Sécurité des médicaments et vous

Sécurité des médicaments et vous

médicaments

Avis par médicament

255
avis

Propranolol

propranolol

donnez votre avis

SATISFACTION GÉNÉRALE

Satisfaction générale

EFFICACITÉ

Efficacité
pas d'effettrès efficace

QUANTITÉ EFFETS SECONDAIRES

Quantité effets secondaires
pas d'effetsénormement d'effets

FILTRER LES AVIS PAR MALADIE

1

Propranolol

08/06/2016 | Homme | 54
propranolol (40mg)
Migraine
Efficacité 3
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 4
Migraine chronique, simple, plus de 15 jours par mois, crises longues plus de 24h. Traitement prophylactique, avec frovatriptan et ketoprofene en cas de crise. Un an de traitement a diminué surtout l'intensité des crises et très peu la fréquence des crises. Le propranolol m'a permis de gérer la situation au prix d'effets secondaires presque insupportables: j'avais l'impres...lire la suitesion d'avoir pris 20 ans d'un coup. J'ai demandé à mon généraliste d'essayer de le remplacer par un anti-hypertenseur mieux toléré. Rebond des migraines à l'arrêt du traitement, mais ma vie et mon énergie reviennent. En attendant que le botox soit accepté en France.
5

Propranolol

23/05/2016 | Homme | 16
propranolol (40mg)
Migraine
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 5
Gravité effets secondaires 4
Facilité d'emploi 5
Je suis migraineux depuis toujours est ce médicament ma réellement changée la vie mes migraine on disparu comme par enchantement je prend 160 milligrammes par jours cela fais déjà un ans que je l'utilise le seul problème j'ai les extrémités glacée et par moment de l'humidité dans les main.
5

Propranolol

04/05/2016 | Femme | 19
propranolol (40mg)
Migraine
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 5
Gravité effets secondaires 5
Facilité d'emploi 5
Ce médicament est le seul à avoir soulager mes migraine, je n'en ai à présent environ qu'une par mois alors qu'avant la prise de ce médicament je n'avais pas une semaine où je n'avais pas de migraine. De plus il se combine très bien avec isimig en cas de crise. Ce médicament a vraiment changer ma vie ! Et je n'ai aucun effet secondaire.
5

