ISO 27001

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

avis par catégorie

Dépression - antidépresseurs autre


 

Comparez les expériences avec les médicaments dans la catégorie


Les derniers avis ajoutés dans la catégorie: Dépression - antidépresseurs autre


20/04/2017
Femme, 65
Satisfaction générale 1

Valdoxan (agomélatine)
Dépression

Satisfaction sur
2
1
2
4
Je suis suivie par un médecin psychiatre pour bipolarité dont je commence à douter de ce diagnostic. Détecté selon lui il y a 10 ans, (c'est un bon spécialiste et je ne remets absolument pas ses compétences en doute) il m'arrivais de tomber en dépression suite notamment à des problèmes familiaux, quand je l'ai consulté pour la 1ère fois et que je lui expliquais ce qui m'ar...lire la suiterivais et par rapport à mon parcours de vie il en a conclut que j'était bipolaire. Il m'a prescrit divers traitements, plus ou moins efficaces et en fonction de mon état de santé. Jusqu'à il y a 6 ans j'ai fait une grave dépression c'est là qu'il ma prescrit le valdoxan qui venait de sortir, comme je vis seule et ma vie était chaotique à cette période, je ne me suis rendue compte des effets secondaires du valdoxan, qui sont par rapport à ma dépression passés au second plan, le valdoxan durant la suite ma dépression m'a un peu aidé à remonté la pente. Un an après, je lui ai fait part de je me trouvais, apathique, sans énergie, refermer sur moi-même, etc, il m'a donc prescrit une double dose de valdoxan, 3 semaines plus tard je l'ai appelé inquiète en lui disant que ça n'allait pas du tout, mes angoisses augmentaient, je devenais très nerveuse, agressive, encore plus parano, ce à à quoi il m'a répondu "bon c'est le valdoxan, vous revenez à la dose normale de 1/jour" ce que j'ai fait, ça allait mieux, mais c'était pas ça, j'étais toujours dans cet état de passivité et d'inhibition. à partir de mai 2015 suite aux résultats des élections qui ont été un choc pour moi, j'ai "pété" un câble et je me suis complètement isolée, repliée sur moi, je sortais de moins en moins, mes rapports aux autres devenait de plus en plus compliqué, je me suis débarrassée de nombreuses choses (vêtements, meubles, objets divers et variés) soit en les jetant, soit en les détruisant, comme quand on cogne dans sac de boxe, je me suis acharné dessus, fin 2012 j'ai déménagé du coté de Limoges pour m'éloigner géographiquement de tout ce qui je pensais me posais problème (je ne parle pas des élections ça été un élément déclencheur, mais pas la source de mes pb). Donc pas de suivi durant 1 an (mais toujours le valdoxan prescrit par le nouveau médecin)! Dès que j'ai déménagé je me suis vraiment retrouvée seule face à moi-même avec mes réflexions et je pense que c'est à partir de là loin de tout et seule que j'ai commencé à prendre conscience que quelque chose n'allait pas sans savoir pourquoi !! Je me suis de plus en plus refermée sur moi-même au point de ne plus sortir, ne plus m'habiller ou pas régulièrement, plus de ménage alors que je suis maniaque dans ce domaine. Au bout d'un ne me plaisant pas du tout dans cette région je suis revenue dans ma région, suite à cela je me suis sentie un peu mieux, j'ai repris mes consultation avec mon psy, mais toujours dans cet état passif, au fur et à mesure de mes consultations avec le psy, il m'a fait prendre conscience de ma difficulté à prendre du recul par rapport à mes conflits familiaux, mes difficulté financières s'arrangeant petit à petit (dû en partie à ma famille pour laquelle je dépensais beaucoup) et d'autres problèmes qui se réglaient crescendo, depuis 2 ans que j'ai mis fin de façon définitives à mes relations familiales, j'allais de mieux en mieux moralement mais toujours plombée à la maison, sans activités, dernièrement lors de ma consultation je lui ai fait part que j'allais bien mais que j'en avais marre d'être dans cet état de passivité, à cela il m'a rétorqué qu'il y avait un petit coté dépressif, je lui demandé à la fin de la consultation de me prescrire quelque chose qui m'aide à me sortir de cet état de somnolence morale, il m'a dit "faut doubler la dose de valdoxan" ce à quoi j'ai répondu, 'non, ça, ça ne va pas le faire" du fait que j'avais déjà vécu cette expérience, donc il ma dit vous doublez un jour sur 2, bon, je me suis dit on verra !! Une fois rentrée chez moi, je fais ce que j'ai à faire, (enfin le peu comme d’habitude) je n'arrêtais pas de me dire, en pensant au valdoxan, "ça va pas le faire, ça va pas le faire" ça revenais sans arrêt comme une ritournelle, j'avais quand même prévu pas un tous les 2 jours, mais 3 pas semaines en plus, sachant que 1 en plus tout les 2 jours ça n'irais pas !! Et chose que je n'avais jamais fait depuis que je prenais le valdoxan, il m'est venu l'idée de faire une recherche sur le net concernant le valdoxan, j'ai donc tapé valdoxan dans un moteur de recherche, et là surprise, j'étais loin d'imaginer tout ce que j'allais découvrir à propos du valdoxan, suite à ça je me suis dit là je n'en prends pas plus. J'ai approfondi mes recherches et suite à ces recherches et aux résultats que j'ai trouvé, j'ai décidé d'arrêter le valdoxan, mais comme il y longtemps que je le prenais je ne voulais pas l’arrêter d'un coup, mais progressivement et bien surveillé les éventuels inconvénients. Comme je n'y avais pas pensé du tout j'ai fait de nouvelles recherches concernant la dépendance et le sevrage du valdoxan, là, nouvelles surprise lorsque je découvre que le valdoxan est un des rares antidépresseurs, dont les molécules n'entrainement pas de dépendance, là ma décision était prise, j'arrête le valdoxan et j'aviserais en fonction de comment je réagis. ça fait près de 3 semaines que j'ai arrêté, non sans un certaine inquiétude du fait que je l'arrêtais de mon propre chef sans avis médical. Et là dès les premiers jours je me suis sentie moins lourdes, moins plombée, plus de douleurs, je reprenais mes habitudes élémentaires comme m'habiller, refaire un peu de ménage, sortir sans que ce soit une obligation, toutes ces petites choses qui n'ont l'air de rien, mais qui quand on ne les fait plus vous paraissent anormalement pesantes, je revis, j'ai à nouveau des émotions, je danse quand j'écoute de la musique, ce que je faisais plus, j'écoutais de la musique mais sans que ça me fasse le moindre effet, pas de manque, je suis soulagée !! En fait ce qui me fait douter de ma bipolarité c'est que je n'avais pas conscience de ce qui me posais véritablement problème, à savoir ma difficulté à prendre de la distance par rapport à certaines personnes et événements ! A partir du moment ou l'on trouve la source du mal, on arrive à en guérir plus facilement !! Maintenant il faut voir sur le long terme, mais je suis pratiquement sure que ça ira de mieux en mieux !! Une chose est sure quelque soit les événements, PLUS JAMAIS DE VALDOXAN !!
12/04/2017
Femme, 26
Satisfaction générale 4

