ISO 27001

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

avis par médicament

160
avis

Risperdal

risperidone

Votre avis

Satisfaction générale

Satisfaction générale

Efficacité

Efficacité

Quantité effets secondaires

Quantité effets secondaires

Âge + Sexe

Âge + Sexe

Effets indésirables

Effets indésirables
Page 1 sur 7

05/08/2018
Homme, 14
Satisfaction générale 1

Risperdal (risperidone)
Trouble du comportement

Satisfaction sur
4
2
1
5
Mon fils de 14 ans TDA/H a pris ce médicament 2 semaines en relais de la RITALINE pendant les vacances scolaires afin de limiter son impulsivité. Les effets secondaires ont été très importants (perturbateur hormonal + prise de poids). Il a subi une poussée mammaire + de l'acné en plus de la somnolence. Médicament à éviter!
19/07/2018
Homme, 47
Satisfaction générale 1

Risperdal (risperidone)
Autisme

Satisfaction sur
1
1
1
1
(Meamedica.fr : suppression de tout ce qui ne rapporte pas à l'expérience personnelle)
10/07/2018
Homme, 33
Satisfaction générale 1

Risperdal (risperidone)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
1
2
3
5
Une pseudo bouffée délirante a 17 ans, un trip d'adolescent surchargé scolairement l'année du bac, m'a fait plongé dans les plus pires délires d'effet de sevrage en 15 ans et passé plus de 350 jours en HDT en 15 ans. En 2018 en risperdal 50 mg en injection j'ai finalement prétexté un meilleur confort thérapeutique en demandant à mon 15e (au moins) médecin psychiatre d'avo...lire la suiteir la dose en comprimé. J'ai arrêté du jour au lendemain les antipsychotiques sans avoir d'effets de sevrage et de façon discrète et une reprise de ma vie et de ma personnalité. Ce qui fut la fin de mon histoire avec les anti-psychotropes. Cette histoire de psychiatrie m'a délibérément anéantis toute intégration dans mon projet professionnel d'intégrer une école militaire et supprimé tout espoir seulement à 17 ans de faire carrière dans la Marine Nationale. J'ai la plus grande haine pour la psychiatrie et tous son personnel incompétent et parfois plus fantasque que les patients eux-mêmes...Passant du diagnostique de schizophrène à schyzo-affectif et même à "autiste".... Je vous passe pas en détail le nombre d'absurdités de diagnostiques et de conseils thérapeutiques foireux que j'ai entendu en 15 ans de la part de psychiatres, infirmiers psychiatre et même d'expert psychiatre. Bientôt un bouquin ? pourquoi pas ?...Bon vent à tous et m...…. à la psychiatrie, à ses médicaments et aux personnels qui les prescrivent !
03/07/2018
Femme, 14
Satisfaction générale 2

Risperdal (risperidone)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
3
2
2
3
Ma fille de 14 ans a connu une violente agression qui l'a choquée... Elle voulait se suicider, même après son hospitalisation et alors qu'elle était suivie par la Maison des Ados et par une psychologue très attentive. Son pédopsychiatre lui a prescrit du Risperdal 1mg, 1 comprimé par jour pendant 2 mois pour commencer. Il savait que je n'étais pas "pour" une solution chi...lire la suitemique radicale (je préfère garder cette option lorsque les autres possibilités sont en échec mais il m'a dit qu'il valait mieux ne pas risquer de la laisser se suicider). Il n'a pas demandé ses antécédents médicaux (elle avait un taux de prolactine trop élevé, décelé par des examens sanguins effectués un peu plus tôt). Heureusement, j'ai été très attentive et dès que j'ai pu observer des comportements anormaux chez ma fille (elle n'avait plus du tout faim, elle ne comprenait plus ce qu'on lui disait si on parlait normalement et elle n'arrivait plus à s'exprimer correctement, alors que c'est une ado habituellement très vive d'esprit. Elle ne pouvait plus pratiquer le taekwondo, n'arrivait même plus à marcher normalement avec nous pour promener le chien, une de ses jambes "lâchait" régulièrement lorsqu'elle marchait. Tout cela alors qu'elle prenait le traitement depuis moins de 3 semaines. J'ai donc commencé à rechercher par moi-même, à commencer par la lecture très attentive de la notice qui se trouve dans la boîte. C'est sur cette notice que j'ai lu l'incompatibilité de ce médicament avec la prolactine élevée. J'en ai parlé au pédopsychiatre lors d'un rdv suivant mais je pense qu'il devait aussi "se protéger" (calcul bénéfice/risque) d'un éventuel passage à l'acte de ma fille. Il n'a pas changé le traitement mais n'a rien dit lorsque je lui ai déclaré que je passerais alors à une dose de 0,5 mg. Je coupais les comprimés en 2 pour ne pas en reprendre à la pharmacie. J'ai donc réduit le traitement par moi-même, avec le consentement de ma fille qui ne se retrouvait plus non plus dans ces réactions anormales et qui devait reprendre ses cours après une longue absence scolaire... Elle a finalement pris le traitement moins de 4 semaines, avec une réduction à 1/2, puis 1/3 du médicament à la fin. Cet arrêt s'est très bien passé, nous avons fait cette progression en l'envoyant en "vacances" pendant un peu plus d'une semaine et nous nous téléphonions chaque jour pour parler des ressentis. Elle a éprouvé quelques difficultés morales par la suite, mais n'avait plus les idées suicidaires et nous avons alors opté pour la reprise du sport (l'entraineur a été au courant et il l'a toujours encouragée, ne lui mettant jamais la pression quand elle fatiguait ou était déboussolée) et l'orientation vers un métier qui lui conviendrait. Elle suit toujours une thérapie mais il n'est plus question pour elle de traitement médicamenteux car elle a eu peur de ses propres réactions.
01/07/2018
Femme, 35
Satisfaction générale 4