Propranolol

24/04/2016 | Femme | 54
propranolol (160mg)
Angine de poitrine
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 5
J'ai reçu ce médicament suite à un Avc cardiaque avec perte de connaissance immédiate. L'arrêt cardiaque à été provoqué à cause d'un taxi qui a brûlé le feu rouge. J'ai vu le choc arrivé, ce qui a provoqué un décollement de rétine à un oeil. Je ne pouvais plus intervenir sur la collision avec l'autre véhicule (qui était en tord), d'où le choc cardiaque, et fractures à la ...lire la suitecolonne vertébrale. Depuis mon enfance, les spots et les lumières directes des plafonds étaient un cauchemar pour moi. J'ai eu du propanolol (Avlocardyl) à la suite de cet accident. D'abord du 40mg, puis 80, puis du 160 mg. A ce jour, je les prends par 2 en 2 fois. Je n'ai pas été élevé avec ma famille d'origine, donc j'ignorais les problèmes de santé. Très sportive, je faisais 52kg, du jogging et de la natation tous les jours. Mon coeur battait à 48 pulsations minutes. C'est un médicament très efficace pour moi, tant au niveau cardiaque, que sur mes migraines et sinusites qui ont gâché mon enfance. Je ne supporte pas les lumières au-dessus de ma tête, donc je n'utilise que des lumières indirectes. Ce médicament a changé ma vie en positif. Vu que mon coeur manque d'oxygène, c'est une solution géniale. MAIS ATTENTION, j'ai augmenté moi-même les doses pour ne pas rougir en public, dans tous les repas festifs, juste avant un entretien d'embauche, juste avant de faire du sport. Je n'accepte pas un échec à cause d'un problème de santé. Aujourd'hui, je suis en surdosage, mais aucun autre médicament n'a pu le remplacer. Je suis très speed, mais 3 de mes enfants sur 6 ont les mêmes pathologies que moi : mon 1er fils et dernier fils, ainsi qu'une de mes filles. Mon père est décédé fin 2015 d'un arrêt cardiaque en regardant la Télé. Il venait de se faire opérer pour la 2ème fois pour reposer une pile. Les ondes électriques sont très nuisibles et donnent des acouphènes dans les oreilles. J'ai une insuffisance cardiaque sévère, associé à une broncho-pneumopathie (le tabac est le pire des fléaux ). En effet, j'avais recommencé à fumer à 24 ans, au décès de mon mari. J'ai arrêté depuis 2010. Mais ma broncho-pneumopathie (Bpco) n'a été détectée qu'il y a un an. Je suis en invalidité et en sursis. Je refuse tout acharnement thérapeutique, je ne peux plus travailler, ni faire mon lit, ni cuisiner, ni aller dans un centre commercial. Ma vie dépend de tiers personnes autour de moi. Pour l'instant, je préfère éviter l'assistance d'une aide-soignante ou autre. Ma seule liberté est justement de rester Libre jusqu'au bout. Je suis pour la mort dans la dignité, et je choisirais mon moment pour partir avant d'être une charge trop importante pour mes proches (enfants). Je ne regrette pas ma vie. Je pense que si on m'avait dit que j'avaisune insuffisance cardiaque sévère, je n'aurais pas compris, donc je n'aurais pas arrêté la cigarette. Même chose pour le coeur : je faisais trop de choses en même temps pour penser à ma santé car je n'arrêtais pas de courir. J'ai dû élever mes 6 enfants SEULE. VALENTIN m'avait dit à l'époque du décès de mon mari : "La cigarette, ça tu tue" . IL N'AVAIT que 4 ANS. Je me suis pris une claque dans la tête et je me suis jurée de ne PLUS JAMAIS fumer devant mes enfants, ni avec eux en voiture. POUR LE PROPANOLOL, C'EST PAREIL !!! IL NE FAUT PAS EN JOUER !!! SINON LA MORT N'ATTEND PAS. Croyez moi, si j'avais eu la maturité suffisante à 24, 30, 40 ans , JE N'AURAIS PAS PRIS AUTANT DE MÉDICAMENTS. Et là, je ne dors plus sans somnifères, J'en suis devenue dépendante autant que de l'Avlocardyl. LEVEZ LE PIED SUR LESMÉDICAMENTS. C'EST UNEURGENCE POUR TOUS. MERCI de m'avoir lu. Pour vous, ce n'est pas trop tard. Je ne bois pas, je ne prends que des prot en pharmacie, je ne mange plus à part des fruits et certains légumes natures, mais j'ai toujours MAL AU COEUR dans tous les sens du terme. Kennye e faites pas les mêmes erreurs que moi !!!
1

Propranolol

29/03/2016 | Femme | 20
propranolol (160mg)
Pas dans la liste
Efficacité 2
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 2
Mon psy m'en a prescrit pour diminuer mes tremblements et montées d'adrénaline par rapport à ma phobie sociale. La dose: celle que je veux, il m'a dit que c'était à moi de tester (sachant qu'il est diplômé en pharmacologie...). La première fois que je l'ai prit c'était pour un oral, en effet, j'ai pas eu de montée d'adrénaline, mais je n'arrivais plus à me rappeler de quoi...lire la suite que ce soit. J'ai mit ça sur le compte du stress. Puis je l'ai pris pour mes partiels, plus d'adrénaline mais... c'était bizarre, j'étais incapable de construire un raisonnement, je ne me souvenais plus de rien, j'étais incapable de réfléchir. J'ai passé des partiels sans en prendre, et ça ne me l'a plus fait. J'en ai prit tous les jours pour aller en cours. Pas d'insomnie, pas d'hallus. Par contre, une sensation de vide: je peux être triste, sans "ressentir la tristesse", sans être capable de pleurer. Et aussi, je ne sens plus mon poul. Mais surtout, une perte d'effet au fil des mois, petit à petit, je pouvais sentir l'adrénaline reprendre le dessus. Et le top ? Perte de cheveux. Sachant que je suis une femme de 20 ans. J'ai littéralement des zones de "blanc" dans mes cheveux. J'ai arrêté d'en prendre depuis une semaine et je viens d'apprendre la possibilité d'effet du à un sevrage brutal. Faut vraiment se méfier de ce que disent les medecins... Pourtant je suis du genre à lire 3 fois les notices, mais mon psy et ma généraliste m'ont assuré que ça se prenait comme des bonbons et ont énormément insisté pour je ne lise pas les effets secondaires.
5

