ISO 27001

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

avis par catégorie

Psychose / schizophrénie - antipsychotique


 

Comparez les expériences avec les médicaments dans la catégorie


Les derniers avis ajoutés dans la catégorie: Psychose / schizophrénie - antipsychotique


20/09/2017
Femme, 17
Satisfaction générale 3

Quétiapine (quétiapine)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
4
1
3
5
Je suis malheureusement la victime de trouble anxieux depuis quelques années déjà, et à la veille de mes 18 ans je peux dire que c'est très lourd de s'auto-exclure du monde extérieur par anxiété, ce problème existant depuis mes 14 ans. Des crises d'anxiété étaient occasionnelle lors des premières années, mais depuis mes 16 ans, elles sont devenues beaucoup plus fréquentes,...lire la suite plus violentes et difficile à contrôler. Mélangé à de nombreux autres traits de personnalité tels que l'irritabilité, l'impulsivité, les fameuses phases de « up » et de « down » qui se succédaient dans la même journées à multiples reprises, j'avais l'impression de devenir folle, et je savais que mon comportement dérangeait mon entourage. Avec moi, c'était tout ou rien, blanc ou noir. Pas de juste milieu. Et je pouvais m'énerver pour de simple petites choses, ou alors être super heureuse pour un truc que les autres jugeaient normal, voir banal. J'avais l'impression d'être une montagne russe émotionnelle. J'avais des bons moments, de bons côtés ; toujours appliquée et passionnée dans ce que j'entreprenais, je communiquais bien mes émotions, et mon impulsivité n'avait pas que du mauvais ! Malheureusement, il y avait aussi quelques parties moins agréables, telles l'auto-mutilation et les tentatives de suicide.. C'est à ce moment que mes parents m'ont fortement conseillé d'aller consulter un psychiatre d'urgence, ce que j'ai fais. Ce dernier, suite à la description de mes symptômes m'a glissé que j'étais probablement atteinte du trouble de la personnalité limite, dit « TPL » ou « borderline », mais étant jeune il ne pouvait pas poser un diagnostic sûr. Une chose était certaine, j'étais tout de même une personne très anxieuse qui avait besoin d'aide pour ma santé. Il m'a donc prescrit la quétiapine sous la forme commercialisée de Seroquel. Un médicament que je devais prendre à tous les jours avant le coucher, une dose de 50mg pour commencer. Au début, les effets étaient supportables. Je me disais que je devais laisser le temps à mon organisme de s'habituer à ce médicament, et puis c'était le premier que je prenais pour traiter un problème de la sorte. Mais avec le temps, c'était de pire en pire.. Somnolence en permanence, même avec des nuits de 9-10 heures de sommeil par jour, je dormais sur les bureaux lors de mes cours ce qui insultait les professeurs en plus de me faire perdre des notions. Et c'était involontaire ! Je tombais endormie d'un coup, comme lorsqu'on était la télévision par exemple. Je ne sentais pas venir le sommeil et je ne pouvais pas le combattre, c'est comme si on essayait de me « shut down » (excusez moi de l’anglicisme). Les maux de tête sont survenus, les nausées aussi. J'ai également été prise de vomissement soudain, ce qui était un peu gênant, en pleine classe.. Mon humeur avait drastiquement changé, plus d'excès de colère ou de joie, seulement de la neutralité, de la désinvolte. Un peu comme du « je m'en foutisme ». Par contre, il est vrai que mon anxiété avait diminué, mes crises d'anxiété n'étaient plus totalement disparues, mais elles étaient très rare et moins intenses, plus facile à gérer. Aucune idée suicidaire lors du traitement. Par contre, une grosse perte d'appétit, une augmentation accrue du sommeil, une prise de poids en dépit du fait que je mangeais à peine, une attitude massacrante, des maux de tête à n'en plus finir, le sentiment d'être un zombie, les hauts de coeur pratiquement omniprésents en permanence ; j'en passe ! Ce n'était pas la grosse joie, mais heureusement mes problèmes ont été réglés. Je viens nouvellement de changer de médication suite à un rendez-vous avec le psychiatre en juillet dernier, le Seroquel m'est toujours prescrit mais j'essaie de l'éviter. On m'a rassuré que de pareils effets secondaires étaient possibles et que rien n'était anormal (heureusement !), mais les effets engendrés me dérangeaient. Je croise les doigts pour ma nouvelle médication !
16/09/2017
Homme, 25
Satisfaction générale 1

