Sécurité des médicaments et vous

Sécurité des médicaments et vous

médicaments

Avis par médicament

255
avis

Propranolol

propranolol

donnez votre avis

SATISFACTION GÉNÉRALE

Satisfaction générale

EFFICACITÉ

Efficacité
pas d'effettrès efficace

QUANTITÉ EFFETS SECONDAIRES

Quantité effets secondaires
pas d'effetsénormement d'effets

FILTRER LES AVIS PAR MALADIE

1

Propranolol

25/11/2020 | Homme | 83
propranolol (10mg)
Migraine
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 4
Migraineux depuis 7/8 ans je prenais de +en + d'antalgiques . Mon nouveau medecin traitant me recommande PROPANOLOL. En quelques mois, plus de migraines ; mais peu à peu , je ressens des malaises divers : affaiblissement , nausées, aigreurs d'estomac , reflus gastriques , toux sèches .... Sans chercher la cause en direction des traitements en cours , on me fait passer un...lire la suite tas d'examens en pensant " hernie hiatale sans résultat Par hasard , j'en parle à un acupuncteur qui me dit : votre foie a été intoxiqué par Propanolol, il ne fait plus son travail par rapport à l'estomac , qui produit de l'acidité , des reflux , donc de la toux , et qui vous coupe l'appétit ( j'avais perdu 12 kg/80 ) . En quelques séances d'acuponcture , il a remis tout ça en ordre ; et depuis 5 ans je revis normalement !!!! sans aucun traitement !!!!
1

Propranolol

14/07/2020 | Femme | 41
propranolol (40mg)
Battements de coeur
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 1
Un cardiologue de l’hôpital de Q. (qui n’arrive pas à trouver ce que j’ai car j’ai l’impression qu’il ne se donne pas la peine de bien chercher la cause de mes troubles de rythmes cardiaque) .... m’a prescrit le propranolol Téva 40 MG 1cachet le matin et 1cachet le soir (sachant que le soir il doit être accompagné de Cardiocalme!!!!) Sauf que ...dès le deuxième jour...lire la suite j’étais prise d’hallucinations de vertige je me sentais coton difficultés sur la concentration Corp très faible !!!! Je me rends donc chez mon médecin traitant pour lui expliquer que le propranolol teva 40 MG a une bonne action sur mon rythme cardiaque voir un peu trop bonne car je suis passé 110 B p.m. a 58 bpm TROP BAS DONC DANGEREUX et que je suis sujette aux effets secondaires !!!!! Mon médecin traitant appelle mon cardiologue DE L’HÔPITAL DE QUIMPERLÉ dans les minutes qui suivent pour lui demander de revoir les doses ensembles lui expliquant qu’il me trouve dans un état pas très stable dû aux effets secondaires du propanolol !!!!! le cardiologue de Quimperlé a passé son temps au téléphone à critiquer ma personne ( que je suis une patiente compliqué.... que ceci que cela ... plutôt que se focaliser sur les doses qui sont je pense un peu trop élevées ( le cardiologue en question n’arrive pas à mettre la main sur mes Tachycardie; je suis une patiente gênante (dirons-nous) !!!! Du coup il lui a trouvé l’excuse que c’était le cardiocalme qui me m’étais dans des états secondaires et non le propranolol teva 40 me !!! sauf que dès que je prends du propranolol c’est là que les effets secondaires arrivent on avait beau expliquer ça au cardiologue il ne voulait rien savoir!!!!! Impossible de passer une journée sans aller dormir sans avoir de vertige , pouls à 52/58 bpm je pense que mon cardiologue a surdosée les prises de propranolol sans apprendre à connaître la patiente que je suis SACHANT QUE JE LUI AI DIT QUE JE SUIS EXTRÊMEMENT SENSIBLE AUX MÉDICAMENTS !!!!! limite c’est à moi « la patiente de doser mon propanolol ?!?! » HONTEUX !!!!!!!! Il faut savoir que ce même cardiologue m’a posé un Holter sur 11 jours en me demandant d’arrêter tout traitement pour le cœur pour ne pas fausser le Holter (chose que je comprends ) sauf qu’à la remise du Holter je suis resté deux semaines sans aucun traitement à passer ma vie aux urgences car mon rythme cardiaque était tellement intense que j’en perdais connaissances!!!!! Grâce a l’insistance des urgentistes des hôpitaux de Q. qui ont appelé ce fameux cardiologue pour me recevoir et enfin me prescrire un médicament ce cardiologue en question m’a prescrit du propranolol teva 40 MG surdosée la suite au prochain épisode....
1

