Sécurité des médicaments et vous

Sécurité des médicaments et vous

Authentification à deux facteurs (2FA) Authentification à deux facteurs (2FA) possible dès maintenant pour un nouveau compte ou un compte existant
2FA aide à protéger votre compte et vos données médicales contre tout accès non autorisé par des tiers inconnus.
médicaments

Avis par médicament

227
avis

Keppra

lévétiracetam

donnez votre avis

SATISFACTION GÉNÉRALE

Satisfaction générale

EFFICACITÉ

Efficacité
pas d'effettrès efficace

QUANTITÉ EFFETS SECONDAIRES

Quantité effets secondaires
pas d'effetsénormement d'effets

FILTRER LES AVIS PAR MALADIE

Épilepsie (189 avis)
4

Keppra

19/03/2018 | Femme | 24
lévétiracetam (1000mg)
Épilepsie
Efficacité 2
Quantité effets secondaires 5
Gravité effets secondaires 5
Facilité d'emploi 1
Je suis épileptique depuis ma naissance on ma mis sous valiome bébé par la suite micropakine dépakine et a mes 22 ans kappra 500mg 1/2 le matin et 1ooo le soir depuis je n'en fait plus mes je voulais savoir es que sa peut me rendre stérile car je n ai pas osé en parlé a mon neurologue j'aurais aimé avoir des avis car mon compagnon et moi souhaiterait avoir un enfant procha...lire la suiteinement lui n'es pas épileptique.. et je voulais savoir si avec mon traitement sa peut être négatif merci
1

Keppra

19/09/2017 | Femme | 16
lévétiracetam (500mg)
Pas dans la liste
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 5
Je réponds à la personne qui a réagi sur mon écrit concernant ma fille de 16 ans sous keppra. A ce jour ma fille est reconnue TCA et les différents psychiatre on bien lu les notices de ce médicaments. Il est bien indiqué qu'il peut y a voir agressivité, depression et anorexie. Certes le médicaments n'est pas entièrement responsable mais je pense intiment qu'il y participe....lire la suite Avec urgence nous avons revue la neurologue qui ne le pense pas et a surtout défendue son traitement sans nous écouter réellement. Il y a à Paris une spécialiste en épilepsie elle dit que les neurologues son comme des généraliste en médecine mais qu'il y a ensuite des spécialistes dans cette spécialité. Elle travail a la SALPETRIÈRE Son nom est Dr Mihaela VLAICU BUSTUCHINA
1

Keppra

06/09/2017 | Femme | 63
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 5
traitée depuis l'âge de 10 ans, multiples traitements, Dépakine dernier traitement en date avant KEPPRA ; KEPPRA conseillé par spécialiste pour éviter les tremblements des mains dont j'étais sujette. Fin des tremblements, mais depuis : difficultés respiratoires un peu atténuées avec de la kiné respiratoire, augmentation du rythme cardiaque et essoufflement au moindre effor...lire la suitet, tendinites aux tendons d'achille, nuits réduites à 5 ou 6 heures de sommeil alors qu'avant je dormais au moins 8 ou 9 heures, fatigue énorme dans la journée, repos obligatoires dans la journée tant la fatigue est forte, irritabilité avec colères, anxiété énorme, vision trouble.....mais le spécialiste contacté à ce sujet me dit que ce ne peut être KEPPRA, je suis angoissée et me conseille de traiter cette angoisse avec des plantes............les difficultés respiratoires, les troubles du rythme cardiaque, les anxiétés........ne sont pas les conséquences du traitement, c'est moi qui suis angoissée et me conseille de faire de la sophrologie..... les médecins ne lisent donc pas les notices signalant les effets indésirables ? Quelqu'un a-t-il connu les mêmes symptômes que moi ? J'aimerais avoir des avis. Merci.
5