Effexor (venlafaxine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
4
2
3
4
J'ai commencé par prendre la dose de 37.5 mg, dès le premier jour, j'ai ressentie des vertiges, mal de tête, insomnie et des maux de cœur. Ces effets secondaires sont partie environ 3 jours après. Par la suite est venu le manque d'appétit et la constipation. 1 semaine après avoir pris les doses de 37.5 mg, j'ai monté à 75 mg. Les seuls effets secondaire ressentie sont ceux...lire la suite qui sont resté avec le 37.5 mg, c'est-à-dire manque d’appétit et constipation. J'ai pue ressentir, dès la 2e semaine, un effet de changement dans mes comportements : souriante, pratiquement plus d'anxiété, positive et une baisse élevé des symptômes de dépression. Après 1 autre semaine, j'ai augmenté mes doses à 150 mg et j'ai ressentie dès la première journée de transition, les mêmes effets que lors de mon début de prise de 37.5 mg : vertiges, mal de tête, insomnie, manque d'appétit et maux de cœur. Je suis à ma deuxième journée avec cette nouvelle dose et le fait de passer des nuits blanches me rend vraiment inapte à travailler efficacement.
12/04/2017
Femme, 47
Satisfaction générale 4

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
5
3
4
5
j'étais sous valdoxan depuis plus d'un an avec des résultats décevants, mon médecin ne me reconnais pas une véritable dépression , j'ai plutôt des phases de "ras le bol" accompagnées d'une grande anxiété. Je prends effexor depuis 2 mois, une gelule le midi et mon état s'est nettement amélioré, plus d'idées noires, attitude positive et confiance en moi
11/04/2017
Femme, 23
Satisfaction générale 4