Loxapac (loxapine)
Troubles d'angoisse

Satisfaction sur
2
3
3
5
Salut à tous l or d'une hp en ma donné se fameux loxapac .la dose 75mg- :-)pour mes angoisse je suis blasé envie de rien idées noir je pense que c'est une saloperie qu'il empêche de vivre normalement ..donc je vais aller voir le spécialiste des demain pour du xanax qui est moin dévastateur.:-)- Ps:-)je suis nouveau sur le forum hésiter pas à me faire par de vos traiteme...lire la suitent si ils. Vous réussir ou non .a bientôt j'espère.
14/09/2017
Femme, 29
Satisfaction générale 1

Loxapac (loxapine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
2
2
3
5
Bonjour, je prend du loxapac depuis 2012 et j'en prend encore depuis maintenant et sa fait quelque mois que j ai des absence sa m'arrive très souvent d'avoir sa j ai aussi des crampe musculaire et du mal à respirer
09/09/2017
Homme, 28
Satisfaction générale 1

Loxapac (loxapine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
1
1
1
1
Un jour de 2013 me suis fait sauter dessus par des infirmiers et piqué lors d'une consultation qui devait être une simple vérification de santé après avoir tenté de m'enfuir du domicile familial pour cause de harcèlement Alors que j'étais en bonne santé et sportif, je courrais le 100m en 12 secondes chrono. on m'a injecté ce fameux loxapac de force et cela pendant 5 ans....lire la suite j'ai supporté pendant cinq années crises cardiaques de raideurs de malaises de dépressions de douleurs dans la cage thoracique de problèmes respiratoires etc. Au bout de cinq années j'ai réussi a faire pression pour arrêter. A ce jour j'ai mal a la tête constamment de grosses sueurs la nuit je me réveil brûlant littéralement dans une piscine, des problèmes pour manger je ne peux presque rien avaler, j'ai des malaises ou je tombe par terre et je bave, j'ai énormément de mal a conduire, à cause de ce traitement, j'ai des contraction musculaires incontrôlables et des élans de douleurs qui me traversent tout le corps,des picotements dans les membres, A cause de ce traitement je pense avoir de gros troubles neurologiques car je n'arrive plus a me concentrer ni a retrouver un emploi ce médicament m'a pourris la santé je vous déconseillé cette molécule tout comme ces apprentis sorciers de psychothérapeutes car je vous le rappelle ce statut n'est pas reconnu par l'ordre des médecins attention aux cocktails chimiques. D'ailleurs dans ces fameux hôpitaux le personnel n'a guère de respect pour l'être humain vous êtes trainé par terre mis a nu, enfermé dans des chambres d'isolement sous nourri, séquestre interrogé sous haute concentration de substance faites à partir de molécules dont les médecins ne savent pas vous expliquer les effets et quand ils vous voient tomber par terre ou avoir des crises de tremblements a en crier et baver ils disent que c'est par ce que vous êtes fous alors que jamais de tout cela ne m’était arrivé c'est une honte de traiter les êtres humains de cette façons croyez moi certains de ressortent jamais de ces lieux de torture c'est un enfer humain il faut s'unir et porter plainte contre ces hôpitaux qui s'apparente a des camps d'extermination
07/09/2017
Femme, 37
Satisfaction générale 1

Quétiapine (quétiapine)
Dépression

Satisfaction sur
4
1
1
5
Prise de poids fatigue extreme
05/09/2017
Femme, 71
Satisfaction générale 3