Keppra

01/09/2017 | Femme | 35
lévétiracetam (1500)
Épilepsie
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 4
Gravité effets secondaires 4
Facilité d'emploi 5
Je suis déjà épileptique depuis environ 9 ans et j'ai depuis le début pris du Keppra que mon neurologue m'a prescrit. Environ 1 an après, comme j'avais quand-même beaucoup de crises suite à mon accouchement car je ne dormais ni me reposais assez, il m'a rajouté du lamictal et depuis, cela c'est nettement calmé au niveau des crises. Je peux passer 2 ans sans en avoir aucune...lire la suite. Mes crises sont donc assez rare et quand j'en ai, c'est toujours le matin. J'ai pris uniquement du keppra pendant ma grossesse et heureusement mon enfant est en très très bonne santé. Aucune anomalie, il est parfait. La grossesse n'était pas vraiment prévu. En effet, on ne m'a pas prévenu que le keppra pourrait annuler l'effet de la pilule. Même si mon enfant est en excellente santé et est l'un des meilleurs de sa classe, mon mari et moi on a pris la décision de ne pas tenter le diable et de ne pas en avoir un autre enfant. On ne sait jamais ce qui peut arriver. Sur le conseil du pédiatre je ne l'ais pas allaité car le risque de mortalité pouvait grimpé. Je n'ait pas voulu prendre de risque. En tout cas, je suis assez contente avec les médicaments que je prends. Le seul effet secondaire que je ressens et toujours la fatigue mais dorénavant c'en est une habitude. Et bien entendu, je fais aussi très attention. Depuis le début de ma maladie c'est 0 alcool et j'essais au maximum de me reposer quand mon corps le réclame et je dors mes heures de sommeil dont j'ai besoin. Je mène une vie assez saine aussi. C'est n'es pas toujours facile de vivre en se disant qu'on est malade mais il y a beaucoup pire dans la vie et je mène une existence assez normal.
5

Keppra

30/08/2017 | Femme | 21
lévétiracetam (250mg)
Épilepsie
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 4
Ce médicament a été le remède miracle pour moi. Après 10 ans d'épilepsie de type absences, et de traitements inefficaces (Dépakine, Lamictal...), puis sans aucun traitement pendant de nombreuses années, j'ai fini par consulter un autre neurologue qui m'a prescrit du Keppra à faible dose. 250 mg matin et soir. Les effets secondaires se sont fait ressentir. J'étais énormémen...lire la suitet fatiguée et j'ai pris 13 kilos. Mais de tout les traitements que j'ai pu prendre, il est celui qui comporte le moins d'effets secondaires. Au bout de quelques mois de traitements mes crises ont disparus et après deux ans, avec autorisation de mon neurologue, j'ai pu l'arrêter. Aujourd'hui, cela fait 4 ans que j'ai arrêté mon traitement, et mon épilepsie n'est jamais revenue.
2

Keppra

22/07/2017 | Femme | 15
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 5
Ma fille de 16 ans a été diagnostiquée épileptique à l'âge de 12 ans sachant qu' elles faisait des crises hypertermiques constamment...a été traitée avec le dépakine 500 mg. Ce qui l' a fait bcq grossir. Nous sommes passé au KEPPRA 500mg matin et soir de puis plus d'un ans = humeur exegrable et actuellement ne mange presque plus. Est suivi par une psychiatre plus sa neuro...lire la suitelogue. Humeur, agressivité, dépression, rutupture alimentaire importante
5