Propranolol

12/07/2020 | Femme | 57
propranolol (40mg)
Trouble rythme cardiaque
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 4
J’écoute le médecin j’ai essayé mais j’arrête car je ne peux rien faire trop faible Après efficace je suis passée de 100 à 70 au repos mais je pense que ma tension est trop basse Donc je ne renouvelle pas l’expérience puisque je suis complètement inactive avec ce médicament
1

Propranolol

26/04/2020 | Homme | 77
propranolol (80mg)
Tremblements
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 5
Gravité effets secondaires 5
Facilité d'emploi 4
propranolol 80 LP pris pour des tremblements essentiels mais sans résultats flagrant
1

Propranolol

05/12/2019 | Femme | 17
propranolol (40mg)
Pas dans la liste
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 5
prescrit à ma fille depuis 5 ans contre le harcèlement qu'elle subissait en milieu scolaire pour la protéger soit disant , sans aucune pathologie ne soit trouvé à ce jours ,ils attendent car il n'ont pas encore trouvé le nom ou inventé et il y a peut de temps on m'a clairement dit qu'ils attendaient que ma fille soit majeur car sa pathologie se déclare pile à ses 18 an...lire la suites pas avant ni à près
1

Propranolol

27/07/2019 | Femme | 66
propranolol (2,5mg)
Myocardiopathie
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 4
suite a une hospitalisation au soins intensif cardio au chu on m a trouve une myocardie et on m a mis ce medicament mais je ne sait pas mais je n arrive pas a vivre depuis perte de poids irratibililite vu le medecin depuis plusieurs fois mais me dit que cela ne vient pas du medicament je vous avoir votre avis merci; cordialement
1

Propranolol

15/06/2019 | Femme | 61
propranolol (40mg)
Migraine
Efficacité 2
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 4
j'ai depuis environ 3 semaines l'impression d'une présence au pied de mon lit ou dans mon lit , matelas qui bouge , ou la couette . j'ai très peur et j'angoisse au moment de me coucher . comme fait exprès je n'arrive pas à m'endormir rapidement . je pensais devenir folle quand j'ai repensé au propranolol que je prends depuis peu . après avoir lu les divers effets indésirab...lire la suiteles , je suis plus sereine car les visions ou psychoses en font partie . je vais arreter ce traitement , je crois que je préfère subir quelques migraines par mois plutôt que mourir d'angoisse . D'autant que les maux de tête n'ont pas cessé . je verrai bien si mon fantôme disparait :D
1

Propranolol

30/05/2019 | Homme | 43
propranolol (40mg)
Battements de coeur
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 4
Gravité effets secondaires 4
Facilité d'emploi 5
J'ai déjà décrit précédemment.
1

Propranolol

29/04/2017 | Femme | 36
propranolol (40mg)
Pas dans la liste
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 4
J'ai tout essayé en antalgiques categorie 1 Puis les ainst Puis de l accupan injectable que je pouvais boire c'est ce qui marchait le mieux dans les antalgiques Et les indispensables triptants Grace au laroxyl moins de médicamentation Aucune efficacité Et énorme fatigue je dormais 14h plus siestes parfois et j'étais complètement creuvée. Même après 6 mois le constat...lire la suite restait le meme donc arret
1