Risperdal (risperidone)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif

Satisfaction sur
4
5
5
5
Après avoir essayé trois neuroleptiques qui m'ont mise dans des états pitoyables, nous avons enfin trouvé -avec mon psychiatre- le Risperidal qui m'a largement aidée à passer mes hypomanies. Un vrai, un immense soulagement !!! A 1 mg, je me sentais très mal, presque pire qu'en hypomanie, on a essayé à 0,5 et hop.
27/06/2018
Homme, 49
Satisfaction générale 4

Risperdal (risperidone)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif

Satisfaction sur
5
2
4
5
excellent pour controler un épisode de montée vers la phase maniaque (premier symptome : + de 24heures éveiilé sans sentir de fatigue suivi d'idées qui fusent sans avoir ni queue ni tête.) phase suivante pour moi : idées incongrues voire pulsions mystiques ou mission à réaliser) en accords avec le psychiatre j'en prend double dose en si besoin ressenti d'après mon analy...lire la suitese "d'auto-diagnostic". satisfaction totale car seulement 3 hospitalisations psy en 19 ans de maladie. pris en complement de la dépakotepour réguler l'humeur
27/05/2018
Femme, 35
Satisfaction générale 3

Risperdal (risperidone)
Problèmes psychiques

Satisfaction sur
4
2
3
4
Bonjour à tous, je tiens à apporter mon témoignage sur le risperdal. Je suis suivies pour troubles psychiatriques et je prends du Risperdal et du tercian depuis 4 ans. Grâce à ces médicaments et à ma thérapie à côté, j'arrive à avoir une vie sociale à peu près normale et à aller travailler même si c'est difficile. Donc c'est déjà beaucoup au vu de ce qui m'est arrivé...lire la suite. L'embêtant ce sont les effets secondaires : j'ai pris 18 kilogs que je n'arrive pas à reperdre et j'ai de gros problèmes hormonaux. Mais bon, je sais que ce serait très dangereux d'arrêter les médicaments, donc je continue malgré les effets secondaires. Si j'arrêtais je risquerais de me retrouver à l'hôpital au bout d'un mois ou deux je pense, et je tiens à mon poste. Je serais contente d'échanger avec vous sur ces médicaments, et je reste à votre disposition si vous avez des questions. Bonne journée à tous
30/03/2018
Homme, 24
Satisfaction générale 5

Risperdal (risperidone)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
5
4
4
5
J'utilisais du Xanax depuis 4 ans et comme je n'arrivais pas à l'arrêter, je suis passé au Valium, mais ce n'était pas mieux. Depuis que je prends du Risperdal, j'ai réussi de passer de 160 mg de Valium à 0 mg du jour au lendemain sans le moindre effet secondaire d'une benzodiazépine. À la base, c'était juste pour m'endormir le soir (je n'ai pas de psychose), mais cet effe...lire la suitet anxiolytique et sédatif m'ont surpris et c'est la meilleure chose qui pouvait m'arriver. Je vais continuer à le prendre jusqu'à 4 semaines sans retoucher aux benzodiazéoines et je verrai ce que ça donne. Si je me sens bien, j'arrêterai le Risperdal. Comme il n'est pas addictif, ce sera très facile. Je suis vraiment satisfait de ce médicament, mais pour ceux qui sont psychotiques, je pense qu'il est dangereux s'ils doivent le prendre à vie.
Page 1 sur 7

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Levothyrox (1570) - Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente)
Mirena (1516) - Contraception - autre
Tramadol (846) - Douleurs - morphine
Champix (572) - Toxicomanie
Paroxetine (551) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (541) - Dépression - antidépresseurs autre
Lyrica (497) - Epilepsie
Simvastatine (487) - Cholestérol
Amoxicilline (423) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Crestor (338) - Cholestérol
Tamoxifene (336) - Cancer - hormones et antihormones
Sertraline (327) - Dépression - antidépresseurs IRS
Cymbalta (326) - Dépression - antidépresseurs autre
Citalopram (325) - Dépression - antidépresseurs IRS
Metformine (304) - Diabètes - médicaments oraux
Seroplex (297) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tahor (290) - Cholestérol
Deroxat (274) - Dépression - antidépresseurs IRS
Victoza (251) - Diabètes - médicaments oraux
Concerta (223) - ADHD - psychostimulants
Lexapro (220) - Dépression - antidépresseurs IRS
Abilify (219) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Propranolol (213) - Tension artérielle - beta bloquant
Keppra (206) - Epilepsie
Roaccutane (204) - Acné
Aerius (203) - Allergies
Valdoxan (203) - Dépression - antidépresseurs autre
Ixprim (192) - Douleurs - morphine
Methotrexate (186) - Système immunitaire - immunosuppression
Cerazette (184) - Contraception - autre

Donnez votre avis sur votre utilisation médicamenteuse

Profitez de la musique, applications, livres, etc.

Partagez vos expériences sur l’utilisation de médicament et participer ainsi au tirage pour gagner un bon cadeau
Google Playstore ou Appstore
d’une valeur de 15 euro!


Donnez votre avis!
Bon cadeau Appstore
Bon cadeau Google Playstore