Effexor (venlafaxine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
4
2
3
5
Bonjour à tous, J'ai commencé à prendre Effexor suite au diagnostic d'anxiété généralisée et d'agoraphobie de mon psychiatre au mois de janvier. En attendant ce rdv, mon généraliste m'avait prescrit un anxiolytique (Xanax) pour me calmer un peu. Les effets secondaires d'Effexor ont été très présents au début de la prise (1 comprimé à 37,5 mg), mais seulement pendant 3/4 ...lire la suitejours. Et puis je m'y suis habituée, mais mes angoisses et mon agoraphobie étaient toujours présentes. J'avais encore besoin de l'anxiolytique à côté. Le mois suivant, le psychiatre m'a fait une ordonnance pour deux comprimés à 37,5 mg cette fois. Les effets secondaires ont été moindres. Je vais beaucoup mieux aujourd'hui, je ne prends plus d'anxiolytiques. J'ai retrouvé mon "état d'avant". Je ne sais si c'est dû aux médicaments ou à ma confrontation aux situations anxiogènes qu'exigeait ma thérapie (TCC). Quoi qu'il en soit j'ai pu remonter la pente et je pense que les AD sont une bonne béquille pour cela. J'ai beaucoup hésité avant de prendre le traitement, mais lorsque l'anxiété devient un réel handicap, quasi-invivable, je peux vous assurer que vous passez au-dessus des effets secondaires effrayants, que vous prendriez n'importe quoi pour vous soulager. Je suis heureuse de m'en être (je l'espère) sortie et je souhaite dédramatiser ce médicament auprès du public à travers mon témoignage. Je ne le prends pas à forte dose, mais dans mon cas, comme je l'ai dit, je pense qu'il a été une très bonne béquille pour m'aider à aller de l'avant et pouvoir revivre à nouveau. Cependant je dois noter qu'à ce jour, ne me concentrant plus sur mes problèmes d'anxiété, je constate que j'ai le ventre très gonflé (ventre de femme enceinte alors que je suis très mince), je perds mes cheveux et je souffre de petites insomnies... Mais si l'on voit les choses d'un autre œil, je me dis que ce médicament m'aide à vivre de façon normale pour l'instant, peu importe les dommages collatéraux. J'aimerais évidemment me sevrer de l'Effexor dans les mois qui viennent, mais j'ai peur que mon trouble anxieux réapparaisse.. je n'arrive pas à savoir s'il est la cause de ma "guérison". Puis d'un autre côté, difficile pour la jeune fille que je suis d'accepter un ventre gonflé, une sorte de prise de poids, et une perte de cheveux.. Je suis assez partagée, mais dans tous les cas, pour les personnes souffrant du trouble anxieux généralisé, d'attaques de panique et d'agoraphobie comme moi, je pense qu'il s'agit d'un bon traitement. Si vous êtes en situation de détresse comme j'ai pu l'être, n'hésitez pas à le prendre, cela nous vous fera pas plus de mal que la situation dans laquelle vous êtes déjà. Et cela ne durera pas toute votre vie. Juste le temps de sortir la tête de l'eau, pensez à cette aide. Je souhaite, par mon message, dédiaboliser l'Effexor et ses effets.
07/04/2017
Homme, 30
Satisfaction générale 1

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
1
1
1
1
Bonjour. J'ai 30 ans et c'est la première fois que je suis sur un site internet pour parler de mon expérience ou de la vôtre si vous le souhaitez. Depuis l'âge de 4 ans j'ai subis l'enfer par ma mère après le divorce et j'ai sans le vouloir protéger mon grand frère. Pourquoi m'a tel choisi. Pour détruire un enfant et adolescents qui seforcer de protéger... Toujours pro...lire la suitetégé... Même aujourd'hui. Je suis trop gentil me dit t'ont. Et les multiples déceptions sont arrivés à me faire craquer. Un burnout pour être clair. Je suis aussi un rescapés de mon usine et malgré être complètement disculpe de plus sauvé la vie de l'un de leurs intérimaire ou détriment de ma santé... De ma vie... Une mise au placard hors du commun m'attendait alors que je n'avais juste fait valoir mon arrêt de travail comme 'accident de travail'. Lourde à été encore dans ma vie déjà très différente des gens car je ne rentre pas dans le détail de peur que vous ne me croyez pas. Pour vous donner un exemple et je suis opérateur dans une très grande multinationales. On m'a laissé dans la voiture enfermé dans l'usine et ma voiture avec contrôle des heures et de nombreuses 'faute' sur mon salaire du genre être payé 500e au lieu de 2000e. Oupss me disait t'il. Je pourrais en faire un film de ce que j'ai vécu et que je vis. Mais aussi solide que je sois du jour au lendemain burnout !!! Sachez que je ne baisse jamais les bras même si dans ma tête c'est complètement mélangé. Comme si mon esprit mes envies etc sont dans un sèche linge entrain de tourner à pleines vitesses. Les angoisse font partie de ma vie. Seul quand j'étais mannequin je puisé une force dans les des femmes que je respecte. Tant de choses à dire pour que vous sachiez que je M'EN SORTIRAI. je suis dur et surtout très fidèle à mes promesses. Je vais actuellement mal mais je sais que je sortirait une bonne fois pour toutes de tout ce que cette vie m'a mis au travers. Je cederai jamais. Mais j'aimerais avoir votre avis sur ce cachet qui est pour moi un tremplin et jamais je ne vivrait sous la coupe d'un comprimé. Cela ne serait qu'illusoire et je me sentirez en prison. On peut s'aider de traitement mais c'est votre vie professionnelle. Sentimentale etc qui vous sortira de tout cela. Merci. De m'avoir lu et si vous avez besoin de parler n'esitez pas. À plus et ayez confiance en vous. Comme j'ai confiance à mon rétablissement malgré et je vous jure que vous ne savez pas 1/100 de ce que j'ai vécu. Pourtant.... Je fonce et je suis confiant. Ps je vais changer de Psychiatre car le mien aime mon argent et non ma santé. Donc tchao le psy et n'esitez pas si vous êtes mal ou aucune amélioration à en changer. Merci bon courage à toute et à tous
07/04/2017
Femme, 43
Satisfaction générale 5