Propranolol

10/03/2016 | Homme | 35
propranolol (80mg)
Migraine
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 5
Gravité effets secondaires 5
Facilité d'emploi 5
Après avoir tout essayé pour les migraines ophtalmiques, le seul traitement me faisant de l'effet et limitant celles ci a été le propranolol. Aucun effet secondaire comme avec les triptans... J'ai commencé en 160 mg et suis actuellement en 80mg. Seule erreur, arrêter le traitement d'un coup...
1

Propranolol

19/02/2016 | Homme | 15
propranolol (40mg)
Pas dans la liste
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 5
Ce médicament a été donné à mon fils de 15 ans qui souffre d un hémangiome artérioveineux du creux poplité droit très douloureux. Malgré 6 opérations cet hémangiome récidive de plus en plus rapidement et agressivement. Comme l opération ne sert à rien les médecins ont essayé ce médicament puisqu il a eu du succès auprès d hémangiome infantile. Malgré cela tumeur revenue d...lire la suiteonc totalement inefficace dans son cas. Plus d effets secondaires que de bienfaits. Au point d être administré aux urgences car il ne le supportait plus du tout et cela mélangé à la douleur insupportable. On l arrête en diminuant les doses car inefficace. Pas de solutions pour l instant.
2

Propranolol

19/01/2016 | Femme | 30
propranolol (40mg)
Migraine
Efficacité 2
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 5
je prenais laroxyl et zomigoro, j'ai voulu tester un autre traitement en ésprerant avoir encore moins de crises, finalement ça a été pire , au bout d'un mois le traitement je l'ai arrêter et repris mon traitement précédant
1

Propranolol

10/01/2016 | Femme | 34
propranolol (40mg)
Tremblements
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 5
J'ai été diagnostiqué pour des tremblements essentiels (avec un gros doute). Je prenais du laroxyl pour des problèmes de sommeil depuis 1 an à raison de 15 gouttes le soir. Je tremblais de la tête depuis quelques mois (mais seulement dans une position bien précise). Je ne me suis pas inquiétée à ce sujet pensant que cela venait du laroxyl. J'ai donc décidé de l'arrêter en...lire la suite novembre. Mon médecin me l'a fait arrêté en 1 semaine (surement bien trop rapidement). Les tremblements étaient tjs présent. Il m'a donc prescrit du propranolol 40 mg par jour et envoyé chez un neurologue. Le propanolol ne faisait absolument rien sur ces tremblements, mon état empirait. En attendant j'ai été faire un irm des cervicales (et non cérébral) pour une suspicion de sclérose en plaques. J'ai eu un rdv chez le neurologue assez rapidement. Je suis arrivée là bas, aucun examen n'a été fait. Juste quelques "test" comme mon généraliste m'avait fait. Le diagnostique à été prononcé "tremblements essentiels" en 10 minutes de rdv sans examen, sans rien. Je lui explique que le propranolol n'agissait pas sur mes tremblemnts, elle m'a expliqué que je devrait le prendre à vie et qu'il fallait augmenter la dose à 60 mg par jour en 1 prise le matin, chose que j'ai refusé. (le fait de prendre un médoc qui agit plein pot sur le coeur avec un diagnostique posé en 10 min de rdv m'a repoussé). J'ai baissé ma dose à 3 quart de comprimé, mon état était toujours pire que mieux. chute de tension énorme proche du malaise, tremblements amplifiés, sensation constant de froid intense qui vient de l'intérieur. J'avais les idées completement confuses toute la journée avec des difficultés d'élocution et en étant commerciale ça a été une catastrophe. Je ne sentais plus mon coeur battre et pire, je ne ressentais plus aucune émotion, ni peine, ni joie, l'impression que mon corp était totalement vide de l'intérieur. Le bruit m'insupportait complètement et une fatigue impossible à combattre. Je n'était plus que l'ombre de moi même, je ne me reconnaissais plus. Je n'avais plus envie de rien faire car rien ne me donnait satisfaction. J'ai été voir pls fois mon médecin qui a fini par m'envoyer complètement sur les roses et j'ai contacté le neurologue pour lui expliquer tout ça. Je pensais vraiment que c'était mon état de santé qui avait empiré mais la neurologue m'a dit ne stopper le traitement progressivement. Actuellement je suis à un demi comprimé et je me sent COMPLETEMENT revivre!!!!!!! et quel BONHEUR!!!!! Ce que je trouve complètement déplorable c'est la manque d'informations venant des medecins, des diagnostiques posés en 3 min et on te sors "bon bah vous allez devoir prendre des médocs à vie" sans examens, ni rien du tout! J'ai été voir un ostéo, ça ne m'a pas enlevé les tremblements mais il me disait que c'était bizarre mon histoire et qu'il n'était pas d'accord avec mon généraliste et la neurologue, j'ai été voir un homéo, pareil il ne croyait pas plus au diagnostique des tremblements essentiels, la neurologue m'a prescrit des séances de kiné, j'y suis allée, j'ai tout expliqué au kiné, il s'est rendu compte que j'avais un tremblement également dans les jambes (choses que même la neurologue n'a même pas remarqué tellement elle ne m'a pas examiné). Mais le kiné ne comprend pas comment on peut posé un diagnostique aussi rapide non plus et pense plus à un truc de coincé quelque part. En tout cas, actuellement, je suis encore sous propanolol (un demi comprimé) et je revis, je pensais que c'était mon cas qui s'était aggravé mais en fait pas du tout, c'était simplement des effets secondaires horribles et aucun médecins n'a su me le dire (c'est quand même un comble). Ce que je reproche c'est qu'ils ne cherchent pas plus loin que le bout de leur nez, ils voient un symptome.......ils donnent un médocs pour ce symptome et basta! J'attend quelques semaines pour arrêter le propranolol qui pour moi, m'a fait plus de mal que de bien.
3

