La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

médicaments

Avis par médicament

6
avis

Rivotril

clonazépam

donnez votre avis
Pour  InsomnieX

SATISFACTION GÉNÉRALE

Satisfaction générale

EFFICACITÉ

Efficacité
pas d'effettrès efficace

QUANTITÉ EFFETS SECONDAIRES

Quantité effets secondaires
pas d'effetsénormement d'effets

FILTRER LES AVIS PAR MALADIE

1
23/12/2016
Femme, 20
Satisfaction générale 4

Rivotril (clonazépam)
Insomnie

Satisfaction sur

Efficacité 4
Quantité effets secondaires 4
Gravité effets secondaires 4
Facilité d'emploi 4

11/10/2012
Femme, 47
Satisfaction générale 5

Rivotril (clonazépam)
Insomnie

Satisfaction sur

Efficacité 5
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 4
Facilité d'emploi 5
j avale rivotril depuis 1995. je le prends pour des sifflements d'oreilles. au début, je ne savais pas quoi faire, j'étais sensible au bruit et il y avait beaucoup de bruit dans ma tête, je ne voulais pas continuer ainsi. d'abord j'ai pris 2 x 0.5 mg par jour et maintenant je suis à 1,5 mg par jour. c'est un peu plus calme dans ma tête et je peux ainsi profiter de nouveau ...lire la suitede la vie. et j'accepte les petits effets secondaires.
28/09/2012
Femme, 47
Satisfaction générale 4

Rivotril (clonazépam)
Insomnie

Satisfaction sur

Efficacité 5
Quantité effets secondaires 5
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 5
Suite à une dépression, je ne voulais pas prendre de somnifère ou d’anti-dépresseur, car je ne voulais pas être dépendante de ce médicament. Voyant mon refus face au somnifère et autres, mon psychiatre m’alors conseillé : du rivotril. J’en pris pendant 15 ans. C’est efficace, pas d'effets secondaires, j’avais retrouvé le sommeil, je dormais enfin, et le lendemain, j’avais ...lire la suiteles idées claires. Le rivotril me mettait dans un état un peu euphorique, j’en étais consciente mais je me sentais bien dans mon corps et dans ma tête. Gravité du rivotril : je suis devenue DEPENDANTE de ce médicament. Je ne pouvais pas vivre une journée sans rivotril. Je devenais irritable, avec l’impression d’avoir la tête prise dans un étau, et j’étais mal dans ma peau moralement et physiquement. Le rivotril est devenu interdit donc j'ai stoppé, et ce fut l'enfer du sevrage. Mon médecin généraliste a essayé de m’aider en me prescrivant du vallium pour m'aider à traverser cette période de sevrage. Le vallium est une autre molécule, bien différente du rivotril. Ce fut très, très dur, j’étais très agressive, je m’emportais rapidement, j’avais des maux de têtes, des bourdonnements d’oreilles. A ce jour, après 10 mois de sevrage avec le vallium, je commence un peu à revivre, à retrouver mon esprit plus serein, j’ai moins de douleurs dans mon corps, je fais du sport pour compenser. C’est un combat de tous les jours. Je veux enfin trouver la fin de cette période. Un autre point positif de l’arrêt : j’ai remarqué une amélioration de la mémoire. DOnc DEBARRASSEZ-VOUS dès que vous pouvez de ce médicament qui au premier abord est une porte vers un mieux-être ; en réalité : on tombe vraiment dans un cercle où l’on peut difficilement s’en sortir seule. Rapprochez-vous de votre médecin généraliste pour trouver une solution et s’il n’entend pas votre difficulté, n’hésitez pas à voir d’autres médecins où les CHU. Je suis en colère contre les médecins et/ou psychiatres qui nous prescrivent des médicaments en sachant pertinemment des effets secondaires importants : baisse de la mémoire, DEPENDANCE. Toutefois, on peut trouver une voie pour s'en sortir et c'est à cela que je pense tous les jours.
24/07/2012
Femme, 59
Satisfaction générale 4