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
5
3
4
5
très satisfaite de Effexor qui dès 5 jours commençait à agir. Je suis à presque 1 mois et ressent vraiment les avantages: je me retrouve, fin de la tristesse, angoisses, retrouve le sourire et goût de vivre, de bouger. Au début vertiges pouvant aussi être attribué au Lexomil (que je ne prends plus déjà), à l'Imovane (pour dormir la nuit 1). Très grosses fatigues liées aux ...lire la suitenerfs qui lâchent. mais c'est fini et j'ai même pu reprendre une activité sportive avec juste Effexor. je l'avais déjà pris voici 10ans et tout aussi bien. Remarques: il semblerait que son manque d'effet ou effets indésirables chez certaines personnes soit lié au fait qu'il s'agissait du générique. Demandé Effexor non substituable. Moi j'ai un générique très biendépression et énorme crise d'angoisse peut-être en relation avec peur panique du vent tempètueux..;
31/03/2017
Homme, 50
Satisfaction générale 3

Miansérine (miansérine)
Dépression

Satisfaction sur
3
3
3
4
dépression + anxiété + insommie Début de la prise de ce médicament le 27 févier 2017, j'en prends toujours à ce jour 1 comprimé de 30mg le soir vers 21h30, jusqu'à ce jour je dors bien, je fais des nuits de 9 heures de sommeil, le début du traitement a été un peu dur, je me suis réveillé une nuit et je suis tombé par terre ( heureusement sans gravité) pour l'instant et à ...lire la suitece jour je supporte cet AD qui m'a été prescris par un psychiatre, je prends aussi 2 comprimés de valium 2mg vers 20h00. il m'arrive encore de me réveiller la nuit, mes j'arrive a me rendormir. Effet secondaire : Constipation
31/03/2017
Homme, 55
Satisfaction générale 1

Valdoxan (agomélatine)
Dépression

Satisfaction sur
1
5
5
5
Prescrit d'abord par mon généraliste, le valdoxan n'à pas eu pendant 22 mois d'effets négatifs. Reste que j'ai eu au bout de quelques mois une grosse fatigue. J'ai demandé à ce qu'il me soit retiré (j'ai aussi du lithium pour soupçon de bipolarité non avérée au bout de deux ans...) Comme je suis en arrêt suite à cette fatigue doublée d'une envie de ne rien faire, a...lire la suiteyant lu que l'efficacité du Valdoxan était controversée pour ne pas dire plus, je l'ai arrêté depuis trois jours de moi-même. Le seul effet qu'il ait eu? L'efficacité d'un bon somnifère. La première nuit j'ai très mal dormi, la seconde un peu moins en compensant avec le Rescue fleurs de Bach. La première journée de la fébrilité est apparue mais aussi l'envie de travailler physiquement. Seconde et troisième journée Avec de la motivation mais sans excitation. Une sensation que je n'avais pas eu depuis deux ans. Conclusion :le lithium aussi utilisée dans les dépressions m'à stabilisé et le valdoxan n'à servi à rien. A suivre.
29/03/2017
Homme, 47
Satisfaction générale 1

Effexor (venlafaxine)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
3
5
5
1
je prends ce médicament depuis plus de 11 ans une fois par jour avec dose de 37.5 mg et ca m'as aidé bcp ds les premiers années mais cette dernière année j'ai souvent une sensation de fatigue comme si j'ai couru des kilométrés par contre moi je ne fais aucun effort
18/03/2017
Femme, 26
Satisfaction générale 4