Keppra

15/05/2017 | Femme | 50
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 4
Facilité d'emploi 5
ça a été le premier traitement que j'ai pris, et ça a marché tout de suite. Il m'a fallu un mois d'arrêt maladie pour m'habituer aux effets secondaires : impression de m'écrouler dès que je me retournais dans mon lit, de risquer de chuter quand je remontais mes chaussettes, mais ça n'a pas duré plus de trois semaines. Je me suis habituée à la fatigue, j'ai besoin de me re...lire la suiteposer souvent dans la journée, j'ai accepté le statut de "travailleur handicapé" dont m'a parlé une assistante sociale. ça me rend difficilement licenciable, et ça rapporte une sorte de "bonus" à mon employeur. J'ai un "mi-temps thérapeutique", parce que le traitement fatigue tout de même beaucoup, et je suis payée "plein temps". Mon employeur paie les 50% du salaire, et l'Etat complète les autres 50% restants. J'ai ébahi le médecin du travail quand j'ai refusé son offre de mi-temps pour un an. Il m'a dit : "enfin, soyez raisonnable ! je ne peux pas vous mettre plus d'un an". Moi : "mais non, docteur, je n'ai pas besoin de plus de SIX MOIS, parce que je vais faire plein d'efforts, et comme ça, je ne serai plus épileptique". Il m'a regardé pendant dix secondes, puis a répondu : "et bien rendez-vous dans six mois, et je vous renouvellerai le mi-temps thérapeutique, parce qu'avec l'épilepsie, vous n'êtes vraiment pas sortie d'affaire !". Je suis TRES proche de la Fondation Française de Recherche sur l'Epilepsie, leur site web est très bien fait, vous pouvez leur poser une question par téléphone, et ils vous répondront OFFICIELLEMENT par écrit. Ils n'ont rien à vendre. Il m'a fallu plusieurs années pour être informée des mesures qui nous soutiennent, il y en a beaucoup et nous n'en avons malheureusement pas connaissance. Le KEPPRA "non substituable" me convient très bien, mais il faut se méfier des préparatrices en pharmacie : l'une m'a dit que bien que mon généraliste ait écrit : "sur prescription originelle du neurologue" que les généralistes n'avaient pas le droit de prescrire du KEPPRA, et a voulu que je lui rapporte la première prescription du chef de service de l'hôpital américain, ce que j'ai fait, et elle a ensuite dit, fort, devant les autres clients : "mais vous ne réalisez pas, l'épilepsie c'est TRES grave, vous devez absolument faire un bilan de 24 heures une fois par mois dans cet hôpital avant que je puisse vous en re-délivrer". J'ai repris mon ordonnance, et j'ai dit : "je retourne en Allemagne où j'habite, c'est là que j'ai été opérée après mon traumatisme crânien, ils savent que j'ai besoin de traitement". JE NE SUIS PLUS JAMAIS retournée dans cette pharmacie, ça s'appelle : "comment faire pour perdre une fidèle cliente BÊTEMENT". Dans une autre pharmacie, le généraliste avait écrit "non substituable" et la préparatrice m'a refourgué le générique, je lui ai répondu : "rendez-moi mon ordonnance, et ne vous inquiétez pas, je ne vais pas interrompre mon traitement, je veux seulement l'acheter dans une autre officine dans la version princeps comme l'a écrit le médecin". ça a du faire son effet, vu qu'elle a comme par magie retrouvé le KEPPRA dans un tiroir… Je suis allée signaler à la Sécurité Sociale de St Germain en Laye que je passerais mon arrêt maladie en Allemagne, la personne m'a répondu : "mais où avez-vous donc fait faire ce diagnostic ? à l'hôpital américain ? mais nous n'obéissons pas aux américains ! vous devez refaire la TOTALITE des examens qui prouvent que vous êtes épileptique à l'hôpital de Saint Germain. Au fait, je ferme dans 2 heures. Ah, j'oubliais, les épileptiques n'ont pas le droit de voyager à l'étranger." J'ai dit : "très bien" et j'ai mémorisé son nom. Rentrée chez moi, j'ai téléphoné à sa chef de service, et ai demandé si c'était vrai que les épileptiques n'avaient pas le droit de voyager à l'étranger. Elle m'a répondu : "elle vous a dit ça ? elle va m'entendre celle-là ! bien sûr que si vous débutez votre traitement, et que vous avez peur de l'oublier, vous pouvez aller chez vos parents pendant vos congés". Sur le site américain YELP, la totalité de mes 300 avis ont été effacés dès que j'ai mentionné que j'étais épileptique, et le yelpeur Karim D. qui a prétendu que j'avais volontairement choisi de me retirer de YELP… n'a peut-être pas fait les affaires de son site, puisque je sévis désormais à la concurrence, où l'on n'a pas peur des épileptiques. Un journaliste m'a dit lors de la Journée de l'épilepsie que le site YELP était bien connu pour ce genre de discrimination aux Etats-Unis. Dire qu'il a fallu créer un sous-groupe a-politique au parlement européen, pour défendre nos droits, et pour faire évoluer les mentalités. J'ai également beaucoup appris de mes deux mois en fauteuil roulant, et j'ai suivi les JO handisport avec grand enthousiasme. Je suis proche de l'Association des Paralysés de France. Il faut ABSOLUMENT que tout le monde comprenne que l'on ne doit pas faire de vélo sans casque, un traumatisme crânien est si vite arrivé à vélo. En voiture, on met sa ceinture, et à vélo, on met son casque ! A Oxford, il ne viendrait pas à l'idée d'un seul étudiant de rouler sans son casque. Les premiers à faire ça, ça a été les américains il y a une trentaine d'années. J'ai pensé : "cette nouvelle mode, ça sera passé l'année prochaine." Et maintenant, on ne voit plus personne rouler à vélo sans casque. Tandis qu'à Versailles, JAMAIS PERSONNE ne porte de casque à vélo, et c'est pourtant un milieu où l'on fait beaucoup d'études. Il va donc falloir mettre des amendes, ce n'est que quand on touche au porte-monnaie que les comportements évoluent. J'ai conscience de beaucoup devoir au service de neuro-chirurgie de l'hôpital de Cologne, qui s'est classé 2e au niveau européen en 2011. Le jour de mon départ, mes parents ont tenu à remettre 2 lettres de remerciements identiques : - l'une pour les médecins, - l'autre pour les internes et les infirmiers, en demandant à ce que celle-ci soit affichée en salle de repos, pour regonfler le moral des troupes. Et un an plus tard, je suis retournée à cet hôpital pour dire merci à tout le monde. Le service de neuro-chirugie de cet hôpital, c'était vraiment comme à la NASA ! tant d'ultra haute technologie ! L'année dernière, je suis également allée témoigner à la clinique de Bonn où j'ai passé 2 mois, et où tous les patients sont en fauteuil roulant, pour des raisons très diverses. Il faut tout faire pour remonter le moral des troupes. Je suis désormais suivie par le professeur BAULAC, à la Pitié Salpétrière. Il a une hauteur de vue exceptionnelle. J'ai été totalement lâchée par ma mutuelle, la MACIF. Honte à eux !!! Je n'ai que le plus grand bien à dire du label Garantie Accident de la Vie (G.A.V.) qui est très officiel. Je me suis rapprochée du contrat GAV Le Crédit Agricole.
2