Propranolol

06/12/2015 | Homme | 20
propranolol (40mg)
Tremblements
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 5

2

Propranolol

11/11/2015 | Femme | 43
propranolol (40mg)
Battements de coeur
Efficacité 2
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 2
bonjour j ai 43 ans j ai pris ce médicament et les éffets sont incroyable pour moi j ai beaucoup de vertiges j ai la maladie de beauveret j ai pris la décition de me faire opérée parceque je n est plus de vie social je ne peux plus sortir avec mes enfants ni aller travaillier
4

Propranolol

18/10/2015 | Femme | 37
propranolol (160mg)
Migraine
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 5
Déficiente visuelle j'ai des migraines depuis des années. Mon généraliste en fin d'année dernière m'a donné ce traitement afin d'amenuiser les migraines épuisantes. AU départ pendant 1 mois j'en ai pris 80 mg par jours. Mes migraines étaient moins fortes mais j'en avais encore régulièrement. A ce moment là il n'y avait aucun effets secondaires. Ensuite il m'a fait passer à...lire la suite 160 mg et là, mes migraines se sont faites rares ça m'a fait du bien. Par contre les cauchemars ont commencé, je me réveille au milieu de la nuit persuadée d'avoir vu des bestioles grimper sur les murs de la chambres, sur le lit, je me suis retrouvée plusieurs fois debout dans le lit en hurlant, puis dés que je m'aperçois que ce n'est rien je me recouche et me rendors.
3

Propranolol

15/10/2015 | Homme | 52
propranolol (80mg)
Acouphène
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 5
Souffrants d’acouphènes (sifflements) et notamment d'une acouphène pulsatile suite a une opération (otospongiose) le cardiologue a profité d'un rythme cardiaque un peu élevé pour me prescrire du Propranolol LP80 (1 fois par jour). C'est la seule chose qui a réussi un peu a me soulager de cette souffrance. Je précise bien qu'il s'agissait de traiter un acouphène pulsat...lire la suiteile, et, qu'a mon avis, ce n'est pas la peine d'utiliser ce médicament pour d'autre types d’acouphènes (sifflements, bourdonnements etc.), en tout cas, cela n'a rien fait pour moi sur ce type d’acouphènes et cela me semble normal. Bons résultats concernant la réduction du bruit du cœur dans l'oreille, ça ''frappait moins fort'' (ou je le supportait mieux, je ne sais pas), mais depuis 10 ans une fatigue générale plus importante. Je vais essayer de réduire (40 non lp) jusqu’à l’arrêt en espérant m’être mieux habitué a cet acouphène pulsatile. Depuis quelques années, je fais plus de sport et mon cœur bat un peu moins vite qu'il y a 5 ans. A voir ce que tout cela va donner sans bêta-bloquants.
1