Propranolol

23/09/2016 | Homme | 54
propranolol (40mg)
Migraine
Efficacité 2
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 5
Migraines chroniques. J'ai voulu essayer le béta bloquant et je me suis accroché sur un an pour voir. Mais c'est insidieux, je n'ai pas réallisé combien ce produit me faisait du mal. J'ai failli ruiner mon couple à cause du propranolol. Quel bonheur de l'arrêter. Je récupère peu à peu. Seul positif, je suis sorti de l'engrenage café prontalgine ibuprofène, qui probablemen...lire la suitet bousillait mes reins peu à peu. Maintenant je contrôle ma tension avec un antihypertenseur sans effets secondaires (le candesartan) et c'est aussi efficace sur mes migraines que le propranolol, c'est à dire bénéfice d'une moindre sévérité des crises.
1

Propranolol

08/06/2016 | Homme | 54
propranolol (40mg)
Migraine
Efficacité 3
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 4
Migraine chronique, simple, plus de 15 jours par mois, crises longues plus de 24h. Traitement prophylactique, avec frovatriptan et ketoprofene en cas de crise. Un an de traitement a diminué surtout l'intensité des crises et très peu la fréquence des crises. Le propranolol m'a permis de gérer la situation au prix d'effets secondaires presque insupportables: j'avais l'impres...lire la suitesion d'avoir pris 20 ans d'un coup. J'ai demandé à mon généraliste d'essayer de le remplacer par un anti-hypertenseur mieux toléré. Rebond des migraines à l'arrêt du traitement, mais ma vie et mon énergie reviennent. En attendant que le botox soit accepté en France.
1

Propranolol

29/03/2016 | Femme | 20
propranolol (160mg)
Pas dans la liste
Efficacité 2
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 2
Mon psy m'en a prescrit pour diminuer mes tremblements et montées d'adrénaline par rapport à ma phobie sociale. La dose: celle que je veux, il m'a dit que c'était à moi de tester (sachant qu'il est diplômé en pharmacologie...). La première fois que je l'ai prit c'était pour un oral, en effet, j'ai pas eu de montée d'adrénaline, mais je n'arrivais plus à me rappeler de quoi...lire la suite que ce soit. J'ai mit ça sur le compte du stress. Puis je l'ai pris pour mes partiels, plus d'adrénaline mais... c'était bizarre, j'étais incapable de construire un raisonnement, je ne me souvenais plus de rien, j'étais incapable de réfléchir. J'ai passé des partiels sans en prendre, et ça ne me l'a plus fait. J'en ai prit tous les jours pour aller en cours. Pas d'insomnie, pas d'hallus. Par contre, une sensation de vide: je peux être triste, sans "ressentir la tristesse", sans être capable de pleurer. Et aussi, je ne sens plus mon poul. Mais surtout, une perte d'effet au fil des mois, petit à petit, je pouvais sentir l'adrénaline reprendre le dessus. Et le top ? Perte de cheveux. Sachant que je suis une femme de 20 ans. J'ai littéralement des zones de "blanc" dans mes cheveux. J'ai arrêté d'en prendre depuis une semaine et je viens d'apprendre la possibilité d'effet du à un sevrage brutal. Faut vraiment se méfier de ce que disent les medecins... Pourtant je suis du genre à lire 3 fois les notices, mais mon psy et ma généraliste m'ont assuré que ça se prenait comme des bonbons et ont énormément insisté pour je ne lise pas les effets secondaires.
1

Propranolol

19/02/2016 | Homme | 15
propranolol (40mg)
Pas dans la liste
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 5
Ce médicament a été donné à mon fils de 15 ans qui souffre d un hémangiome artérioveineux du creux poplité droit très douloureux. Malgré 6 opérations cet hémangiome récidive de plus en plus rapidement et agressivement. Comme l opération ne sert à rien les médecins ont essayé ce médicament puisqu il a eu du succès auprès d hémangiome infantile. Malgré cela tumeur revenue d...lire la suiteonc totalement inefficace dans son cas. Plus d effets secondaires que de bienfaits. Au point d être administré aux urgences car il ne le supportait plus du tout et cela mélangé à la douleur insupportable. On l arrête en diminuant les doses car inefficace. Pas de solutions pour l instant.
1

