercian et rien n'agit... je fais des crises d'angoisses... jai des idées noires... rien ne vas... jai l'impression que ce médicament n'agit pas du tout... je ne dors pas les autres nuit je me réveil encore plus et impossible de me rendormir... je travail et mon premier jour de taff avec ce médicament ma fait faire des erreurs... Je ne sais pas bien expliqué ce que je ressens mais j aimerai avoir un avis si possible ? Merci d'avoir lu mon message :)
01/07/2018
Femme, 35
Satisfaction générale 4

Risperdal (risperidone)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif

Satisfaction sur
4
5
5
5
Après avoir essayé trois neuroleptiques qui m'ont mise dans des états pitoyables, nous avons enfin trouvé -avec mon psychiatre- le Risperidal qui m'a largement aidée à passer mes hypomanies. Un vrai, un immense soulagement !!! A 1 mg, je me sentais très mal, presque pire qu'en hypomanie, on a essayé à 0,5 et hop.
27/06/2018
Homme, 49
Satisfaction générale 4

Risperdal (risperidone)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif

Satisfaction sur
5
2
4
5
excellent pour controler un épisode de montée vers la phase maniaque (premier symptome : + de 24heures éveiilé sans sentir de fatigue suivi d'idées qui fusent sans avoir ni queue ni tête.) phase suivante pour moi : idées incongrues voire pulsions mystiques ou mission à réaliser) en accords avec le psychiatre j'en prend double dose en si besoin ressenti d'après mon analy...lire la suitese "d'auto-diagnostic". satisfaction totale car seulement 3 hospitalisations psy en 19 ans de maladie. pris en complement de la dépakotepour réguler l'humeur
19/06/2018
Homme, 31
Satisfaction générale 1

Loxapac (loxapine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
2
1
1
5
je prend du loxapac depuis plus de 7 ans et je n'ai plus d'emotion je deviens paranoyaque et violent impossible d'avoir de la volonter je deviens fou je n'arrive plus a rien fair impossible aussi de travailer echec dans le marcher du travaile malgrer plusieur stage desus par l'emploiyeur
14/06/2018
Femme, 26
Satisfaction générale 3

Abilify (aripiprazole)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif

Satisfaction sur
4
2
4
5

14/06/2018
Homme, 17
Satisfaction générale 1

Abilify (aripiprazole)
Autisme

Satisfaction sur
1
2
1
4
Ce médicament m'a fait passer les pires moments de ma vie. Jamais je ne pourrais oublier cette expérience complètement traumatisante que ce médicament m'a engendré. Il m'a fait convulser, fait devenir paranoïaque, impossibilité de dormir, a coupé mon appétit, m'a séché les yeux et la bouche, m'a fait tomber dans les pommes et j'en passe, la pire expérience de ma vie, la pi...lire la suitere!!
10/06/2018
Femme, 26
Satisfaction générale 1

Loxapac (loxapine)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
4
2
3
4
Étant hospitalisée en psychiatrie j’ai pris ne serait ce que 2 jours ce traitement, une vraie descente aux enfers, un état de somnolence aiguë, la tête suivait mais le corps non. Je prenais 10 gouttes 4x par jour (8h, 12h, 16h,19h) et le soir 25. J’étais Une vraie loque humaine je mangeais, je dormais... J’ai demandé l’arrêt de ce traitement à voir si cela sera accepté. ...lire la suiteJe le déconseille fortement.
07/06/2018
Homme, 36
Satisfaction générale 4

Leponex (clozapine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
4
3
3
5
Malade depuis 2002,étant diagnostiqué schizophrène par abus de substance illicite ,on me donnait aldol,zyprexa,abilify,xeroquel. Maintenant en prenant closapine en 2 semaines ,je ne cogite plus,moins parano aussi par contre je bave énormément, j'ai du mal pour la selle,et j'ai des incontinence.malgré ses effets secondaires c'est le seul en 15 ans qui fonctionne bien
03/06/2018
Homme, 37
Satisfaction générale 5