Rivotril (clonazépam)
Insomnie

Satisfaction sur

Efficacité 3
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 4
début du sevrage: avril 2011. Brutales effets de sevrage dès fin mai 2011: tremblements par crise, contractures musculaires intenses dans tout le corps. Hospitalisée 3 semaines en juillet 2011: quadriceps cuisses en contraction permanentes m'empêchant de marcher. A ce jour, soignée avec myolastan et miorel, j'ai toujours des contractures permanentes qui sont vraiment insu...lire la suitepportables et m'empêchent de dormir et de marcher plus de 50 mètres et de rester debout à cause des contractures des muscles lombaires. Je ne sais plus quoi faire!!!
13/07/2012
Homme, 33
Satisfaction générale 2

Rivotril (clonazépam)
Insomnie

Satisfaction sur

Efficacité 3
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 4
il y a 15 ans que j ai commencé à cause de jambes agitées et de l'insomnie. c était alors la bonne solution pour mes problèmes. mais rapidement j'ai du augmenté la dose, au fil des années c'est devenu 11 gouttes au maximum. j'ai sevré puis recommencé, arrêté avant ma grossesse, et cela allait bien et finalement j ai recommencé après ma grossesse. maintenant un sevrage sur ...lire la suiteun an et cela fait 2 semaines sans rivotril. je me sens abrutie, dors peu ou pas, énorme démangeaison, surtout le soir, bouche sèche et yeux secs, bourdonnements aux oreilles, me sens dépressive. je peux encore tenir le coup mais cette démangeaison TERRIBLE !! quelqu'un d'autre avec cela après avoir stoppé ?
09/02/2012
Femme, 25
Satisfaction générale 4

Rivotril (clonazépam)
Insomnie

Satisfaction sur

Efficacité 4
Quantité effets secondaires 5
Gravité effets secondaires 5
Facilité d'emploi 4
J'en ai pris pendant pratiquement 4 mois pour mieux dormir. Je n'ai eu aucun effets secondaires. J'ai arrêté du jour au lendemain sans syndrome de sevrage.
1

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Levothyrox (1595) - Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente)
Mirena (1532) - Contraception - autre
Tramadol (866) - Douleurs - morphine
Champix (575) - Toxicomanie
Paroxetine (573) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (563) - Dépression - antidépresseurs autre
Lyrica (507) - Epilepsie
Simvastatine (491) - Cholestérol
Amoxicilline (435) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Sertraline (347) - Dépression - antidépresseurs IRS
Cymbalta (345) - Dépression - antidépresseurs autre
Crestor (344) - Cholestérol
Tamoxifene (340) - Cancer - hormones et antihormones
Citalopram (329) - Dépression - antidépresseurs IRS
Metformine (315) - Diabètes - médicaments oraux
Seroplex (310) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tahor (294) - Cholestérol
Deroxat (286) - Dépression - antidépresseurs IRS
Victoza (257) - Diabètes - médicaments oraux
Propranolol (230) - Tension artérielle - beta bloquant
Concerta (229) - ADHD - psychostimulants
Abilify (227) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Lexapro (221) - Dépression - antidépresseurs IRS
Keppra (220) - Epilepsie
Roaccutane (216) - Acné
Aerius (209) - Allergies
Valdoxan (207) - Dépression - antidépresseurs autre
Cerazette (197) - Contraception - autre
Ixprim (195) - Douleurs - morphine
Methotrexate (191) - Système immunitaire - immunosuppression

disclaimer  Les évaluations de cette page sont écrites par les utilisateurs eux-mêmes ; ces avis sont d’abord lus, et éventuellement adaptés afin de répondre à nos standards en ce qui concerne l’évaluation d’un médicament, avant d’être approuvés. Pour partager des évaluations, il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances médicales. De cette façon, les évaluations reflètent seulement une image fidèle des expériences propres aux utilisateurs et pas celle du propriétaire de ce site web. N’oubliez-pas que les expériences peuvent varier selon les individus et que pour tout avis médical, il faut toujours prendre contact avec votre médecin ou votre pharmacien.