Keppra

03/05/2017 | Femme | 60
lévétiracetam (500mg)
Pas dans la liste
Efficacité 3
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 4
J ai été opéré en 2000 d un cavervome temporal droit et suite à cette opération je suis épileptique. J ai essayé au moins 8 traitements différents depuis cette opération et celui qui me convient le mieux c est le keppra 500 . Mais je souffre toujours de crises partielles d épilepsie. Mon neurologue souhaite encore me changer mon traitement pour prendre du neuro don mais ma...lire la suiteintenant je sature et ne sais plus quoi faire. Si quelqu un peut m aider et me dire si il a eu une expérience similaire
3

Keppra

07/04/2017 | Femme | 30
lévétiracetam (1000mg)
Épilepsie
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 4
PRISE DE POIDS sensation de dépendance
2

Keppra

30/12/2016 | Femme | 27
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 3
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 5
Je suis devenue épileptique à 19 ans, une crise avec perte de connaissance et convulsions du jour au lendemain. Après une nuit d'angoisse a l'hôpital, le diagnostique tombe. Je suis épileptique. Une épilepsie due à un cavernome situé dans une zone très epileptogene du cerveau. 1cm environ. Jai commencé un traitement à base de dépakine, je ne le suivais pas très bien et po...lire la suiteurtant je faisais moins de crises qu'aujourd'hui. Ensuite, dépakine + vimpat, cocktail qui ne m'a pas trop réussi avec beaucoup d'effets secondaires à la clé. Puis jai commencé à être suivie à la Salpetriere, et là on a testé le lamictal puis le keppra 2500mg accompagné d'urbanyl... Au bout de plus d'un an... Ça ne va toujours pas et je fais toujours plus de crises... Beaucoup d'effets secondaires... Jai passé des examens et le 5 janvier on me dira si oui ou non, on peut prendre le risque de m'opérer...
2