Quétiapine (quétiapine)
Alcoolisme

Satisfaction sur
5
3
4
5
Bonjour à vous, Étant alcoolique depuis une quinzaine d’années et après avoir effectué un premier sevrage alcoolique qui a échoué, j’étais démoralisé de ne pas trouver un médicament qui puisse m’aider à arrêter ma consommation excessive de bière (environ 2L / jour et bière forte à 8º)... jusqu’au jour où mon psychiatre décide de me donner Xeroquel (Quetiapine) ! Le dé...lire la suitebut du traitement s’est effectué en hospitalisation de 15jours pour pouvoir faire le sevrage alcoolique et surtout pour m’habituer à la forte asthénie (fatigue intense) que provoque l’effet secondaire très fréquent de ce médicament. Passés les 15 jours, j’ai pu reprendre le travail normalement... et MiRACLE ! Plus du tout envie de consommer de la bière ou toute forme de boisson alcoolisée !!! Mon psy m’avait indiqué que ce traitement est efficace pour le « craving » (forte envie d’aller consommer) et bien je vous le confirme. A ce jour, presque 4 mois de sobriété, avec pour seule contrainte, une asthénie chronique qui impose un sommeil de 10H par jour. Contraignant certes, mais c’est le prix à payer pour ne plus avoir envie de boire :) !
01/06/2018
Homme, 24
Satisfaction générale 1

Abilify (aripiprazole)
Psychose

Satisfaction sur
1
2
1
4
Bonjour, J'ai pris ce médicament à la suite du Xeplion, qui ne me convenait pas non plus. Que dire ? Il n'y a pas grand chose à dire. Je ne sais même pas pourquoi je vous déconseille ce médicament. Je sais juste une chose, c'est que je me sentais mieux avant de prendre des neuroleptiques. Conclusion : Je ne le prends plus depuis 3 mois. Est-ce que je vais mieux ...lire la suite? La réponse est non. Bien-sûr, il faut lire entre les lignes de la notice : les effets sont radicaux, directs et bien - plus négatifs que positifs - et le sevrage, s'il existe, est bien - plus que lent. Parlons peu, parlons bien. Je me sens carrément mieux dans ma tête depuis que j'ai arrêté. C'est mon corps qui ne suit plus. Et oui, L'esclavage -1.0, celui ou l'on nous oblige - ordonne - de prendre ce genre de pilules - pour notre bien - ou les intéressés eux-mêmes approuvent le manège. Et si je vous parlais des méthodes de diagnostics ou encore des conditions hospitalière - n'en parlons pas. Sur ce,
29/05/2018
Femme, 37
Satisfaction générale 5

Seroquel (quétiapine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
5
4
4
5
suite a mon premier commentaire j avais oublier de dire que quand un generique a ete disponible ont ma changer et la boom je vais tres mal et doit consuter ma psychiatre .elle me dit que pour le seroquel le generique n est pas aussi efficace donc elle me retransfere sur l original mais que de formulaire et autre pour qu il soi couvert .
28/05/2018
Femme, 37
Satisfaction générale 5

Seroquel (quétiapine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
5
5
5
5
toute ma vie a ete ube souffrance .jusqu a ce qu un jour plutot que de mettre fin a mes jours j ai ete a l urgence.j ai ete vue par une psychiatre elle ma prescrit seroquel xr 200 .depui je vie .fini les crises d anxiété de souffrance .vraiment pour moi ca ete une nouvelle vie
27/05/2018
Femme, 35
Satisfaction générale 3

Tercian (cyamémazine / tartrate de cyamémazine)
Problèmes psychiques

Satisfaction sur
4
2
3
5
Bonjour à tous, je tiens à apporter mon témoignage sur le tercian. Je suis suivies pour troubles psychiatriques et je prends du Risperdal et du tercian depuis 4 ans. Grâce à ces médicaments et à ma thérapie à côté, j'arrive à avoir une vie sociale à peu près normale et à aller travailler même si c'est difficile. Donc c'est déjà beaucoup au vu de ce qui m'est arrivé. L...lire la suite'embêtant ce sont les effets secondaires : j'ai pris 18 kilogs que je n'arrive pas à reperdre et j'ai de gros problèmes hormonaux. Mais bon, je sais que ce serait très dangereux d'arrêter les médicaments, donc je continue malgré les effets secondaires. Si j'arrêtais je risquerais de me retrouver à l'hôpital au bout d'un mois ou deux je pense, et je tiens à mon poste. Je serais contente d'échanger avec vous sur ces médicaments, et je reste à votre disposition si vous avez des questions. Bonne journée à tous
27/05/2018
Femme, 35
Satisfaction générale 3