Clopixol (zuclopenthixol)
Schizophrénie

Satisfaction sur
3
2
3
4
J'ai des injections de Clopixol depuis septembre "2008. Tout allait c¸bien, mais j'ai découvert en faisant des recherches. qu'il est plein d'effets secondaires. Depuis quelques semaines , ma glucymie a ogmenté sans que je change mon alimentation(soit ma consommation d'aliments sucré)Je ne prend pas de poids mais , mon ventre à grossit et je ne réussis pas a le diminuer, ma...lire la suitelgré que je fais de l’exercice physique à tous les jours et j'utilise d'autres trucs'rien à faire, il ne diminue pas.J'ai tendance aussi à tomber endormi , si je prend 10 mn de pauses, je me réveille au bout de trois quart d'heures et depuis ressamment je me réveille plus tard, Et j'ai des mouvements involontaires des jambes. Je suis Squizophrène.
02/09/2017
Homme, 65
Satisfaction générale 4

Abilify (aripiprazole)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
4
5
5
4
non
02/09/2017
Femme, 38
Satisfaction générale 4

Risperdal (risperidone)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
5
4
4
4
Prescrit par mon psychiatre car je cogitais tout le temps, emotivité ++ a chaque contrariété, j'avais l'impression que mon cerveau ne faisait pas de pause, toujours en ébullition , du coup insomnie et fatigue ++. le médecin avait donné 1mg par jour, mais étant un petit gabarit j'étais somnolente, je suis passée à 0.5 et la a part qq jours , j'ai pu prendre du recul, c'es...lire la suitet vrai qu'au début j'avais l'impression d'etre en dehors, exterieure au chose mais j'ai été apaisée , pu redormir a nouveau , je l'ai pris 6 mois et arretée d'un coup , sans effet de dependance , 4 ans apres je pense que ce medicament m'a sauvé...
02/09/2017
Homme, 83
Satisfaction générale 1

Risperdal (risperidone)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif

Satisfaction sur
4
1
1
5
Mon père conduisait, lisait le journal, regardait la télé, marchait même si c'était lentement, faisait ses courses en compagnie de ma mère, parlait, discutait, argumentait, se fachait, pouvait se mettre en colère... vivait !! --> troubles paranoïaques, délires réels et irréels, perte de mémoire, théorie du complot prescription de Risperdal Il fait maintenant le légume s...lire la suiteur une chaise toute la journée (avec couche et pipi sur lui); il ne peut même plus se vêtir, se laver seul, ni se mettre au lit seul, bave en permanence... Il ne délire puisqu'il ne parle plus et regarde dans le vide toute la journée; plus rien ne l'intéresse. Cette dégradation en 2 mois !!! Il avait à ce moment-là 4mg/jour Avec 2mg, certaines fonctions sont réapparues : aller au toilette, reparler un peu Mais il est constamment inquiet quand ma mère n'est pas dans la pièce et se remet à délirer, voire à être agressif ou pleurnichard (Diag IRM : sénilité en cours d'aggravation) On nous parle maintenant d'Alzheimer (subitement ?!) Existe-t-il d'autres solutions à 83 ans ?
01/09/2017
Homme, 35
Satisfaction générale 1

Haldol (haloperidol)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
1
1
1
5
L haldol fait grossir en plus sa t'empêche d'aller au toilette des fois pendant 1 semaine et demi j ai pas pu pondre tranquille.
31/08/2017
Femme, 27
Satisfaction générale 5

Xeplion (paliperidone)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
5
1
1
5
je souffre de tacchicardie presque perpétuel du au effets secondaires de ce traitement dommage je me soigne avec de l inderal qui régularisé mes pulsation cardiaque mais je vais changé de traitement par peur. Sinon dommage.
19/08/2017
Femme, 30
Satisfaction générale 2

Risperdal (risperidone)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
4
2
2
4
prise de poids, manque de désir, fatigue, manque de motivation
18/08/2017
Femme, 40
Satisfaction générale 5