Propranolol

10/01/2016 | Femme | 34
propranolol (40mg)
Tremblements
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 5
J'ai été diagnostiqué pour des tremblements essentiels (avec un gros doute). Je prenais du laroxyl pour des problèmes de sommeil depuis 1 an à raison de 15 gouttes le soir. Je tremblais de la tête depuis quelques mois (mais seulement dans une position bien précise). Je ne me suis pas inquiétée à ce sujet pensant que cela venait du laroxyl. J'ai donc décidé de l'arrêter en...lire la suite novembre. Mon médecin me l'a fait arrêté en 1 semaine (surement bien trop rapidement). Les tremblements étaient tjs présent. Il m'a donc prescrit du propranolol 40 mg par jour et envoyé chez un neurologue. Le propanolol ne faisait absolument rien sur ces tremblements, mon état empirait. En attendant j'ai été faire un irm des cervicales (et non cérébral) pour une suspicion de sclérose en plaques. J'ai eu un rdv chez le neurologue assez rapidement. Je suis arrivée là bas, aucun examen n'a été fait. Juste quelques "test" comme mon généraliste m'avait fait. Le diagnostique à été prononcé "tremblements essentiels" en 10 minutes de rdv sans examen, sans rien. Je lui explique que le propranolol n'agissait pas sur mes tremblemnts, elle m'a expliqué que je devrait le prendre à vie et qu'il fallait augmenter la dose à 60 mg par jour en 1 prise le matin, chose que j'ai refusé. (le fait de prendre un médoc qui agit plein pot sur le coeur avec un diagnostique posé en 10 min de rdv m'a repoussé). J'ai baissé ma dose à 3 quart de comprimé, mon état était toujours pire que mieux. chute de tension énorme proche du malaise, tremblements amplifiés, sensation constant de froid intense qui vient de l'intérieur. J'avais les idées completement confuses toute la journée avec des difficultés d'élocution et en étant commerciale ça a été une catastrophe. Je ne sentais plus mon coeur battre et pire, je ne ressentais plus aucune émotion, ni peine, ni joie, l'impression que mon corp était totalement vide de l'intérieur. Le bruit m'insupportait complètement et une fatigue impossible à combattre. Je n'était plus que l'ombre de moi même, je ne me reconnaissais plus. Je n'avais plus envie de rien faire car rien ne me donnait satisfaction. J'ai été voir pls fois mon médecin qui a fini par m'envoyer complètement sur les roses et j'ai contacté le neurologue pour lui expliquer tout ça. Je pensais vraiment que c'était mon état de santé qui avait empiré mais la neurologue m'a dit ne stopper le traitement progressivement. Actuellement je suis à un demi comprimé et je me sent COMPLETEMENT revivre!!!!!!! et quel BONHEUR!!!!! Ce que je trouve complètement déplorable c'est la manque d'informations venant des medecins, des diagnostiques posés en 3 min et on te sors "bon bah vous allez devoir prendre des médocs à vie" sans examens, ni rien du tout! J'ai été voir un ostéo, ça ne m'a pas enlevé les tremblements mais il me disait que c'était bizarre mon histoire et qu'il n'était pas d'accord avec mon généraliste et la neurologue, j'ai été voir un homéo, pareil il ne croyait pas plus au diagnostique des tremblements essentiels, la neurologue m'a prescrit des séances de kiné, j'y suis allée, j'ai tout expliqué au kiné, il s'est rendu compte que j'avais un tremblement également dans les jambes (choses que même la neurologue n'a même pas remarqué tellement elle ne m'a pas examiné). Mais le kiné ne comprend pas comment on peut posé un diagnostique aussi rapide non plus et pense plus à un truc de coincé quelque part. En tout cas, actuellement, je suis encore sous propanolol (un demi comprimé) et je revis, je pensais que c'était mon cas qui s'était aggravé mais en fait pas du tout, c'était simplement des effets secondaires horribles et aucun médecins n'a su me le dire (c'est quand même un comble). Ce que je reproche c'est qu'ils ne cherchent pas plus loin que le bout de leur nez, ils voient un symptome.......ils donnent un médocs pour ce symptome et basta! J'attend quelques semaines pour arrêter le propranolol qui pour moi, m'a fait plus de mal que de bien.
1

