ISO 27001

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

avis par médicament

203
avis

Valdoxan

agomélatine

Votre avis

Satisfaction générale

Satisfaction générale

Efficacité

Efficacité

Quantité effets secondaires

Quantité effets secondaires

Âge + Sexe

Âge + Sexe

Effets indésirables

Effets indésirables
Page 1 sur 7
17/03/2018
Femme, 19
Satisfaction générale 4

Valdoxan (agomélatine)
Trouble de personnalité borderline

Satisfaction sur
4
5
5
5
Etant atteinte du trouble de la personnalité borderline, j'utilise le valdoxan pour contrôler mon impulsivité, chose qui marche plutôt bien. Seul "effets secondaires", est que pendant les premiers temps, le médicaments me donnait envie de dormir, mais cela c'est atténué avec le temps.
13/12/2017
Femme, 55
Satisfaction générale 2

Valdoxan (agomélatine)
Dépression

Satisfaction sur
1
5
5
5
Pris pendant 27 jours , pas d'effet secondaire à part une asthénie le premier jour de traitement , mais aucune amélioration de l'humeur après presque 4 semaines de traitement .Produit décevant au niveau efficacité dans mon cas ...
13/11/2017
Femme, 65
Satisfaction générale 1

Valdoxan (agomélatine)
Dépression

Satisfaction sur
1
2
2
4
j'ai arrêter le valoxan depuis le mois d'avril, c'est la meilleure idée que j'ai eu depuis bien longtemps, depuis que j'ai arrêter je revis, je reprends gout à la vie, je trouve la vie merveilleuse !
24/06/2017
Femme, 54
Satisfaction générale 2

Valdoxan (agomélatine)
Dépression

Satisfaction sur
2
1
3
5
Suite à un arrêt. Rural de valdoxan mi avril, j ai été obligé de reprendre celui 6 semaines apres car j ai sombre dans une depression plus sévère. À ce jour 3 semaine apres reprise , je n'a i plus de crises de pleurs les crises d angoisses s estompent mais par contre j ai des effets secondaires nausees vertige fatigue. Si vous avez vécu ou si vous vivez ça pouvez vous me r...lire la suiteassurer ? Merci
24/06/2017
Femme, 54
Satisfaction générale 2

Valdoxan (agomélatine)
Dépression

Satisfaction sur
2
1
4
5
Suite à un arrêt. Rural de valdoxan mi avril, j ai été obligé de reprendre celui 6 semaines apres car j ai sombre dans une depression plus sévère. À ce jour 3 semaine apres reprise , je n'a i plus de crises de pleurs les crises d angoisses s estompent mais par contre j ai des effets secondaires nausees vertige fatigue. Si vous avez vécu ou si vous vivez ça pouvez vous me r...lire la suiteassurer ? Merci
20/04/2017
Femme, 65
Satisfaction générale 1

