La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

avis par médicament

124
avis

Rivotril

clonazépam

Votre avis

Satisfaction générale

Satisfaction générale

Efficacité

Efficacité

Quantité effets secondaires

Quantité effets secondaires

Âge + Sexe

Âge + Sexe

Effets secondaires

Effets secondaires
Page 1 sur 7

11/01/2017
Femme, 50
Satisfaction générale 5

Rivotril (clonazépam)
Fibromyalgie

Satisfaction sur
5
5
5
4
Bonjour j'ai été hospitalisée en juin 2009 à l'hôtel dieu a Paris pour des douleurs atroces,types brûlures,fatigue intense et perte de six kgs en six mois. Le diagnostic de fibromyalgie à été révélé après avoir écarté des maladies dites organiques. Je prenais 15 gouttes par jour en trois prises ainsi que du seropram. Cela m'a sauvée... Mais j'ai mis véritablement un an po...lire la suiteur m'en sortir. Sur l'avis des médecins j'ai progressivement diminué les doses ,et à ce jour je n'en prend qu'une fois par semaine et je peux rester trois ou quatre mois sans en prendre...C'est la raison pour laquelle j'ai du mal à comprendre cette dépendance décrite par certaines personnes.Effectivement il n'y a qu'un neurologue qui peut le prescrire,mais il suffit d'une fois par an,si toutefois on a besoin d'une autre prescription dans cette même année,le médecin traitant est autorisé à le prescrire,cest même mentionné sur l'emballage.... Les urgences des hôpitaux peuvent aussi le prescrire. À bientôt.
24/12/2016
Homme, 49
Satisfaction générale 2

Rivotril (clonazépam)
Polyneuropathie inflammatoire aiguë

Satisfaction sur
1
4
3
5
Étant diabétique (type 2) depuis quelques années, j'ai développé des gênes polyneuropathiques membres inférieurs. Je parle de gênes plutôt que de douleurs, qui ne se sont jamais vraiment manifestées. Ma neurologue m'a mis sous Lyrica 2 x 300 mg, ce que ne change rien. Elle a ajouté le Rivotril 2 mg le soir mais je ne comprends trop bien pourquoi. Hormis être dans le gaz ...lire la suiteet me réveiller durant la nuit avec une sensation de manque qui m'empêche de de rendormir, aucun effet sur ces gênes neuropathiques. Et impossible d'arrêter le Rivotril, même progressivement, la dépendance est trop forte. Que faire pour se débarrasser de ce truc ??
23/12/2016
Femme, 20
Satisfaction générale 4

Rivotril (clonazépam)
Insomnie

Satisfaction sur
4
4
4
4

28/11/2016
Homme, 70
Satisfaction générale 4

Rivotril (clonazépam)
Zona

Satisfaction sur
3
5
5
4
suite a un zona ophtalmique du 16 aout 2016 je prend 4 voir 6 gouttes de rivotril le soir vers 20h avec 2 comprimés d ixprim pour calmer mes douleurs de la tete en attendanr d'aller voir un neurologue pour me prescrire un neurostimulateur transcutané pas d'effets secondaires pour l'instant
21/11/2016
Homme, 42
Satisfaction générale 1

Rivotril (clonazépam)
Fibromyalgie

Satisfaction sur
3
2
1
5
On m'a prescrit du Rivotril pour soulager la tension musculaire trop importante dans le cadre d'une fibromyalgie. 10 gouttes, soit 1mg le soir. Il y a effectivement une action sur la tension musculaire. Par contre, on s'y habitue très vite et on a envie d'augmenter la dose...mais surtout n'en faites rien. Les effets secondaires sont redoutables. Fatigue, faculté de co...lire la suitencentration réduite, irritabilité,... et bien pire en cas de surdosage! J'ai eu récemment un problème d'ordre privé qui a accentué fortement la tension musculaire. J'ai de suite pensé au Rivotril pour m'aider. La dose habituelle n'a eu aucun effet. J'ai donc tenté de l'augmenter. Très mauvaise idée. Pendant les 2 jours de l'essai, je suis devenu très irritable, complètement agité et instable. Incapable de conduire, j'ai fait un accident de voiture (bénin mais je n'ose penser à ce qui aurait pu arriver). J'ai eu des crises de colère et de rage comme je n'avais jamais eues. Impossible à maîtriser, j'ai fait du tort à quelqu'un de très proche et cela a fait basculer ma vie. Le pire, c'est que je ne me souviens pas de ces 2 jours. J'ai reconstitué une partie des faits sur base de ce que j'ai pu avoir comme informations de la part de mes proches. Je sais, c'est idiot de ma part d'avoir surdosé mais quand la douleur est telle, on pense surtout à se soulager mais pas assez aux conséquences possibles. Bref, Rivotril, c'est du passé pour moi!!
21/11/2016
Homme, 33
Satisfaction générale 4