Clopixol (zuclopenthixol)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
5
3
4
5
C'est un bon médicaments, mais il fait gagner du poids
14/08/2017
Femme, 47
Satisfaction générale 5

Tercian (cyamémazine / tartrate de cyamémazine)
Dépression

Satisfaction sur
5
1
5
5
Le tercian a changé ma vie et à stabilisé la dépression sévère dans laquelle je m étais enfoncée depuis 5 ans (hospitalisation , crises d angoisses, tentatives de suicide, souffrance in'supportable , essais de plusieurs molécules etc ) avec une psychothérapie et effexor ( 350 mg) ce médicament m a sauvé malgré une très forte prise de poids ... peu importe , je suis en vu...lire la suitee .
13/08/2017
Homme, 20
Satisfaction générale 1

Abilify (aripiprazole)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
1
5
5
1
Abilify est indiqué pour les troubles du comportement dont l'excitation, l'agitation, l'euphorie qui peut induire une dépression a cause de ces symptomes qui pourrait ressembler a un trouble bipolaire alors que c'est une agitation chez un psychotique. Mais ce n'est pas un traitement pour soigné la bipolarité de base et encore moins la dépression de base aussi.
11/08/2017
Femme, 16
Satisfaction générale 4

Tercian (cyamémazine / tartrate de cyamémazine)
Schizophrénie

Satisfaction sur
5
3
3
5
Depuis la prise de ce médicament, mes crises ont vraiment diminuées. Or, je dors beaucoup ce qui est un inconvénient pour moi qui suit au lycée. Ce médicament calme aussi mes crises de panique/d'angoisse ce qui me permet d'être plus "zen" lors d'examen etc.
08/08/2017
Homme, 40
Satisfaction générale 5

Teralithe (lithium)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif

Satisfaction sur
5
5
5
5
À grandement joué dans l équation du combat contre ma maladie. Plus aucune phase up ans down apres 10 ans de galère. Satisfait à 100 pourcent
08/08/2017
Homme, 36
Satisfaction générale 3

Xeplion (paliperidone)
Schizophrénie

Satisfaction sur
3
4
3
4
Ce médicament reconcentre votre attention dans votre vie présente! Je n'es presque pas d'effets secondaires et je ne prends pas de poids mais j'ai noté des idées parasite au niveau du système ou je vie.
07/08/2017
Homme, 38
Satisfaction générale 1

Abilify (aripiprazole)
Allergie

Satisfaction sur
1
1
1
1
Ne prenez pas cette merde. C'est fait pour castrer. Je l'ai eu en injection pendant 6 mois et je les ai arrêtées brusquement . PsyS=assassins!!!
01/08/2017
Homme, 30
Satisfaction générale 5

Risperdal (risperidone)
Psychose

Satisfaction sur
5
3
3
5
J'ai fait une grave dépression récalcitrante et resistante pendant plus d'une decenie. Suite à une perte demploi je suis devenu delirant avec idées de référence et bipolarité. Sous garde à lhopital pendant 40 jour on m'a diagnostiqué schizo affectif puis on sest raviser pour trouble non spécifié. Le risperdal m'a ramené sur terre et a percé toutes mes couches de deni. Je ...lire la suitecroyais être une cause perdu et je me mefiais de tout. Maintenant je suis fonctionnel et apte au travail. Le risperdal malgré ses effets secondaires qui sont pe aussi dus à la maladie m'a sauvé la vie. Avec des activités physiques de la sociabilisation et du velo je repare mon declin cognitif. Merci à ma famille pour le support. Je reviens dun long voyage du pays de la folie
01/08/2017
Homme, 59
Satisfaction générale 2