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
2
5
5
2
Ayant été maniaco-dépressive depuis 7 ans sans trop m'en rendre compte (refoulement + usage cannabis et médicaments), lorsque j'ai décidé d’arrêter toutes ces m..., j'ai évidemment été voir un psychiatre. J'étais déjà sous Escitalopram (5mois) prescrit par un généraliste à cause d'une douloureuse rupture, mais ce médicament n'était pas fait pour moi. Etant très en confia...lire la suitence et "comprise" par lui, J'ai commencé mon traitement Effexor tout d'abord à 75 mg (le matin), puis à 150 mg (toujours le matin). Je tolère assez vite les médicaments donc au niveau des effets secondaires, je peux dire que d'autres ont surement du vivre pire que moi. Je ressentais surtout quelques maux de têtes et des troubles de la vision ainsi que les insomnies. Le reste allait. Il a fallu au-moins 3 semaines pour que je ressente quelques effets positifs: la motivation retrouvée, l'énergie et le sourire. Je sais qu'il a encore beaucoup de travail à faire mais j'ai l'impression de bien réagir à cette molécule même si je sais que ce n'est pas le cas pour tout le monde. J'ai aussi remarqué que j'affirmais plus.. Que je dédramatisais beaucoup donc je pense qu'au niveau de mes angoisses et de mon état anxieux, il y a déjà un nette amélioration. Sans vouloir juger, je pense que malheureusement, beaucoup de gens manquent de patience et critiquent très vite un produit. Ils font inconsciemment très peur aux autres. La malade dépressive ou les troubles psychologiques en tout genres, ne se soignent pas en quelques jours et il est tout à fait normal que le corps réagisse parfois assez mal au début du traitement. Je fais également très attention à mon alimentation. J'ai repris du sport et j'ai dorénavant plus envie d'aller vers les autres et vers des activités. La thérapie est aussi inévitable. Je me sens euphorique quand je sors de mon rendez-vous chez le psychiatre: c'est une libération en toute confiance. Il faut que chacun trouve le traitement qui lui convient. Soyez patients et POSITIFS même si c'est difficile je le conçois tout à fait. En espérant que cet état de bien-être nouveau va continuer.
17/03/2017
Femme, 23
Satisfaction générale 1

Miansérine (miansérine)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
2
1
1
2
Bonjour , je prends de la mianserine depuis 1 ans à faible dose au debut 10mg juste le matin et au bout d'une semaine 20mg (1 matin et 1 le soir) pour agoraphobie avec trouble panique et anxiété généralisée. Ce médicament ne m'a pas aidé psychologiquement , j'ai toujours les mêmes problemes avec d'autres qui se sont rajoutés ( phobie d'impulsion) , depuis l'année dernière ...lire la suitej'ai pris exactement 20 kilos a cause de cette saleté , j'ai fais tous les regimes appropriés pour perdre du poids , sport intense et eien n'y a fait , au contraire je prenai du poids chaque jour un peu plus. Faisant une taille 34 de nature j'en suis arrivé a la taille 42 et je ne vous raconte pas comment mon corps snest transformé --> ventre balloné comme si j'etais ensceinte de 6 mois , graisse dans le dos , les jambes ont triplés de volumes et apparition de point de graisse sur mon corps. Je suis d'une nature mince j'ai toujours mangé de la meme façon equilibré et ce medicament m'a pourri mon estime et ma confiance en moi. Je n'ose meme plus voir mes amies ni aller a la plage avec ce corps dont je suis choqué et pourtant je suis d'une famille qui n'est pas grosse , nous sommes tous mannequins dans la famille et je l'etais avant de prendre cette merde . Alors prenez garde avec le poids que ca donne parce que je suis en cas d'obesité la ! Je ne recommande vraiment pas ce medicament sauf pour les personnes anorexiques.
17/03/2017
Femme, 34
Satisfaction générale 4

Cymbalta (duloxétine)
Dépression

Satisfaction sur
5
4
4
5

14/03/2017
Femme, 54
Satisfaction générale 4

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
4
2
3
4
Anxiété
08/03/2017
Homme, 22
Satisfaction générale 4

Cymbalta (duloxétine)
Dépression

Satisfaction sur
4
2
3
5
Un médicament parait relativement efficace mais les effets secondaires sont cependant non négligeables.
06/03/2017
Femme, 45
Satisfaction générale 4

Cymbalta (duloxétine)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
4
3
3
5
Donner dans le cadre de douleurs neuropatique
05/03/2017
Femme, 21
Satisfaction générale 4

