Sécurité des médicaments et vous

Sécurité des médicaments et vous

médicaments

Avis par médicament

11
avis

Risperdal

risperidone

SATISFACTION GÉNÉRALE

Satisfaction générale

EFFICACITÉ

Efficacité
pas d'effettrès efficace

QUANTITÉ EFFETS SECONDAIRES

Quantité effets secondaires
pas d'effetsénormement d'effets

FILTRER LES AVIS PAR MALADIE

Schizophrénie (33 avis)
Psychose (30 avis)
Inquiétude (3 avis)
Démence (1 avis)
Hypomanie (0 avis)
1
1

Risperdal

05/02/2021 | Femme | 29
risperidone (2mg)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif
Efficacité
Quantité effets secondaires
Gravité effets secondaires
Facilité d'emploi
Bonjour je prend du risperdone je nai plus mes règles depuis des mois savez vous s'il y a d autre médicament mieux qui ne sont pas perde les règles svp svp
1

Risperdal

02/01/2021 | Homme | 49
risperidone (0,5mg)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif
Efficacité
Quantité effets secondaires
Gravité effets secondaires
Facilité d'emploi
A 30 Ans, je suis ingénieur informaticien depuis 8 ans environ, et je souffre de crises de paniques et vomissement, puis quelques mois après cela diplopie qui dure une semaine suivie d'un trouble cognitif diagnostiqué décompensation psychotique (Burn-out)... 3 semaines en hôpital psy, retour rapide à la normale en moins de 48 heures mais resté sous surveillance jusqu'à 3 s...lire la suiteemaines. Important pour comprendre la suite : a l'arrivé en hôpital psy on m'interdit de lire et je reste à l'intérieur sans sortir, bien au chaud... Sans la diplopie, cela se répète 3 ou 4 fois, espacé de 1 an ou 2 ans pour chaque crise. On me propose de choisir entre schizophrénie ou bipolaire ... Il faut bien me mettre dans une case, pour les statistiques et l’administration médicale qui doit cocher des cases sur ses ordinateurs ... Au final, après plus de 15 années d'errance médicale j'ai fini par comprendre que je souffrais d'une hyperphorie : oeil droit (directeur) regarde plus haut que le gauche forte de 6 dioptire (Au delà de 4 ce n'est plus soignable) ce qui explique la crise de diplopie, mais aussi cela provoque une projection du corps penché en avant (même assis, surtout devant un écran d'ordinateur), ce qui explique tout mon parcours médical depuis 5 années avant ma première crise car j'avais été opéré du ménisque au genoux droit (hyper-extension) ; il ne s'agissait pas de décompensation psychotique mais de décompensation posturale, les vomissements et puis le syndrome de reflux gastrique vient d'un tension musculaire qui passe par le pylore qui bloque ou ralenti l'évacuation de l'estomac provoquant des acidoses et putréfactions des FODMAPS (prise de poids importante qui aggrave la projection du corps en avant). Problème également de mon épaule droite qui est plus haute que la gauche, sans doute en lien avec une torsion du buste à droite, qui accompagne la projection du corps en avant. Ce bilan montre que le risperdal ne servait à rien, pas plus que l’hôpital psy... Ce diagnostique était compliqué par une déviation des sinus provoqué avant 10 ans par un accident de ski et qui a entraîné une perte du réflexe respiratoire nasale, entraînant le syndrome de respiration orale, et une remontée du palais en voûte d'église avec un allongement de mon visage. Cela pourrait avoir aggravé ma diplopie ... Aussi la maladie de Lyme diagnostiquée à 3 reprises, même avec 3 semaines d'antibiothérapie ... A noter qu'après ce traitement de 3 semaines ma santé c'était considérablement améliorée, ce qui pourrait prouver un lien entre Lyme l'hyperphorie de l'oeil droit ... J'ai arrêté le Risperdal en 2016 environ, après l'avoir pris pendant 12 ans environ. A forte dose, plus de 4 mg par jour, il était utilisé en psy pour calmer mon éventuelle décompensation, mais cela m’assommait plus qu'autre chose. Le magnésium me faisait plus de bien, de même pour le régime alcalin et la prise de vitamine avec des jus de fruist et légumes, ainsi que les activités réspiratoire, d'étirement et certains sports comme la marche ne pleine nature ou des exercices impliquant des équilibres (slake-line) ... Aujourd'hui je suis engagé dans un parcours en posturologie, mais je reste en recherche d'une solution de prisme sur ma paire de lunette progressive car mon orthoptiste à essayé un prisme classique que j'ai été obligé d'arrêté après un mois de test car lorsque j'enlevais mes lunettes je voyais l'écran d'ordinateur fortement déformé (ligne horizontale qui monte à droite d'environ 6 cm lorsque j'enlevais ma paire de lunette ...) et je ne trouve aucun spécialiste pour expliquer ce problème. Notez que les les diplopies semblent très fréquentes (plus de 80 % de la population serait concernée, souvent avec un écart de moins de 1 dioptrie) mais personne n'en parle, surtout pas les psy ni même les généralistes !!! Je suis diagnostiqué pour mon hyperphorie à 49 ans alors que c'est un problème de naissance, j'ai traversé 4 hôpitaux psy, et je suis resté plus de 17 ans en errance médicale !!!! Et mon orthoptiste n'est pas formé en posturologie et la sécurité sociale et ma mutuelle ne prennent pas en charge le remboursement des parcours en posturologie, qui impliquent tout de même la podologie, l'orthoptiste, l'orthophoniste et orthodontiste ... Je n'aurais jamais dû prendre de médicaments psy, dès le début j'avais parlé à tous les médecins de ma diplopie, et tous ont négligé le symptôme clé de mon problème de la maladie qui me frappait : syndrome de Déficience Posturale.
4

