This website is hosted on a Carbon neutral infrastructure.

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

avis par médicament

Seroplex


Dépression - antidépresseurs IRS
Votre avis

Prescrit pour:
Satisfaction sur
3,29333333333333
2,72666666666667
3,02
4,47333333333333
2,96666666666667

150 avis
suivant > >>
Page 1 sur 7

13/08/2015
Femme, 25 ans
Satisfaction générale 5

Seroplex (escitalopram)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
5
3
4
5
Je tiens à préciser que j'ai déjà pris ce traitement pendant un peu plus d'un an de janvier 2014 à mars 2015. La première fois je l'ai pris car je faisais un début de dépression suite à la maladie de mon père et le décès de mon oncle d'un cancer. Il a été d'une incroyable efficacité et m'a énormément aidé, les effets se sont fait ressentir assez vite, dès la première semai...lire la suitene. Les effets secondaires que j'ai ressenti ont été de la fatigue, c'est vrai que les premiers temps, le temps que l'organisme s'habitue on est crevé (mais est-ce que ce n'est pas aussi un peu parce qu'on lâche la pression ? Je n'ai jamais pensé à demander à mon psy). Mais pour moi ça n'a pas duré très longtemps, peut-être deux semaines. Je le reprends actuellement parce que la maladie de mon père s'est fortement aggravée et il est d'ailleurs décédé la semaine dernière... je suis quelqu'un qui somatise énormément, j'avais des douleurs assez fortes partout, qui en plus de ça m'effrayaient (certains se reconnaitront certainement quand je dis que j'avais notamment des douleurs fortes près du coeur et donc la peur de faire un infarctus ou je ne sais quoi - ce qui a totalement disparu aujourd'hui), et je commençais à avoir du mal à me lever le matin et me motiver pour quoique ce soit. J'ai donc contacté mon psy et il m'a à nouveau prescrit le seroplex à 10mg, avec du Lysanxia le temps qu'il agisse. Encore une fois, fatigue la première semaine, vraiment crevée, mais il a agit très vite et je vis cette période de ma vie infiniment plus facilement que si je ne l'avais pas pris, ça ne fait aucun doute. Je prenais du Xanax au début du premier traitement, et s'il m'a moins fatigué en revanche je trouve le Lysanxia plus efficace. Quant au sevrage, il s'est également bien passé lors de mon premier traitement. Il y a eu quelques petits effets, j'étais un peu stressée les premiers jours, j'avais un peu moins confiance en moi, mais rien d'alarmant et toujours pareil, c'est assez vite passé. Ma conclusion c'est que ce traitement peut très bien convenir, il ne faut pas avoir peur de le prendre, ça peut être une béquille très utile lorsque l'on traverse une période difficile. S'il ne convient pas il en existe d'autres. Il mérite vraiment d'être tenté, donc n'ayez pas peur, faites-vous bien suivre par votre psychiatre et appelez-le si vous avez le moindre doute.
13/08/2015
Homme, 64 ans
Satisfaction générale 3

Seroplex (escitalopram)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
3
3
4
5
Pendant 2 ans, j'ai pris un dosage de 20mg et je me sentais très bien dans mes relations avec les autres, plus d'angoisse ni d'anxiété en société. Puis 'ai continué avec du 10mg et depuis j'ai l'impression que ce médicament ne m'apporte plus rien... Dois-je reprendre du 20mg ou arrêter le produit...
07/08/2015
Femme, 26 ans
Satisfaction générale 5

Seroplex (escitalopram)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
5
4
4
5
J'aimerais rassurer ceux qui s'apprêtent à prendre Seroplex ou qui hésitent à le prendre. Il y a beaucoup d'avis négatifs mais ceux qui réagissent bien au traitement, ne pensent pas à mettre leurs avis, c'est dommage car il y a 8 mois c'est ça qui m'a manqué et qui m'a fait peur ! Suite à un tempérament anxieux à la base et des crises d'angoisse qui m'empêchaient de vivre...lire la suite, ma psychiatre m'a proposée de commencer Seroplex. J'ai longuement hésité, voulant guérir par moi même. Mais après avoir perdu 5kg, ne plus dormir la nuit, ne plus vivre, j'ai sauté le pas. Au début j'ai eu de la fatigue et des fortes crises d'angoisse (symptôme très fréquent) qui ont duré quelques jours, puis c'est passé. Le sommeil est revenu progressivement. L'appétit est vite revenu. Point négatif : une petite prise de poids. J'ai repris mes 5kg perdus + 3kg en plus. Le médicament ouvre l'appétit, il suffit juste de faire attention et ne pas se laisser tenter, faire du sport... Et sinon je n'ai pas d'autres points négatifs à souligner. Le Seroplex m'aide à voir la vie autrement. Il y a des moments de la journée où je me sens bien, je me sens heureuse et je vis le moment. Ce que je n'arrivais pas à faire avant. De manière générale, je me sens beaucoup mieux. Même si j'ai toujours un peu honte de prendre ça, je dois avouer que sans ça, je serai plus bas que terre et je serai tombée dans une dépression sévère...Après il faut coupler ça avec un suivi psy, le médicament aide sur le plan chimique et un peu psychologique aussi mais il faut se faire suivre pour pouvoir progresser et pour que ça tienne sur le long terme.
31/07/2015
Femme, 25 ans
Satisfaction générale 4