Miansérine (miansérine)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
4
2
2
5
Après plusieurs rendez-vous j'ai plusieurs médecins, j'ai fini par consulter un psychiatre car je faisais des crises d'angoisses dûes à de l'Agoraphobie. Le psychiatre m'a donc dit qu'il fallait commencer par traiter le problème de fond à savoir une dépression, que j'espérais au fond de moi ne pas faire, mais beaucoup de problèmes accumulés en peu de temps ont donné lieu à...lire la suite une dépression et des crises d'angoisses horribles. J'ai donc commencé à prendre cet anti-dépresseur, au début que le soir, puis le psychiatre a augmenté la dose en me le faisant prendre matin et soir. Au bout d'un mois et demi, je me sentais beaucoup mieux, heureuse, prête à accomplir de nouveaux projets. J'ai radicalement changé de point de vue sur la vie, j'étais très positive. Mon psychiatre a donc de nouveau baissé la dose en me faisant prendre le comprimé seulement le matin. Toujours aussi heureuse, même avec un seul comprimé, pourtant j'étais vraiment au fond du trou avant ça. Seulement, un seul gros problème: une prise de poids chaque jour un peu plus importante. Certes au début j'ai eu des grosses fringales que j'ai compensées en mangeant, mais après je me suis mise au régime, un régime drastique, du sport intensif, et rien à faire, je ne perdais pas un gramme. J'en ai donc parlé à mon psychiatre qui m'a certifié que ce qui faisait grossir, c'était ce qu'il y avait dans l'assiette. Je n'ai jamais eu de problèmes de poids, dès que je faisais un écart j'arrivais très rapidement à perdre le ou les kilos superflus. Mais là rien, pas un gramme. En 4 mois, j'avais pris 8 kilos. Sur 3 mois de régime intense, je continuais à prendre du poids, j'avais un ventre énorme, et j'étais vraiment grasse de partout. J'ai donc tenté un monodiete de pommes sur 3 jours, ce qui a été très dur et à la fin des 3 jours, surprise: j'ai encore pris un kilo. Je suis donc allée consulter mon médecin généraliste, qui est mon médecin de famille depuis que je suis toute petite, et il m'a clairement dit que la miansérine faisait grossir et changeait le métabolisme du corps, souvent prescrit pour les personnes ayant des troubles alimentaires (anorexie, etc...). Il m'a également certifié que si j'avais continué, à la fin de l'année j'aurai pris bien plus de kilos! Donc NON, je ne suis pas d'accord avec tous ces psychiatres qui disent que ce qui fait grossir n'est pas l'anti dépresseur mais l'assiette, c'est faux et j'en suis la preuve. Mais OUI, ça m'a permis de guérir ma dépression, seulement quand on est bien dans sa tête mais pas dans son corps, on ne peut pas être guéri totalement, les deux doivent aller de pair. Les premières semaines étaient également très fatigantes, j'étais fatiguée toute la journée. Mais cet effet secondaire est vite passé. Concernant mes crises d'angoisses, ça les a clairement calmées mais pas guéries, je prends toujours un anxiolytique quand je sens que je vais avoir du mal à surmonter certaines épreuves.
04/03/2017
Homme, 41
Satisfaction générale 1

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
1
2
4
5
Deux ans que je prends cet AD (150 mg). On m'a incorporé 30 mg de Norset il y a un an. Soignée pour dépression sévère et angoisse généralisée. Aucune efficacité d'Effexor sur moi. En psychothérapie depuis plus d'un an (il y a encore du boulot). La pilule magique n'existe pas selon moi. Peut-être pour quelques cas et encore... Bientôt le sevrage. Je sais je vais en ch......lire la suite mais j'en ai marre des effets secondaires sans les résultats sur mon humeur. A propos du sevrage, à lire, sur internet. (données personnelles supprimées - Meamedica.fr)
24/02/2017
Femme, 56
Satisfaction générale 4

Ixel (milnacipran)
Fibromyalgie

Satisfaction sur
4
2
2
4
Seul medicament efficace existant . En binôme avec lyrica .
22/02/2017
Femme, 66
Satisfaction générale 3

Miansérine (miansérine)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
2
4
5
4
anxiété généralisée depuis toujours ( j'ai 66 ans ) deux épisodes de dépression avec grosses crises d'angoisses traités par Deroxat très mal supporté . chaque épisode ayant duré environ une année J'ai recommencé à souffrir de ces angoisses en septembre dernier, j'ai refusé les traitements antidépresseurs , préférant le griffonia et le safran avec du Xanax 0,25 un comp...lire la suiterimé et demi par jour j'ai galéré pendant 5 mois avec des hauts et des bas pour finir par m'effondrer mi février avec des crises épouvantables , tachycardie, insomnies j'ai pensé être obligé de passer par la case hospitalisation je suis actuellement suivie par un psychiatre je suis à mon cinquième jour de traitement : mianserine 30 mg le soir que je tolère beaucoup mieux que le deroxat et un nordaz 15 mg je suis dans les vaps mais les grosses crises ont disparueset je redors mieux je reste dans la hantise que le traitement ne fonctionne pas. si vous avez des expériences similaires... quand la miansérine commence t'elle à agir ??? merci de votre soutien
21/02/2017
Femme, 53
Satisfaction générale 4