Valdoxan (agomélatine)
Dépression

Satisfaction sur
2
1
2
4
Je suis suivie par un médecin psychiatre pour bipolarité dont je commence à douter de ce diagnostic. Détecté selon lui il y a 10 ans, (c'est un bon spécialiste et je ne remets absolument pas ses compétences en doute) il m'arrivais de tomber en dépression suite notamment à des problèmes familiaux, quand je l'ai consulté pour la 1ère fois et que je lui expliquais ce qui m'ar...lire la suiterivais et par rapport à mon parcours de vie il en a conclut que j'était bipolaire. Il m'a prescrit divers traitements, plus ou moins efficaces et en fonction de mon état de santé. Jusqu'à il y a 6 ans j'ai fait une grave dépression c'est là qu'il ma prescrit le valdoxan qui venait de sortir, comme je vis seule et ma vie était chaotique à cette période, je ne me suis rendue compte des effets secondaires du valdoxan, qui sont par rapport à ma dépression passés au second plan, le valdoxan durant la suite ma dépression m'a un peu aidé à remonté la pente. Un an après, je lui ai fait part de je me trouvais, apathique, sans énergie, refermer sur moi-même, etc, il m'a donc prescrit une double dose de valdoxan, 3 semaines plus tard je l'ai appelé inquiète en lui disant que ça n'allait pas du tout, mes angoisses augmentaient, je devenais très nerveuse, agressive, encore plus parano, ce à à quoi il m'a répondu "bon c'est le valdoxan, vous revenez à la dose normale de 1/jour" ce que j'ai fait, ça allait mieux, mais c'était pas ça, j'étais toujours dans cet état de passivité et d'inhibition. à partir de mai 2015 suite aux résultats des élections qui ont été un choc pour moi, j'ai "pété" un câble et je me suis complètement isolée, repliée sur moi, je sortais de moins en moins, mes rapports aux autres devenait de plus en plus compliqué, je me suis débarrassée de nombreuses choses (vêtements, meubles, objets divers et variés) soit en les jetant, soit en les détruisant, comme quand on cogne dans sac de boxe, je me suis acharné dessus, fin 2012 j'ai déménagé du coté de Limoges pour m'éloigner géographiquement de tout ce qui je pensais me posais problème (je ne parle pas des élections ça été un élément déclencheur, mais pas la source de mes pb). Donc pas de suivi durant 1 an (mais toujours le valdoxan prescrit par le nouveau médecin)! Dès que j'ai déménagé je me suis vraiment retrouvée seule face à moi-même avec mes réflexions et je pense que c'est à partir de là loin de tout et seule que j'ai commencé à prendre conscience que quelque chose n'allait pas sans savoir pourquoi !! Je me suis de plus en plus refermée sur moi-même au point de ne plus sortir, ne plus m'habiller ou pas régulièrement, plus de ménage alors que je suis maniaque dans ce domaine. Au bout d'un ne me plaisant pas du tout dans cette région je suis revenue dans ma région, suite à cela je me suis sentie un peu mieux, j'ai repris mes consultation avec mon psy, mais toujours dans cet état passif, au fur et à mesure de mes consultations avec le psy, il m'a fait prendre conscience de ma difficulté à prendre du recul par rapport à mes conflits familiaux, mes difficulté financières s'arrangeant petit à petit (dû en partie à ma famille pour laquelle je dépensais beaucoup) et d'autres problèmes qui se réglaient crescendo, depuis 2 ans que j'ai mis fin de façon définitives à mes relations familiales, j'allais de mieux en mieux moralement mais toujours plombée à la maison, sans activités, dernièrement lors de ma consultation je lui ai fait part que j'allais bien mais que j'en avais marre d'être dans cet état de passivité, à cela il m'a rétorqué qu'il y avait un petit coté dépressif, je lui demandé à la fin de la consultation de me prescrire quelque chose qui m'aide à me sortir de cet état de somnolence morale, il m'a dit "faut doubler la dose de valdoxan" ce à quoi j'ai répondu, 'non, ça, ça ne va pas le faire" du fait que j'avais déjà vécu cette expérience, donc il ma dit vous doublez un jour sur 2, bon, je me suis dit on verra !! Une fois rentrée chez moi, je fais ce que j'ai à faire, (enfin le peu comme d’habitude) je n'arrêtais pas de me dire, en pensant au valdoxan, "ça va pas le faire, ça va pas le faire" ça revenais sans arrêt comme une ritournelle, j'avais quand même prévu pas un tous les 2 jours, mais 3 pas semaines en plus, sachant que 1 en plus tout les 2 jours ça n'irais pas !! Et chose que je n'avais jamais fait depuis que je prenais le valdoxan, il m'est venu l'idée de faire une recherche sur le net concernant le valdoxan, j'ai donc tapé valdoxan dans un moteur de recherche, et là surprise, j'étais loin d'imaginer tout ce que j'allais découvrir à propos du valdoxan, suite à ça je me suis dit là je n'en prends pas plus. J'ai approfondi mes recherches et suite à ces recherches et aux résultats que j'ai trouvé, j'ai décidé d'arrêter le valdoxan, mais comme il y longtemps que je le prenais je ne voulais pas l’arrêter d'un coup, mais progressivement et bien surveillé les éventuels inconvénients. Comme je n'y avais pas pensé du tout j'ai fait de nouvelles recherches concernant la dépendance et le sevrage du valdoxan, là, nouvelles surprise lorsque je découvre que le valdoxan est un des rares antidépresseurs, dont les molécules n'entrainement pas de dépendance, là ma décision était prise, j'arrête le valdoxan et j'aviserais en fonction de comment je réagis. ça fait près de 3 semaines que j'ai arrêté, non sans un certaine inquiétude du fait que je l'arrêtais de mon propre chef sans avis médical. Et là dès les premiers jours je me suis sentie moins lourdes, moins plombée, plus de douleurs, je reprenais mes habitudes élémentaires comme m'habiller, refaire un peu de ménage, sortir sans que ce soit une obligation, toutes ces petites choses qui n'ont l'air de rien, mais qui quand on ne les fait plus vous paraissent anormalement pesantes, je revis, j'ai à nouveau des émotions, je danse quand j'écoute de la musique, ce que je faisais plus, j'écoutais de la musique mais sans que ça me fasse le moindre effet, pas de manque, je suis soulagée !! En fait ce qui me fait douter de ma bipolarité c'est que je n'avais pas conscience de ce qui me posais véritablement problème, à savoir ma difficulté à prendre de la distance par rapport à certaines personnes et événements ! A partir du moment ou l'on trouve la source du mal, on arrive à en guérir plus facilement !! Maintenant il faut voir sur le long terme, mais je suis pratiquement sure que ça ira de mieux en mieux !! Une chose est sure quelque soit les événements, PLUS JAMAIS DE VALDOXAN !!
31/03/2017
Homme, 55
Satisfaction générale 1