Propranolol

28/09/2015 | Homme | 36
propranolol (40mg)
Migraine
Efficacité 3
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 4
Suite à des douleurs persistantes à la tête (tension dans les sinus et douleur diffuse dans toute la tête), le neurologue m'a prescrit du propranolol. Ai commencé progressivement les doses. Une semaine avec 1/2 le soir puis la semaine suivante 1/2 le matin. La 1e semaine les effets étaient surtout le soir après la prise : somnolence ++, je devais dormir 1h max après la pr...lire la suiteise. Mais ai vu l'intensité des douleurs diminuer. La 2e semaine a été très difficile : fatigue +++, corps au ralenti, difficultés de concentration. Ai tenu toute la semaine mais mon médecin traitant a finalement décidé de l'arrêter car ma tension était basse : 9 et mon pouls faible 44puls/min. Je suis déçue car la deuxième semaine ai pu par deux fois constater l'absence de douleur pendant quelques heures (ce qui ne m'était pas arrivée depuis 6mois) L'efficacité n'était pas à 100% mais cela était sur la bonne voie. Ai de nouveau un rdv avec le neurologue ce jour pour changer le traitement. A suivre...
4

Propranolol

15/09/2015 | Femme | 63
propranolol (40mg)
Hypertension
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 5
Je prends l'avlocardyl depuis plus de 20 ans pour de fortes migraines invalidantes et une hypertension ! Mes migraines ont disparu , la tension maîtrisée mais une fatigue récurrente, essoufflements , mauvais sommeil avec cauchemar et trouble hallucinatoire , une prise de poids significative !
2

Propranolol

10/09/2015 | Homme | 66
propranolol (160mg)
Tremblements
Efficacité 2
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 4
Facilité d'emploi 4
JE PRENDS DU PROPRANOLOL 160 DEPUIS ENVIRON 2 ANS, MAIS L'EFFICACITE S'AMOINDRIT AU FIL DU TEMPS. JE NE SAIS PAS SI LE CORPS S'Y HABITUE OU SI CE SONT LES TREMBLEMENTS QUI S'AGGRAVENT? JE SUIS SANS REPONSE..........

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Levothyrox (1611) - Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente)
Mirena (1536) - Contraception - autre
Tramadol (894) - Douleurs - morphine
Paroxetine (632) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (596) - Dépression - antidépresseurs autre
Champix (578) - Toxicomanie
Lyrica (527) - Epilepsie
Simvastatine (496) - Cholestérol
Amoxicilline (451) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Sertraline (396) - Dépression - antidépresseurs IRS
Cymbalta (362) - Dépression - antidépresseurs autre
Seroplex (354) - Dépression - antidépresseurs IRS
Crestor (347) - Cholestérol
Tamoxifene (346) - Cancer - hormones et antihormones
Citalopram (335) - Dépression - antidépresseurs IRS
Metformine (324) - Diabètes - médicaments oraux
Deroxat (310) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tahor (294) - Cholestérol
Victoza (259) - Diabètes - médicaments oraux
Propranolol (255) - Tension artérielle - beta bloquant
Abilify (238) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Concerta (236) - ADHD - psychostimulants
Keppra (227) - Epilepsie
Roaccutane (222) - Acné
Lexapro (221) - Dépression - antidépresseurs IRS
Aerius (216) - Allergies
Cerazette (211) - Contraception - autre
Valdoxan (211) - Dépression - antidépresseurs autre
Doxycycline (203) - Antibiotiques - tetracyclines
Methotrexate (202) - Système immunitaire - immunosuppression

disclaimer  Les évaluations de cette page sont écrites par les utilisateurs eux-mêmes ; ces avis sont d’abord lus, et éventuellement adaptés afin de répondre à nos standards en ce qui concerne l’évaluation d’un médicament, avant d’être approuvés. Pour partager des évaluations, il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances médicales. De cette façon, les évaluations reflètent seulement une image fidèle des expériences propres aux utilisateurs et pas celle du propriétaire de ce site web. N’oubliez-pas que les expériences peuvent varier selon les individus et que pour tout avis médical, il faut toujours prendre contact avec votre médecin ou votre pharmacien.