Dogmatil (sulpiride)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
2
1
1
1
mon psy m'a prescrit du dogmatil en remplacement du valium pendant mon hospitalisation il pensait que vu mon anorexie ca aiderait mon appétit a revenir mais le probleme c'est qu'apres quzlques semaines je n'avais plus aucune libido , aucune erction matinale et aucune envie de sexe avec ma femme , au debut j'ai pensé que c'etait l'age qui voulait ca et j'achetais du viagra ...lire la suitepour compenser mais sans grand resultat debut du traitement juillet 2013 , pour l'hospitalisation suivante mon psy est parti a la retraite (décembre 2016 ) et mon nouveau psy m"a prescrit du seresta a la place du dogmatil et là miracle au bbout de deux semaines ma sexualit" est redevenue normale comme dans mes plus belles années alors mon avis pour les hommes de plus de 50 ans a eviter
31/07/2017
Homme, 46
Satisfaction générale 1

Seroquel (quétiapine)
Problèmes psychiques

Satisfaction sur
2
2
2
1
J'étais hospitalisé sous contraint a la demande de mon ex épouse en France tant que étranger sans la capacité de communiquer effectivement en français. A ce moment, et jusqu'a ce jour je trouve, ce hospitalisation abusif, loin d'être nécessaire, et très effrayant. L'hôpital et ses médecins ne m'as jamais expliqué rien, et ils m'ont obligé à prendre cet médicament, et i...lire la suitels ont dit que si j'arrête il peut poser des problèmes. Ce médicament m'a rendu somnolent. C'est à dire que j'étais beaucoup moins alerte, que je n'arrivais pas a remarquer beaucoup des choses qui s'est passé que les autres au tour de moi remarque. Ca a eu un effet fort d'aliénation et isolation; cet aspect de ce médicament à augmenté les effets de stigmatisation et a donné des fois des impressions que j'étais incohérent. Cet effet a aussi rendu mon entourage beaucoup plus méfiant sur mes capacités, independent de medicament. Ce médicament m'a ralenti cognitivement. J'étais moins capable de faire plusieurs de choses à la fois et j'ai arrivé au conclusions beaucoup plus lentement. Peut-être ceçi est aussi "somnolence", mais un somnolence cognitive on dirai. Un autre aspect de somnolence est troubles de memoire. Dès que je n'ai pas pu remarqué sur tout qui se passe au tour de moi, si j'ai raté a voir qq chose qui est devenu pertinent, ce n'était pas forcement possible à distingué une faute de capacité de le noter d'une faute de capacité de le souvenir. Je suis devenu très sensible à ce sujet, et j'ai commencé à noter si j'ai pu me souvenir des numéros de téléphone, des noms, des trajets sur une carte, etc. Ma capacité a faire tous ça à améliorer beaucoup pendant plusieurs des mois d'arrêt. Ce médicament m'a donné des vertiges avec de plus en plus de fréquence. Il a commencé qq fois par ans, et à la fin, c'était qq fois par semaine. J'ai eu une sensation de perte partiel de connaissance, comme une ampoule qui clignote qui m'a conduit à des vertiges. J'ai été forcé à prendre ce medicament à l'étranger -- c'est à dire en France tant que anglophone traité par francophones. Je pense que c'est une très mauvaise idée pour des psychiatres a traité des patients qui ne parlent pas leur langue. Effectivement, je n'ai pas eu la capacité de communiquer, ni d'apprendre comment communiquer, ces effets. Les effets de somnolence et son stigmatisation ont était amplifié par ce contexte. Le truc le plus effrayant de ce médicament est que c'est même difficile pour un patient de se rendre compte de ses effets, par ce que il faut du temps pour que ça commence à agir, et car les cotés négatifs des effets attaque même la capacité de percevoir et de communiquer ces effets. A la fois, si on est traité dans le cadre de désaccord "normal" -- cultural, philosophique, entre époux qui ne communiquent pas, etc, on devient vachement moins embetants pour ces autres et ils donc ont un tendance à apprécier le somnolence car le patient devient moins capable. Je trouve pas prudent l'ordonnance de ce médicament hors hospitalisation complet car les efféts negatifs comprennent une diminuation de la capacité de percevoir les problémes. J'ai aussi cet avis sur autres psychotropes.
30/07/2017
Femme, 22
Satisfaction générale 1