Risperdal (risperidone)
Problèmes psychiques

Satisfaction sur
4
2
3
4
Bonjour à tous, je tiens à apporter mon témoignage sur le risperdal. Je suis suivies pour troubles psychiatriques et je prends du Risperdal et du tercian depuis 4 ans. Grâce à ces médicaments et à ma thérapie à côté, j'arrive à avoir une vie sociale à peu près normale et à aller travailler même si c'est difficile. Donc c'est déjà beaucoup au vu de ce qui m'est arrivé...lire la suite. L'embêtant ce sont les effets secondaires : j'ai pris 18 kilogs que je n'arrive pas à reperdre et j'ai de gros problèmes hormonaux. Mais bon, je sais que ce serait très dangereux d'arrêter les médicaments, donc je continue malgré les effets secondaires. Si j'arrêtais je risquerais de me retrouver à l'hôpital au bout d'un mois ou deux je pense, et je tiens à mon poste. Je serais contente d'échanger avec vous sur ces médicaments, et je reste à votre disposition si vous avez des questions. Bonne journée à tous
18/05/2018
Femme, 39
Satisfaction générale 4

Abilify (aripiprazole)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif

Satisfaction sur
4
4
5
4
M à aider à me stabiliser . Moins d accès de colère , de dépenses excessives . Moins de troubles dépressifs .
17/05/2018
Femme, 53
Satisfaction générale 1

Abilify (aripiprazole)
Fibromyalgie

Satisfaction sur
1
2
1
5
Étant en dépression chronique depuis 6 ans, et avec la fibromyalgie depuis 4 ans, des idées suicidaires m’envahissent quand je vis des difficultés. L’orque j’ai pris Abilify, je vivais des difficultés personnelles non inhabituelles mais le désir d’en finir a complètement envahit mon esprit; tellement, que mon plan était fait et qu’il ne restait que le moment et le lieu à d...lire la suiteéterminer. Après une semaine d’usage de ce médicament, je me suis questionné sur les effets secondaires et j’ai trouvé sur le net que, rarement, cette classe de médicament peut parfois augmenter les idées suicidaires. J’ai donc cessé de le prendre et j’ai constaté dès le lendemain la diminution de ces idées et dans le 24 heure suivant, la disparition totale!
06/05/2018
Homme, 21
Satisfaction générale 1

Abilify (aripiprazole)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif

Satisfaction sur
3
1
1
5
Prescrit pour remplacer le Téralithe, ce médicament m'a causé une akathisie absolument insupportable qui a duré 2 semaines, j'ai vécu les pires instants de ma vie à cause de ce médicament. Pourtant je suis un habitué des neuroleptiques, mais très mauvaise réaction à celui-ci.
06/05/2018
Homme, 21
Satisfaction générale 4

Tercian (cyamémazine / tartrate de cyamémazine)
Insomnie

Satisfaction sur
5
2
3
5
Dans le cadre de ma bipolarité, j'utilise le Tercian lorsque je n'arrive vraiment pas à trouver le sommeil (les autres hypnotiques classiques ne fonctionnent plus chez moi). Très efficace à la dose de 25 jusqu'à 50 mg, il permet vraiment de m'endormir rapidement, et de me faire redescendre. En revanche, c'est un médicament très lourd, "coup de massue", le réveil est trè...lire la suites difficile si le médicament est pris après 22h, très difficile de se lever, complètement endormi les premières heures de la matinée, migraine sévère. À utiliser très ponctuellement donc.




Catégorie comportant le plus grand nombre d'avis

Dépression - antidépresseurs IRS (2567)
Contraception - autre (2125)
Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente) (1603)
Douleurs - morphine (1585)
Epilepsie (1583)
Cholestérol (1573)
Dépression - antidépresseurs autre (1286)
Douleurs (1130)
Psychose / schizophrénie - antipsychotique (1009)
Diabètes - médicaments oraux (845)
Tension artérielle - beta bloquant (796)
Troubles d'angoisse (716)
Toxicomanie (701)
Cancer - hormones et antihormones (692)
Migraine (641)
Système immunitaire - immunosuppression (560)
Antibiotiques - pénicillines à large spectre (522)
Allergies (481)
ADHD - psychostimulants (429)
Acné (423)

Donnez votre avis sur votre utilisation médicamenteuse

Profitez de la musique, applications, livres, etc.

Partagez vos expériences sur l’utilisation de médicament et participer ainsi au tirage pour gagner un bon cadeau
Google Playstore ou Appstore
d’une valeur de 15 euro!


Donnez votre avis!
Bon cadeau Appstore
Bon cadeau Google Playstore