Seroplex (escitalopram)
Dépression

Satisfaction sur
4
4
5
5
Étant de nature joviale, je ne me reconnaissais plus et les autres non plus. Tout de même anxieuse, je gerais comme je pouvais mes angoisses. Après une separation amoureuse ainsi qu un surmenage au travail, je ne trouvais plus de sens ni de plaisir à ma vie. Une envie de tout envoyer balader.. Contre les médicaments, je n avais pas le choix d essayer. Les idées noires é...lire la suitetaient trop présentes. Le seroplex à agit très rapidement, mes angoisses se sont largement atténuées, le regard des autres ne m atteins plus. Mes émotions ne sont plus autant présentes et se gèrent mieux. Je reste moi, et je vis un peu plus pour moi..
28/07/2015
Femme, 33 ans
Satisfaction générale 2

Seroplex (escitalopram)
Dépression

Satisfaction sur
3
3
3
5
Bonjour, je me permets de réagir à vos avis. Je prends du seroplex 15 mg depuis janvier 2015, ça fait donc 7 mois que je suis sous traitement car suite à mon accouchement le 2 mars 2014 j'ai rechuté en dépression. Avant de tomber enceinte, j'avais déjà pris du seroplex pendant 1 an et demi pour dépression aggravée avec deux tentatives de suicide et je prenais en comp...lire la suitelément du traitement un thermorégulateur d’humeur, du depakote, traitement lourd qui fait énormément grossir et qui soigne les bipolaires. J’avais pris 8 kilos en 8 mois. Fière de moi, j'avais réussi le sevrage de ces deux traitements sur plusieurs mois avant de tomber enceinte car je m'étais fixé comme objectif de ne plus prendre d’AD et autre psychotrope avant la fin de mon 1er trimestre de grossesse ne voulant pas que mon bébé ingère cette saleté chimique par le placenta et qu'il naisse avec des complications...Je suis arrivée à arrêter les traitements tant bien que mal et en parallèle j'ai arrêté de fumer. Je vous laisse imaginer dans quel état moral je démarrais ma grossesse. Finalement celle-ci s’est bien déroulée, j’ai eu aucune complication et j’ai même accouché après terme. Seulement juste après l’accouchement j’ai vécu la descendre aux enfers…j’ai eu un accouchement par voie basse difficile, long, douloureux avec une cicatrisation qui a été très longue ; J’étais dans un état de fatigue profond, ne pouvant allaiter mon fils qu’en position allongée ou semi allongée ne pouvant m’assoir pendant plus d’un mois.. J’ai repris le travail aux 4 mois de mon fils mais je savais avant même de reprendre mon activité que je n’allais pas pouvoir physiquement et psychologiquement tenir..j’ai tenu deux mois et j’ai craqué. Arrêt maladie pendant 5 mois. Je savais que j’étais de nouveau dépressive mais je m’entêtais à refuser tout traitement AD. J’avais tellement galérer à sortir de ce cercle vicieux de médocs.. mais je n’ai pas eu le choix que de rependre du seroplex sur avis et conseil de mon médecin traitant. Je ne me sortais pas de cette fatigue psychique chronique, je n’avais aucun courage de rien faire hormis de m’occuper de mon enfant et encore je m’en occupais par obligation et non pas par plaisir. J’avais de nouveau perdu l’Envie, la joie de vivre mais je me voilais la face et me disais que j’étais bien plus forte que ça et que j’allais finir par m’en sortir toute seule. J’avais également peur de reprendre des kilos alors que j’avais réussi à perdre tous mes kilos de grossesse. Résultat après 7 mois aujourd’hui de traitement : - je suis en permanence fatiguée, - je n’arrive pas à me lever le matin, je me lève comme si je n’avais rien dormi - je fais beaucoup de cauchemars, des rêves incohérents, - j’ai beaucoup d’appétit, - je suis tout le temps d’un moral morose - je me traine physiquement, tout effort me fatigue - et surtout je n’arrête pas chaque mois un peu plus de grossir. Je faisais 62 kg en janvier, j’en fais 67 aussi alors que je mange équilibré, que je suis très active et que je fais un peu de natation. Je suis déprimée. Je suis persuadée (peut être que je me trompe) que c’est le seroplex qui me fait prendre du poids. Le seul point positif c’est que j’ai retrouvé l’envie et la force de faire des choses, je suis plus affectueuse envers mon fils. J’ai envie de tout arrêter, de tout envoyer balader mais je sais que je ne peux pas car il faut un sevrage progressif dans ce genre de traitement sinon c’est l’effet boomerang. Je sais que de nouveau je vais devoir patienter et diminuer progressivement le dosage jusqu’à l’arrêt complet. Cela fait deux jours que je suis passée à un comprimé de 10mg le soir. Pour le moment je ne ressens pas trop d’effets secondaires hormis une énorme fatigue mais je me dis de tte façon que cela fait 17 mois (âge de mon fils) que je suis fatiguée et que je n’arrive pas à relever la tête de l’eau. Pensez-vous que ma fatigue chronique et ma prise de poids serait liée au traitement ? moi il me semble que oui mais j’aurais aimé avoir votre avis et savoir si certains d’entre vous sont confrontés au même souci. Je vous remercie.
16/07/2015
Homme, 64 ans
Satisfaction générale 1