Risperdal

01/07/2018 | Femme | 35
risperidone (0,5mg)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif
Efficacité
Quantité effets secondaires
Gravité effets secondaires
Facilité d'emploi
Après avoir essayé trois neuroleptiques qui m'ont mise dans des états pitoyables, nous avons enfin trouvé -avec mon psychiatre- le Risperidal qui m'a largement aidée à passer mes hypomanies. Un vrai, un immense soulagement !!! A 1 mg, je me sentais très mal, presque pire qu'en hypomanie, on a essayé à 0,5 et hop.
4

Risperdal

27/06/2018 | Homme | 49
risperidone (4mg)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif
Efficacité
Quantité effets secondaires
Gravité effets secondaires
Facilité d'emploi
excellent pour controler un épisode de montée vers la phase maniaque (premier symptome : + de 24heures éveiilé sans sentir de fatigue suivi d'idées qui fusent sans avoir ni queue ni tête.) phase suivante pour moi : idées incongrues voire pulsions mystiques ou mission à réaliser) en accords avec le psychiatre j'en prend double dose en si besoin ressenti d'après mon analy...lire la suitese "d'auto-diagnostic". satisfaction totale car seulement 3 hospitalisations psy en 19 ans de maladie. pris en complement de la dépakotepour réguler l'humeur
1

Risperdal

27/12/2017 | Femme | 17
risperidone (4mg)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif
Efficacité
Quantité effets secondaires
Gravité effets secondaires
Facilité d'emploi
Je suis le père d’une fille qui a été diagnostiquée Bipolaire et je parle en son nom et souhaite partager mon expérience pour les parents qui seraient tentés par l’utilisation de ce médicament tueur. Je suis scandalisé de l’expérience que nous avons vécue par le monde psychiatrique en général. Manque d’écoute, les parents sont mis de côté très rapidement. On surdose le pat...lire la suiteient histoire de l’assommer pour qu’il arrête de se plaindre. On ne traite pas le mal ou l’assomme tout simplement. On ne soigne pas les causes ni même on essaye de comprendre les troubles qui ont provoqués ça. J’avais déjà une très mauvaise estime de ce monde médicale mais le fait de l’avoir vécu m’a fait prendre conscience que rien a changé depuis les années 60. Les médicaments sont justes encore plus fort. Nous avons opté pour d’autres méthodes plus douces et les résultats sont spectaculaires. Ma fille ne souhaite plus jamais retourné dans ces endroits et ne fait plus confiance à ce corps médical. Son état n’a fait que s’aggraver après 1 an de traitement avec, comme je l’ai précisé, des médicaments dangereux, qui réduisent l’espérance de vie, avec des effets secondaires encore pire que la pathologie initiale dont elle souffrait. Il existe des alternatifs à ce genre de pathologie, il n’existe pas une seule médicine…renseignez-vous plutôt que d’empoisonner vos proches par la médecine traditionnelle. Je ne citerai pas ici l’option que nous avons choisie car elle n’est pas reconnue dans notre pays, mais elle l’est dans d’autres, comme le Canada, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie et certainement d’autres pays dont je n’ai pas la liste. Je souhaite beaucoup de courage aux parents qui vivent ce que nous avons vécu avec notre fille et j’espère que ce passage, si douloureux pour le patient tout comme les proches, ne sera qu’un mauvais souvenir.
1