Zyprexa (olanzapine)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
2
3
3
2
A tous ceux qui veulent se debarasser du zyprexa je vous donne un conseil mon expérience personnel je lai enlever grace a un sevrage complet avec une medecine traditionelle appeler hijama donc on vous enleve le mauvais sang bloqué dans votre corps ( donc toutes ces saleté de cachets ) et je vous jure vous ressortez guerie et clean apres il faut larreter petit a petit ! Ren...lire la suiteseignez vous sur le net mais le principe est simple : on aspire la peau dans le dos avec une ventouse et on prends une petite lame de rasoir avec laquelle on va faire de petited incisions et apres on reaspire avec la ventouse je vous garantie que tous les medicaments sortent vs allez revivre apres ca car ca regenere du nouveau sang voila votre corps et votre tete vous diront merci
29/07/2017
Femme, 25
Satisfaction générale 5

Theralite (lithium)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif

Satisfaction sur
5
3
4
5
Hospitalisée à trois reprises en psychiatrie, sur une totalité de 4 mois, je n'avais pas trouvé de traitement qui parvenait a me stabiliser. On me traitait surtout avec des anti-dépresseurs et ça aggravait mes "crises" (j'avais eu un peu de lamotrigine/lamictal avant, mais la dose d'antidepresseurs était très élevée) , et ce n'est que lors de ma dernière hospitalisation qu...lire la suitee le mot "bipolarité" est arrivé. On m'a alors mise sous lithium et je vois bien le changement. J'ai plus de facilité à "contrôler" mes émotions, je me sens plus stable. J'ai tout de même de temps en temps quelques tremblements (qui ne durent que quelques minutes) et parfois la diarrhée (mais j'ai toujours eu le système digestif fragile, donc je ne suis pas gênée plus que ça). En dehors de ça tout va bien, je suis bien sûre un peu fatiguée mais c'est un faible prix à payer pour la tranquillité !
26/07/2017
Homme, 38
Satisfaction générale 1

Zyprexa (olanzapine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
4
1
1
2
J'ai commencé à prendre le médicament en question au début de l'année 2006, pour un trouble bi polaire diagnostiqué par un spécialiste, avec une dose de 10 Mg jour, ma symbologie s'est améliorée rapidement, des le 3° Mois, une diminution de dose m'a était prescrite pour 5 mg jours, pour des raisons X notamment la cherté de ce médicament, on a du m’arrêter ce médicament ...lire la suiteet me prescrit un autre à la place auquel j'ai résisté, après quelque mois j'au dû l’arrêté pour des raisons X , ayant résisté jusqu’à l'année 2011 sans médicament, j'ai rechuté, le médecin m'a prescrit le ZEPREXA 10 Mg avec consigne de le prendre a vie, après 05 années je vie avec un fatigue continue, prise de poids malgré que je fasse du sport, et surtout attention a mon alimentation, une libido inhibé, une lenteur flagrante dans tout mes mouvements, ainsi même que la parole, ce qui est socialement mal vécu surtout vis a vis de la vie professionnelle, parfois des douleurs au niveau des reins, . En dépits de l'avis de mon médecin; plus de 18 mois de cela j'ai commencé a diminuer la dose a 5 puis a 2,5 et depuis 05 mois je ne le prends plus, et jusqu'au la je me sent très bien, j'ai perdu du poids, j'ai repris un peu de vivacité, et mes idées son claire. malgré avoir repris ma vie en main notamment du point de vue social, je redoute une rechute .
25/07/2017
Homme, 23
Satisfaction générale 5

Xeplion (paliperidone)
Schizophrénie

Satisfaction sur
5
4
4
5
Je suis malade depuis l'âge de 19 ans, suite à une grosse consommation de cannabis. J'ai commencé à me soigné avec du risperdal et d'autres cachets comme le tercian et le temesta. Etant tête en l'air il m'est arrivé de refaire des rechutes suite à un oublie de traitement répétitif. Cela m'est arrivé plusieurs fois. Depuis que je suis passé au Xeplion les symptômes sont de ...lire la suitemoins en moins présent et même inexistant à certaines période ! Le traitement me cause peut d'effet indésirable mis à part une prise de poids de 20 kg en moins de 8 mois.
23/07/2017
Femme, 33
Satisfaction générale 4