Keppra

25/12/2016 | Femme | 62
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 5
En début de traitement il m'a été prescrit 2 comprimés de 250mg par jour (matin et soir) puis passage à 500mg au bout de 15 jours. Devant l'aggravation des effets secondaires au moment du passage à 500mg (paresthésies et agressivité), je suis redescendue à 250mg en attendant de revoir le neurologue dans 10 jours environ.
1

Keppra

07/10/2016 | Femme | 50
lévétiracetam (500mg)
Acouphène
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 4
Facilité d'emploi 3

3

Keppra

26/09/2016 | Femme | 23
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 3
Quantité effets secondaires 5
Gravité effets secondaires 5
Facilité d'emploi 5
Bonjour, Je m'appelle Cécile, j'ai eu 23 ans début septembre et voici mon histoire. Fin 2008 début 2009, âgée alors de 15 ans, je présente des symptômes particuliers que j'appelle des "sursauts". Ces sursauts provoquaient des chûtes (parfois dans les escaliers) et des lâchages d'objets. Nous nous en sommes rendus compte car, étant membre d'une famille nombreuse, mon rô...lire la suitele était de vider le lave-vaisselle le matin. Patatra! Les piles d'assiettes par terre... 1 fois... 2 fois...3 fois... etc... Ma mère pensait que je simulait et me disait "Mais t'es maladroite ma pauvre fille!". Ensuite elle s'est dit que c'était parce que je ne prenais pas de petit déjeuner le matin (hypoglycémie). J'ai donc été dispensée de vider le lave-vaisselle mais obligée de prendre un petit déjeuner. Malgré cela les symptômes persistaient. J'était très effrayée de le dire à ma mère donc j'ai tout gardé pour moi malgré quelques symptômes devant ma mère qui se disait que c'était occasionnel et qu'elle avait trouvé la cause de mon mal : l'hypoglycémie. Je passais donc mon temps à manger, forcée par ma mère qui, obsédée par la minceur, m'engueulait lorsque je prenais du poids. Le comble! Et puis un jour, alors que ma mère et moi allions à la voiture pour que j'aille à la danse, LE sursaut! Ma jambe gauche a lâché et je suis tombée dans la rue, cela a duré 1/4 de seconde et je me suis relevée de suite. Ma mère étonnée me demande si je vais bien, je lui réponds "oui", je relève mon bas de pantalon de jogging et ma mère pousse une exclamation en voyant mon genou en sang. Et là elle prononce une phrase que je n'oublierai jamais : "ah il y a peut être vraiment quelque chose alors!". De là commence une visite chez le médecin qui pense à une carence. Prise de sang. Rien. Retour chez le médecin qui annonce que c'est possible qu'il y ait je cite "une tumeur au cerveau ou de l'épilepsie ou les deux". Direction le scanner le jour même : résultat rassurant. Quelques jours plus tard c'est le premier EEG. A l'accueil de l'unité, on m'annonce que j'aurai les résultats d'ici 2 semaines. L'infirmière a paniqué car elle a provoqué 3 crises durant les 20 minutes que durent un EEG. Autant dire que je n'ai pas eu les résultats 2 semaines plus tard comme prévu mais tout de suite. J'ai immédiatement vu une neuro-pédiatre et un traitement a été instauré : le Keppra 500mg. 1cp matin et 2cp le soir. Depuis j'ai enchaîné les traitements et les augmentation de dose car je fais partie des rares cas à être résistante aux traitements. Aujourd'hui voici mes doses : Keppra 500mg : 3-0-3 Urbanyl 20mg : 0-0-1 Epitomax 50mg : 1-0-1 L'épitomax est tout nouveau, il remplace la dépakine qui elle même remplaçait le lamictal. Existe t-il d'autres personnes dans mon cas? Merci de m'avoir lue, cela fait du bien de s'exprimer sur ce sujet car les gens ne veulent pas en parler généralement...
3