Seroplex (escitalopram)
Acouphène

Satisfaction sur
1
1
1
1
acouphénique et hyperacousique je ne supporte plus l'intensité lié à ces pathologie tres invalidante , donc generaliste et psy sentant que j'allait faire quelque chose de fatal me prescrivent seroplex , le premier soir à diner, 1/2 cachet pris par prudence , résultat 1/2h apres sensation tres forte de mal être tension 19/10 pouls 120 , urgence chu retour a un peu de calme...lire la suite vers 4h du matin , tension et pouls gardé 18/10 - 100bpm pendant trois jours ,je n'ai evidemment pas retenté l'expérience et conserve une hantise face à tout AD , medoc qui ne soigne rien surtout face a une crise acouphénique ,sans symptome avéré de dépression ,mais seulement une idée rationelle que les acouphènes et l'hyperacousie m'empêchent de vivre , mais ce medicament à presque réussi à réaliser ,ce que je n'oser pas encore faire tout seul
11/07/2015
Femme, 63 ans
Satisfaction générale 4

Seroplex (escitalopram)
Dépression

Satisfaction sur
4
4
4
5
Bonjour. Ce médicament a changé ma vie : à nouveau envie d'entreprendre, de sortir ; beaucoup plus à l'aise face à mes phobies ; disparition des angoisses et sensations d'oppression ; moins de morosité et de négativité ; moins d'appréhension face à certaines contraintes etc... Par contre, les premiers effets positifs ne se sont fait sentir qu'à partir du 4ème mois de trait...lire la suiteement et je sens que je suis encore en progrès. Je me félicite de ne pas m'être découragée dans l'attente du résultat.
19/06/2015
Homme, 64 ans
Satisfaction générale 4

Seroplex (escitalopram)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
4
2
2
5
Suite à des problèmes professionnels je suis rentré en dépression en 2012. Le cycle généraliste - psychiatre - médicaments n'a eu aucun effet jusqu'au jour ou mon toubib m'a prescrit Séroplex 20. Mon état s'est amélioré suffisamment pour tenter un sevrage. Le premier trop rapide n'a pas marché. Le second a duré 13 mois pour passer de 20 à 10 à 5 à rien Mais après 3 semaine...lire la suites les symptômes d’oppression et de panique dans les grands espaces fermés sont revenus. J'en suis à ma 3eme tentative j'étais à 20 au 01/11/2014 et je suis descendu à 5 un jour sur deux mais cela devient difficile. Pourrais-je un jour me passer de cet ami qui m'a tant aidé mais qui m'a fait grossir et qui nuit à ma mémoire.
suivant > >>
Page 1 sur 7

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Mirena (1252) - Contraception - autre
Tramadol (595) - Douleurs - morphine
Champix (513) - Toxicomanie
Simvastatine (457) - Cholestérol
Paroxetine (450) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (446) - Dépression - antidépresseurs autre
Lyrica (379) - Epilepsie
Amoxicilline (316) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Citalopram (286) - Dépression - antidépresseurs IRS
Crestor (284) - Cholestérol
Sertraline (271) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tahor (254) - Cholestérol
Tamoxifene (251) - Cancer - hormones et antihormones
Cymbalta (233) - Dépression - antidépresseurs autre
Metformine (233) - Diabètes - médicaments oraux
Victoza (222) - Diabètes - médicaments oraux
Lexapro (218) - Dépression - antidépresseurs IRS
Deroxat (197) - Dépression - antidépresseurs IRS
Concerta (188) - ADHD - psychostimulants
Valdoxan (181) - Dépression - antidépresseurs autre

Votre avis sur votre usage médicamenteux compte

Partagez vos expériences sur l’utilisation
de médicament et participez ainsi au
tirage pour gagner un bon cadeau
Decathlon d’une valeur de 10 euro.

Donnez votre avis maintenant!

Surveillez bien votre boîte mail après le dépôt de votre avis car, qui sait, vous pouvez être choisi(e) pour le bon-cadeau. Nous envoyons alors un mail pour vérifier que l’adresse-mail déposée fonctionne et, après confirmation, nous envoyons par mail le bon-cadeau de Decathlon.

Decathlon