Haldol (haloperidol)
Psychose

Satisfaction sur
5
3
5
5
J'ai utilisé de médicament suite à une dépression post partum j'ai eu délires je pensais à des tas de choses j'avais eu aussi des hallucinations bref grace à ce médicament je vis bien. J'ai pu arrêter pour une deuxième grossesse et bizarrement étant enceinte la maladie s'arrête et une fois accouché la maladie reprend. Aussi je suis mince mais j'ai remarqué qu'en le prenant...lire la suite il donne faim et donc fait grossir. Et aussi ce médicament rend zen donc vérifier deux fois ce que vous faites et attention au volant. Les premiers jours de prises les effets de fatigue st fort puis après ça se stabilise.
21/07/2017
Homme, 32
Satisfaction générale 1

Risperdal (risperidone)
Anémie

Satisfaction sur
1
2
2
4
ne pas utiliser ce médicament en période de tres forte fatigue ayant pour conséquence une excitation et un comportement de rebond (fatigue délire ponctuel, rires immodérés, hyperactivité et comportement désorganisationnel). Ne pas confondre la vraie schyzophrénie et le comportement de rebond ponctuel suite à une fatigue nerveuse type asthénie...Médicament complètement ina...lire la suiteproprié...plutot faire un break ou un arret de travail conventionnel et se soigner pour améliorer son sommeil et son alimentation tout en favorisant la parole et les rencontres de courtoisies... l'impression d'etre dans une bulle de verre, complètement inerte au monde qui m'entoure, et sensation que le cerveau est constamment dans un éteau. il me paralyse l'esprit et la prise de décision, et plus du tout d'émotions
21/07/2017
Homme, 36
Satisfaction générale 1

Loxapac (loxapine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
1
2
2
4
Suite a ma dépression on ma tout prescrit et rien ne me faisais du bien a part le lysanxia , et mon psy ma demandé de prendre loxapac un demi matin c est se que jai fait je croyais que j aller mourir je ne respirait presque plus sa a duré 4 bonne heure cette M . Unsufisance cardiaque , respiration coupé et envie suicidaire.
19/07/2017
Homme, 31
Satisfaction générale 1

Haldol (haloperidol)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
1
1
1
1
L'haldol en injection est un poison que les médecins utilisent pour essayer de tuer les gens innocents légalement Tremblements graves, prise de poids, difficulté d'arrêter de fumer, déprime, sensation de lourdeurs, fatigue, dépression.




Catégorie comportant le plus grand nombre d'avis

Dépression - antidépresseurs IRS (2367)
Contraception - autre (1941)
Cholestérol (1506)
Epilepsie (1464)
Douleurs - morphine (1447)
Dépression - antidépresseurs autre (1181)
Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente) (1105)
Douleurs (1035)
Psychose / schizophrénie - antipsychotique (911)
Diabètes - médicaments oraux (790)
Tension artérielle - beta bloquant (743)
Toxicomanie (668)
Cancer - hormones et antihormones (646)
Migraine (612)
Troubles d'angoisse (605)
Système immunitaire - immunosuppression (512)
Antibiotiques - pénicillines à large spectre (472)
Allergies (451)
ADHD - psychostimulants (415)
Tension artérielle - angiotensine-antagonistes (372)

Donnez votre avis sur votre utilisation médicamenteuse

Profitez de la musique, applications, livres, etc.

Partagez vos expériences sur l’utilisation de médicament et participer ainsi au tirage pour gagner un bon cadeau
Google Playstore ou Appstore
d’une valeur de 15 euro!


Donnez votre avis!
Bon cadeau Appstore
Bon cadeau Google Playstore