Risperdal

02/09/2017 | Homme | 83
risperidone (1mg)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif
Efficacité
Quantité effets secondaires
Gravité effets secondaires
Facilité d'emploi
Mon père conduisait, lisait le journal, regardait la télé, marchait même si c'était lentement, faisait ses courses en compagnie de ma mère, parlait, discutait, argumentait, se fachait, pouvait se mettre en colère... vivait !! --> troubles paranoïaques, délires réels et irréels, perte de mémoire, théorie du complot prescription de Risperdal Il fait maintenant le légume s...lire la suiteur une chaise toute la journée (avec couche et pipi sur lui); il ne peut même plus se vêtir, se laver seul, ni se mettre au lit seul, bave en permanence... Il ne délire puisqu'il ne parle plus et regarde dans le vide toute la journée; plus rien ne l'intéresse. Cette dégradation en 2 mois !!! Il avait à ce moment-là 4mg/jour Avec 2mg, certaines fonctions sont réapparues : aller au toilette, reparler un peu Mais il est constamment inquiet quand ma mère n'est pas dans la pièce et se remet à délirer, voire à être agressif ou pleurnichard (Diag IRM : sénilité en cours d'aggravation) On nous parle maintenant d'Alzheimer (subitement ?!) Existe-t-il d'autres solutions à 83 ans ?
2

Risperdal

08/02/2017 | Femme | 23
risperidone (6mg)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif
Efficacité
Quantité effets secondaires
Gravité effets secondaires
Facilité d'emploi
J'ai été traitée pendant plus d'un an avec ce médicament car à l'époque, je présentais une très grosse paranoïa qui me rendait violente (physiquement) avec n'importe qui, où j'en venais à l'agression plus une sévère anorexie. Mon ancien psychiatre, voulant atténuer ces problèmes d'agressivité m'a mis ça en me disant que ça m'aiderait aussi à prendre du poids car j'étais d...lire la suite'après lui très maigre. Au début, je me sentais très endormie, mais plus calme. Mais au fil du temps, j'ai senti des effets secondaires très très désagréables, je salivais énormément, j'avais faim de plus en plus souvent, et de quantités de plus en plus importantes (ce qui m'a fait passer de 46kg à 73kg en 7 mois) Je sécrétais aussi un drôle de liquide qui sortait de ma poitrine. En fin de traitement, cumulé à d'autres médicaments m'a rendue complètement zombie. Je n'étais plus calme, mais MORTE de l'intérieur ! Incapable d'interagir avec le monde extérieur, incapable de penser, de réfléchir ! Etant une femme créative, je ne pouvais plus créer, c'était une horreur ... J'ai réellement vécu le cas de la camisole chimique, le Risperdal est une porte d'entrée vers la mort cérébrale.
1