Keppra

13/08/2016 | Femme | 21
lévétiracetam (500mg)
Beaucoup uriner
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 5
Bonjour, j'ai eu un accident de voiture le 3 février dernier avec traumatisme crânien grave et convulsions. J'ai été transportée en hélicoptère dans un hôpital où je suis restée deux mois et demi dont un mois dans le coma. Les docteurs m'ont mis sous keppra suite aux convulsions que j'ai faite, seulement ce cachet me donne très envie de faire pipi, très souvent. Est-ce nor...lire la suitemal ?
3

Keppra

19/10/2015 | Femme | 73
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 2
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 3
fatigue, fatigue, fatigue, fatigue, C'est vraiment pénible ! On a l'impression de passer la moitié de la journée à dormir ou à vivre comme un automate. Plus aucun goût à rien. Aucun enthousiasme, comme si on était lobotomisé. Cette fatigue est-elle normale ou bien est-ce un effet secondaire ? Tous les épileptiques n'ont pas la même forme d'épilepsie, donc un même méd...lire la suiteicament ne peut pas être satisfaisant pour chacun. Pourquoi tant de monde se plaind d'être fatigué ? Par dessus le marché, en ce qui me concerne, aucun médecin n'a jamais pu trouver aucun foyer épileptogène chez moi. J'ai demandé à droite et à gauche, mais il semble que les recherches sur "les causes" de l'épilepsie, non sur le traitement, soient complètement abandonnées. On pourra imiter le cerveau et le systême nerveux humain mais on est bien loin de le comprendre avec un raisonnement aussi limité. Il ne faut pas globaliser l'épilepsie en une maladie, il y a une épilepsie par malade ! Et cette épilepsie évolue avec son âge, son état de santé, son accoutmance aux traitements qui lui sont ordonnés et tant d'autres facteurs. Personnellement, j'ai fini par être INTOXIQUEE par du "di-hy-dan" qui me convenait très bien mais auquel mon corps était devenu allergique. Il y a aussi eu le "tegretol" que je n'ai pas pu supporter, et tant d'autres, dont certains, même, me déclanchaient des crises (dépakine). Plus de 50 ans de traitements, je suis devenue sceptique en ce qui concerne les laboratoires pharmaceutiques qui surveillent, en premier lieu, leur chiffre d'affaire !
2

Keppra

19/09/2015 | Femme | 20
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 3

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Levothyrox (1609) - Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente)
Mirena (1536) - Contraception - autre
Tramadol (891) - Douleurs - morphine
Paroxetine (621) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (592) - Dépression - antidépresseurs autre
Champix (578) - Toxicomanie
Lyrica (524) - Epilepsie
Simvastatine (494) - Cholestérol
Amoxicilline (447) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Sertraline (387) - Dépression - antidépresseurs IRS
Cymbalta (358) - Dépression - antidépresseurs autre
Seroplex (348) - Dépression - antidépresseurs IRS
Crestor (346) - Cholestérol
Tamoxifene (346) - Cancer - hormones et antihormones
Citalopram (334) - Dépression - antidépresseurs IRS
Metformine (323) - Diabètes - médicaments oraux
Deroxat (307) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tahor (294) - Cholestérol
Victoza (259) - Diabètes - médicaments oraux
Propranolol (252) - Tension artérielle - beta bloquant
Abilify (237) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Concerta (235) - ADHD - psychostimulants
Keppra (226) - Epilepsie
Roaccutane (222) - Acné
Lexapro (221) - Dépression - antidépresseurs IRS
Aerius (215) - Allergies
Valdoxan (211) - Dépression - antidépresseurs autre
Cerazette (209) - Contraception - autre
Doxycycline (202) - Antibiotiques - tetracyclines
Methotrexate (200) - Système immunitaire - immunosuppression

disclaimer  Les évaluations de cette page sont écrites par les utilisateurs eux-mêmes ; ces avis sont d’abord lus, et éventuellement adaptés afin de répondre à nos standards en ce qui concerne l’évaluation d’un médicament, avant d’être approuvés. Pour partager des évaluations, il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances médicales. De cette façon, les évaluations reflètent seulement une image fidèle des expériences propres aux utilisateurs et pas celle du propriétaire de ce site web. N’oubliez-pas que les expériences peuvent varier selon les individus et que pour tout avis médical, il faut toujours prendre contact avec votre médecin ou votre pharmacien.