Propranolol

28/09/2015 | Homme | 36
propranolol (40mg)
Migraine
Efficacité 3
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 4
Suite à des douleurs persistantes à la tête (tension dans les sinus et douleur diffuse dans toute la tête), le neurologue m'a prescrit du propranolol. Ai commencé progressivement les doses. Une semaine avec 1/2 le soir puis la semaine suivante 1/2 le matin. La 1e semaine les effets étaient surtout le soir après la prise : somnolence ++, je devais dormir 1h max après la pr...lire la suiteise. Mais ai vu l'intensité des douleurs diminuer. La 2e semaine a été très difficile : fatigue +++, corps au ralenti, difficultés de concentration. Ai tenu toute la semaine mais mon médecin traitant a finalement décidé de l'arrêter car ma tension était basse : 9 et mon pouls faible 44puls/min. Je suis déçue car la deuxième semaine ai pu par deux fois constater l'absence de douleur pendant quelques heures (ce qui ne m'était pas arrivée depuis 6mois) L'efficacité n'était pas à 100% mais cela était sur la bonne voie. Ai de nouveau un rdv avec le neurologue ce jour pour changer le traitement. A suivre...
1

Propranolol

20/07/2015 | Femme | 51
propranolol (40mg)
Angoisse / trouble panique
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 5
Avec un contexte familial et professionnel hostile je fait de la tachychardie 110-120 et au repos 90-96. Propanolol me calme très bien mais donne des grosses crises de fringale (+ 4 kg), de la confusion et des chutes de cheveux. Je devais prendre 1.5 par jour, j'essaie de diminuer à 1 par jour sachant que l'accoutumance rend la chose difficile. Le médecin n'a pas d'autres ...lire la suitesolution. Je m'isole le plus possible pour rester au calme. J'ai des stratégies d'évitement. Je vais demander ma mutation.

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Levothyrox (1611) - Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente)
Mirena (1536) - Contraception - autre
Tramadol (894) - Douleurs - morphine
Paroxetine (632) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (596) - Dépression - antidépresseurs autre
Champix (578) - Toxicomanie
Lyrica (527) - Epilepsie
Simvastatine (496) - Cholestérol
Amoxicilline (451) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Sertraline (396) - Dépression - antidépresseurs IRS
Cymbalta (362) - Dépression - antidépresseurs autre
Seroplex (354) - Dépression - antidépresseurs IRS
Crestor (347) - Cholestérol
Tamoxifene (346) - Cancer - hormones et antihormones
Citalopram (335) - Dépression - antidépresseurs IRS
Metformine (324) - Diabètes - médicaments oraux
Deroxat (310) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tahor (294) - Cholestérol
Victoza (259) - Diabètes - médicaments oraux
Propranolol (255) - Tension artérielle - beta bloquant
Abilify (238) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Concerta (236) - ADHD - psychostimulants
Keppra (227) - Epilepsie
Roaccutane (222) - Acné
Lexapro (221) - Dépression - antidépresseurs IRS
Aerius (216) - Allergies
Cerazette (211) - Contraception - autre
Valdoxan (211) - Dépression - antidépresseurs autre
Doxycycline (203) - Antibiotiques - tetracyclines
Methotrexate (202) - Système immunitaire - immunosuppression

disclaimer  Les évaluations de cette page sont écrites par les utilisateurs eux-mêmes ; ces avis sont d’abord lus, et éventuellement adaptés afin de répondre à nos standards en ce qui concerne l’évaluation d’un médicament, avant d’être approuvés. Pour partager des évaluations, il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances médicales. De cette façon, les évaluations reflètent seulement une image fidèle des expériences propres aux utilisateurs et pas celle du propriétaire de ce site web. N’oubliez-pas que les expériences peuvent varier selon les individus et que pour tout avis médical, il faut toujours prendre contact avec votre médecin ou votre pharmacien.