Rivotril (clonazépam)
Acouphène

Satisfaction sur
4
2
2
5
j'étais très bien stabilisé (ancien sniffeur d'héroine sous subutex et je prenais 50 de surmontil pour dormir) jusqu'au jour ou se sont mis à siffler une puis l'autre oreille et ou j'ai du réapprendre à vivre (les acouphèniques comprendront). Heureusement sur Montpellier on a deux pontes des acouphènes et après qu'aucun problèmes orl n'ai été détecté j'ai trouvé un neurolo...lire la suitegue qui a accepté de me prescrire du rivotril bien que ne voulais SURTOUT pas retomber dans les benzos.... Mais pas le choix donc je vis mieux mais avec des trous de mémoire de ouf et une stabilité émotionelle merdique donc si qqun à mieux je prend....
12/10/2016
Femme, 75
Satisfaction générale 1

Rivotril (clonazépam)
Pas dans la liste

Satisfaction sur
2
5
5
5
Ce médicament a eu très peu d'effets sur ma pathologie si ce n'est, au début, de faciliter l'endormissement. Je n'ai jamais voulu augmenter les doses par crainte de devenir "gâteuse".
30/09/2016
Homme, 67
Satisfaction générale 4

Rivotril (clonazépam)
Dépression

Satisfaction sur
4
5
5
4
Bonjour, Victime d'une très grave dépression nerveuse en 2000, dans le cadre de mon travail, j'ai été soigné par un psychiatre qui, après quelques tâtonnements, m'a prescrit du rivotril. En quelques mois, cela me fut très bénéfique. Peu à peu j'ai retrouvé une vie quasi normale alors que pendant deux ans j'avais été réduit à l'état de légume. Et puis, en 2012, cat...lire la suiteastrophe ! La prescription du rivotril a été restreinte aux affections neurologiques. Mon spécialiste, qui n'est pas autorisé à en délivrer, a tenté des traitements de substitution (lexomil, xanax..). Rien n'y a fait. J'ai sombré dans une terrible nouvelle dépression. Pendant six mois, j'ai été réduit à l'état de mort-vivant. peu à peu, douloureusement, je me suis un peu requinqué. Mais je suis toujours dans un état assez lourdement dépressif. J'ai tenté, chez deux neurologues, d'obtenir du rivotril, puisque je fais le pari que c'est sa suppression qui a entraîné ma rechute. Tous deux ont refusé ! J'en suis donc réduit à vivoter, même si mon psychiatre a ouvert de nouvelles voies d'investigation (bipolarité traitée avec du lamictal...). Aujourd'hui, je "vivote", plutôt mal, avec lamictal, paroxétine, miansérine, lexomil. Je suis assez abattu vous pensez bien, mais aussi en colère. Je n'arrive pas à comprendre qu'on ait pu me priver d'une molécule qui, pendant dix ans, m'avait fait un bien fou. Peut-être devrais-je de nouveau tenter ma chance pour obtenir du rivotril chez un nouveau neurologue, mais je dois avouer que je suis tellement découragé que je n'ai guère la force deme bagarrer. Quelqu'un a-t-i connu ce genre d'aventure ? Merci
Page 1 sur 7

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Mirena (1308) - Contraception - autre
Tramadol (701) - Douleurs - morphine
Champix (541) - Toxicomanie
Paroxetine (501) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (489) - Dépression - antidépresseurs autre
Simvastatine (470) - Cholestérol
Lyrica (435) - Epilepsie
Amoxicilline (367) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Crestor (317) - Cholestérol
Citalopram (304) - Dépression - antidépresseurs IRS
Sertraline (297) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tamoxifene (295) - Cancer - hormones et antihormones
Tahor (275) - Cholestérol
Cymbalta (273) - Dépression - antidépresseurs autre
Metformine (268) - Diabètes - médicaments oraux
Victoza (238) - Diabètes - médicaments oraux
Deroxat (229) - Dépression - antidépresseurs IRS
Lexapro (219) - Dépression - antidépresseurs IRS
Seroplex (215) - Dépression - antidépresseurs IRS
Concerta (204) - ADHD - psychostimulants
Valdoxan (195) - Dépression - antidépresseurs autre
Propranolol (187) - Migraine
Abilify (185) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Keppra (181) - Epilepsie
Aerius (179) - Allergies
Nuvaring (167) - Contraception - autre
Ixprim (164) - Douleurs - morphine
Ritaline (160) - ADHD - psychostimulants
Cerazette (160) - Contraception - autre
Epitomax (154) - Epilepsie

Donnez votre avis sur votre utilisation médicamenteuse

Profitez de la musique, applications, livres, etc.

Partagez vos expériences sur l’utilisation de médicament et participer ainsi au tirage pour gagner un bon cadeau
Google Playstore ou Appstore
d’une valeur de 15 euro!


Donnez votre avis!
Bon cadeau Appstore
Bon cadeau Google Playstore