Effexor (venlafaxine)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
4
3
4
4
On voit l'effet après un minimum d'un mois et oui effectivement les premières semaines je me sentais vraiment pas bien......vertige, nausée, chaleur.......mais après 1 mois de prise de médicament le tout entre dans l'ordre
18/02/2017
Femme, 18
Satisfaction générale 1

Cymbalta (duloxétine)
Dépression

Satisfaction sur
2
5
5
3
J'ai arrêté ce traitement en juillet 2014 aun bout de 8mois j'avais débute par du 30 et fini au 60 sur avis du psychiatre Depuis j'ai de la libido mais je n'ai pu de contraction volontaire de mon muscle vagina et surtout je mendord plus comme avant naturellement C'est un vrai d'obe J'aimerai porte plainte car j'ai un handicap TRÈS lourd !!
13/02/2017
Homme, 58
Satisfaction générale 5

Stablon (tianeptine)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
5
5
5
5
Médicament utilisé pendant 2 ans pour des crises d'angoisse et troubles paniques, suite aux effets secondaires très forts ressentis avec du prozac et du deroxat (hallucinations auditives, sensations de décorporation). Aucun effet secondaire, pas de difficulté lors de l'arrêt (très profgressif) du traiteent, et surtout, disparition définitive des crises d'angoisse et de p...lire la suiteanique. Pour moi, cela a été hyper efficace !
12/02/2017
Femme, 23
Satisfaction générale 3

Cymbalta (duloxétine)
Dépression

Satisfaction sur
3
3
2
4
Bonjour, alors voilà apres plusieurs mois de lecture je me lance à écrire à mon tour. J'ai 23 ans et depuis peu je prend DULOXETINE 30 mg pour cause de dépression. Je ne sais pas s'il y a un effet positif sur mon état général car je me sens pas super bien. J'ai des douleurs au niveau des cervicales, j'ai également une gêne au niveau de la gorge ( une amygdale est gonflée ...lire la suitedepuis 2 mois et demie) avec des difficultés à respirer. J'ai également des sueurs nocturne qui me réveillent quelques minutes la nuit. La psychiatre m'a conseillée d'augmenter la prise à 60 mg. J'ai vraiment peur de ne plus savoir me passer de ce médicament mais je ne pense pas avoir le choix. Avez vous des conseils à me donner pour réduire mes douleurs et mon mal etre permanent ? Merci
09/02/2017
Femme, 33
Satisfaction générale 3

Effexor (venlafaxine)
Troubles d'angoisse

Satisfaction sur
2
1
3
5
Bonjour jai fait un burn oui en août et jai été arrêté 4 mois. À près ca depuis janvier j'ai repris en mi temps thérapeutique. Depuis les crises recommencent je dois aller voir psy Mais un mois attente. Mon médecin m'a donné ce médicament à prendre le matin ou le soir. Jai commence hier soir et effet secondaires terribles nausées vertiges insomnie. Jai tel a la pharmacienn...lire la suitee qui m'a dit qu'il valait mieux le prendre le matin. Quelqu'un peut me donner son avis svp ? Les effets secondaires s'estompent ? Merci
07/02/2017
Femme, 46
Satisfaction générale 3

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
4
1
3
5
Bonjour, apres avoir occupé un poste de direction où je me suis donnée corps et âme pendant 3 ans, j'ai craqué! En effet, j'occultais mes difficultés émotionnelles et mes propres besoins... mon corps et mon esprit ne m'ont pas suivis... jusqu'au jour où tout s'effondre et on doit se rendre à l'évidence que l'on a besoin d'aide pour s'en sortir! J'ai été prise en charge pa...lire la suiter mon généraliste, j'ai démissionné et je me suis enfin occupée de moi. Apres une période d'adaptation , j'ai très bien toléré le traitement qui m'a permis de sortir la tête hors de l'eau et à prendre du recul sur mes motivations profondes. J'ai pu retrouver une vie de famille agréable et sereine pour le bien de tous. Apres 3 années de traitement, )3 me sens prête à l'arrêter. Le sevrage s'effectue en douceur et malgré cela j'ai des vertiges, des difficultés à m'exprimer clairement lorsque je diminue la dose... mais je reste optimiste car c'est de courte durée! Le seul bémol, j'ai pris 12 kilos depuis le début de la prise de ce traitement... physiquement, j'ai bcp changé car je n'avais jamais eu de problèmes de poids avant cela... cette prise de poids me déstabilise énormément! Je ne me reconnais plus physiquement. Avez-vous perdu les kilos stockés après l'arrêt du traitement?? Je vous remercie de m'avoir lue.
07/02/2017
Homme, 47
Satisfaction générale 1

Effexor (venlafaxine)
Dépression

Satisfaction sur
2
1
1
5
Suite agression, un etat depressif est apparu, ce "medicament"m'a fait "dijoncté" completement.
28/01/2017
Homme, 56
Satisfaction générale 5