Valdoxan (agomélatine)
Dépression

Satisfaction sur
1
5
5
5
Prescrit d'abord par mon généraliste, le valdoxan n'à pas eu pendant 22 mois d'effets négatifs. Reste que j'ai eu au bout de quelques mois une grosse fatigue. J'ai demandé à ce qu'il me soit retiré (j'ai aussi du lithium pour soupçon de bipolarité non avérée au bout de deux ans...) Comme je suis en arrêt suite à cette fatigue doublée d'une envie de ne rien faire, a...lire la suiteyant lu que l'efficacité du Valdoxan était controversée pour ne pas dire plus, je l'ai arrêté depuis trois jours de moi-même. Le seul effet qu'il ait eu? L'efficacité d'un bon somnifère. La première nuit j'ai très mal dormi, la seconde un peu moins en compensant avec le Rescue fleurs de Bach. La première journée de la fébrilité est apparue mais aussi l'envie de travailler physiquement. Seconde et troisième journée Avec de la motivation mais sans excitation. Une sensation que je n'avais pas eu depuis deux ans. Conclusion :le lithium aussi utilisée dans les dépressions m'à stabilisé et le valdoxan n'à servi à rien. A suivre.
27/01/2017
Femme, 42
Satisfaction générale 3

Valdoxan (agomélatine)
Dépression

Satisfaction sur
4
2
3
5
bore out contraire de burn out, pas encore reconnu!! Ennui au travail avec en plus la dévalorisation des supérieurs et de soi-même car je me sentais inutile. Je n'avais plus de sommeil récupérateur et j'ai donc accumulé cette fatigue au point d'avoir des vertiges , des sensations de malaises et une tension basse !! J'ai hâte de l'arrêter
Page 1 sur 7

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Levothyrox (1570) - Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente)
Mirena (1518) - Contraception - autre
Tramadol (846) - Douleurs - morphine
Champix (572) - Toxicomanie
Paroxetine (552) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (542) - Dépression - antidépresseurs autre
Lyrica (497) - Epilepsie
Simvastatine (487) - Cholestérol
Amoxicilline (424) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Crestor (338) - Cholestérol
Tamoxifene (338) - Cancer - hormones et antihormones
Sertraline (327) - Dépression - antidépresseurs IRS
Cymbalta (327) - Dépression - antidépresseurs autre
Citalopram (326) - Dépression - antidépresseurs IRS
Metformine (305) - Diabètes - médicaments oraux
Seroplex (297) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tahor (291) - Cholestérol
Deroxat (275) - Dépression - antidépresseurs IRS
Victoza (251) - Diabètes - médicaments oraux
Concerta (223) - ADHD - psychostimulants
Lexapro (221) - Dépression - antidépresseurs IRS
Abilify (219) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Propranolol (213) - Tension artérielle - beta bloquant
Keppra (206) - Epilepsie
Roaccutane (204) - Acné
Aerius (203) - Allergies
Valdoxan (203) - Dépression - antidépresseurs autre
Ixprim (192) - Douleurs - morphine
Methotrexate (186) - Système immunitaire - immunosuppression
Cerazette (185) - Contraception - autre

 Les évaluations de cette page sont écrites par les utilisateurs eux-mêmes ; ces avis sont d’abord lus, et éventuellement adaptés afin de répondre à nos standards en ce qui concerne l’évaluation d’un médicament, avant d’être approuvés. Pour partager des évaluations, il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances médicales. De cette façon, les évaluations reflètent seulement une image fidèle des expériences propres aux utilisateurs et pas celle du propriétaire de ce site web. N’oubliez-pas que les expériences peuvent varier selon les individus et que pour tout avis médical, il faut toujours prendre contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

Donnez votre avis sur votre utilisation médicamenteuse

Profitez de la musique, applications, livres, etc.

Partagez vos expériences sur l’utilisation de médicament et participer ainsi au tirage pour gagner un bon cadeau
Google Playstore ou Appstore
d’une valeur de 15 euro!


Donnez votre avis!
Bon cadeau Appstore
Bon cadeau Google Playstore