Risperdal

12/01/2017 | Femme | 49
risperidone (2mg)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif
Efficacité
Quantité effets secondaires
Gravité effets secondaires
Facilité d'emploi
Après une petite dépression de sept à fin octobre . Mon fils de 19 ans a eu un état d'excitation, d'agitation , suite à des événements qui l'ont perturbés mais font il était l'acteur ! Le psychiatre en a conclu qui était bipolaire ou maniaco-dépressif. Du valium matin et soir pour le calmer et du risperdal le soir 2mg. Le médecin voulait l'hospitaliser en psychia...lire la suitetrie car il disait qu'il se mettait en danger .... nous avons tenu bon avec mon mari et l'avons gardé pour les fêtes de Noel et les vacances à la montagne . Ça été difficile car cette agitation continuait malgré les médicaments sauf le soir ... où il était assommé d'un coup ... nous avons décidé d'alléger par deux le traitement car il buvait qq verres d'alcool avec des amis pendant les vacances et nous n'arrivions pas à lui interdire . L'effet additionnel était pire que tout . Le 30, nous avons décidé de ne plus rien lui donner en prévision du réveillon . Et depuis, il est normal ... un peu agité mais normal par rapport à son caractère . Je dirai qu'il est même mieux qu'avant ... Je suis contente d'avoir tout arrêter .
1

Risperdal

11/08/2016 | Homme | 24
risperidone (3mg)
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif
Efficacité
Quantité effets secondaires
Gravité effets secondaires
Facilité d'emploi

2

Risperdal

10/01/2015 | Femme | 26
risperidone
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif
Efficacité
Quantité effets secondaires
Gravité effets secondaires
Facilité d'emploi
pour remplacer le loxapac que je pensais inefficace mon medecin m'a prescrit 1mg de risperdal resultat plus de troubles obssessionnels idealistes mais de tres gros vertiges je pense l'arreter
4

Risperdal

09/10/2012 | Homme | 27
risperidone
Trouble bipolaire / trouble mani dépressif
Efficacité
Quantité effets secondaires
Gravité effets secondaires
Facilité d'emploi
depuis septembre je prends 4 mg de risperdal contre les psychoses et mani. après 2 ans à 30 mg, les symptômes revenaient. mais risperdal me faisait monter le taux de prolactine. donc maintenant j'ai une bonne combinaison de 10 mg d'abilify et de risperdal et cela marche bien !
1

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Levothyrox (1639) - Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente)
Mirena (1556) - Contraception - autre
Tramadol (907) - Douleurs - morphine
Paroxetine (695) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (655) - Dépression - antidépresseurs autre
Champix (583) - Toxicomanie
Lyrica (553) - Epilepsie
Simvastatine (503) - Cholestérol
Amoxicilline (482) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Sertraline (479) - Dépression - antidépresseurs IRS
Seroplex (405) - Dépression - antidépresseurs IRS
Cymbalta (391) - Dépression - antidépresseurs autre
Tamoxifene (367) - Cancer - hormones et antihormones
Crestor (353) - Cholestérol
Citalopram (351) - Dépression - antidépresseurs IRS
Deroxat (346) - Dépression - antidépresseurs IRS
Metformine (342) - Diabètes - médicaments oraux
Tahor (296) - Cholestérol
Propranolol (272) - Tension artérielle - beta bloquant
Abilify (263) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Victoza (261) - Diabètes - médicaments oraux
Concerta (246) - ADHD - psychostimulants
Keppra (239) - Epilepsie
Bisoprolol (238) - Tension artérielle - beta bloquant
Cerazette (236) - Contraception - autre
Roaccutane (235) - Acné
Doxycycline (229) - Antibiotiques - tetracyclines
Lexapro (221) - Dépression - antidépresseurs IRS
Aerius (221) - Allergies
Pyostacine (215) - Antibiotiques - autre

disclaimer  Les évaluations de cette page sont écrites par les utilisateurs eux-mêmes ; ces avis sont d’abord lus, et éventuellement adaptés afin de répondre à nos standards en ce qui concerne l’évaluation d’un médicament, avant d’être approuvés. Pour partager des évaluations, il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances médicales. De cette façon, les évaluations reflètent seulement une image fidèle des expériences propres aux utilisateurs et pas celle du propriétaire de ce site web. N’oubliez-pas que les expériences peuvent varier selon les individus et que pour tout avis médical, il faut toujours prendre contact avec votre médecin ou votre pharmacien.