Norset (mirtazapine)
Insomnie

Satisfaction sur
5
5
5
5
Bonjour, Je prend cet AD (A prendre absolument LE SOIR !) pour les insomnies. A l'hopital (j'y suis resté une semaine), ils m'ont donné aussi un somnifère. J'ai fait le sevrage du somnifère assez facilement, en prenant en même temps un comprimé de Spasmine (aubépine et vallériane) que je continue à prendre. Le matin, je prend Effexor (150mg) qui est mon AD "principal" si...lire la suite je puis dire. Pour le moment je dors très bien grâce à Mirtazapine ET Spasmine. J'envisagerais à moyen terme, l'arrêt de cet AD (sevrage des AD: par palier d'un mois, pour les benzodiazépines : 15 jours , pour éviter les rebonds) . Je n'ai pas eu d'effet secondaire ( ou alors ils se sont vite dissipés ), je n'ai pas pris de poids supplémentaire, il suffit de se surveiller : boire 2 verres d'eau à ce moment-là, ça donnera envie d'uriner 20 mn plus tard, ce qui permettra en même temps d'évacuer les toxines.
28/01/2017
Homme, 56
Satisfaction générale 5

Norset (mirtazapine)
Insomnie

Satisfaction sur
5
5
5
5
Bonjour, Je prend cet AD pour les insomnies. A l'hopital (j'y suis resté une semaine), ils m'ont donné aussi un somnifère. J'ai fait le sevrage du somnifère assez facilement, en prenant en même temps un comprimé de Spasmine (aubépine et vallériane) que je continue à prendre. Cet AD est à prendre LE SOIR !! Le matin, je prend Effexor (150mg) qui est mon AD "principal" si ...lire la suiteje puis dire. Pour le moment je dors très bien grâce à Mirtazapine ET Spasmine. J'envisagerais à moyen terme, l'arrêt de cet AD (sevrage des AD: par palier d'un mois, pour les benzodiazépines : 15 jours , pour éviter les rebonds) .
28/01/2017
Homme, 15
Satisfaction générale 3

Effexor (venlafaxine)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
1
5
1
5
Ce médicament comme le Dexerine, Prozac, Ritaline, etc. est dangereux. Le Docteur Flanagan écrit à son propos "Définitivement, les meurtres de masses, les fusillades dans les écoles ont un rapport avec les psychotropes. Voir le livre de Claire Séverac "Complot mondial contre la santé".
28/01/2017
Femme, 28
Satisfaction générale 3

Cymbalta (duloxétine)
Douleur bas du dos

Satisfaction sur
5
3
3
5
Je l'ai pris deux fois au cours de l'année 2014 2015 puis 2016. Première année de prise aucun souci sauf que je dormais plus j'ai perdu 10 kg si pas plus mais je me sentais un peu mieux et niveau douleur impeccable, je l'ai pris à ce moment là suite à une opération du dos qui me cause tjs des douleurs. La deuxième prise en 2016 était pour dépression est les effets seconda...lire la suiteires ne sont pas les mêmes. Prise de poid, bruxisme...le médicament agit bien contre la douleur et fybromyalgie. Cependant je me vois pas finir avec un médicament tte ma vie j'ai décidé d'arrêter et le sevrage est difficile bouche sèche insomnie cauchemard j'ai mon ventre hyper gonflé mais je sais pas si c'est également un effet de sevrage voilà il est utile quand on atteint le seuil de souffrance qu'on arrive pas à gérer en plus d'une dépression jesphère m'en sortir sans bon courage à tous




Catégorie comportant le plus grand nombre d'avis

Dépression - antidépresseurs IRS (2295)
Contraception - autre (1877)
Cholestérol (1474)
Epilepsie (1396)
Douleurs - morphine (1384)
Dépression - antidépresseurs autre (1128)
Douleurs (977)
Psychose / schizophrénie - antipsychotique (854)
Migraine (787)
Diabètes - médicaments oraux (770)
Toxicomanie (658)
Cancer - hormones et antihormones (614)
Troubles d'angoisse (547)
Tension artérielle - beta bloquant (521)
Antibiotiques - pénicillines à large spectre (455)
Allergies (413)
ADHD - psychostimulants (406)
Système immunitaire - immunosuppression (390)
Tension artérielle - angiotensine-antagonistes (348)
Acné (331)

Donnez votre avis sur votre utilisation médicamenteuse

Profitez de la musique, applications, livres, etc.

Partagez vos expériences sur l’utilisation de médicament et participer ainsi au tirage pour gagner un bon cadeau
Google Playstore ou Appstore
d’une valeur de 15 euro!


Donnez votre avis!
Bon cadeau Appstore
Bon cadeau Google Playstore