Sécurité des médicaments et vous

Sécurité des médicaments et vous

médicaments

Avis par médicament

227
avis

Keppra

lévétiracetam

donnez votre avis

SATISFACTION GÉNÉRALE

Satisfaction générale

EFFICACITÉ

Efficacité
pas d'effettrès efficace

QUANTITÉ EFFETS SECONDAIRES

Quantité effets secondaires
pas d'effetsénormement d'effets

FILTRER LES AVIS PAR MALADIE

Épilepsie (189 avis)
5

Keppra

15/05/2017 | Femme | 50
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 4
Facilité d'emploi 5
ça a été le premier traitement que j'ai pris, et ça a marché tout de suite. Il m'a fallu un mois d'arrêt maladie pour m'habituer aux effets secondaires : impression de m'écrouler dès que je me retournais dans mon lit, de risquer de chuter quand je remontais mes chaussettes, mais ça n'a pas duré plus de trois semaines. Je me suis habituée à la fatigue, j'ai besoin de me re...lire la suiteposer souvent dans la journée, j'ai accepté le statut de "travailleur handicapé" dont m'a parlé une assistante sociale. ça me rend difficilement licenciable, et ça rapporte une sorte de "bonus" à mon employeur. J'ai un "mi-temps thérapeutique", parce que le traitement fatigue tout de même beaucoup, et je suis payée "plein temps". Mon employeur paie les 50% du salaire, et l'Etat complète les autres 50% restants. J'ai ébahi le médecin du travail quand j'ai refusé son offre de mi-temps pour un an. Il m'a dit : "enfin, soyez raisonnable ! je ne peux pas vous mettre plus d'un an". Moi : "mais non, docteur, je n'ai pas besoin de plus de SIX MOIS, parce que je vais faire plein d'efforts, et comme ça, je ne serai plus épileptique". Il m'a regardé pendant dix secondes, puis a répondu : "et bien rendez-vous dans six mois, et je vous renouvellerai le mi-temps thérapeutique, parce qu'avec l'épilepsie, vous n'êtes vraiment pas sortie d'affaire !". Je suis TRES proche de la Fondation Française de Recherche sur l'Epilepsie, leur site web est très bien fait, vous pouvez leur poser une question par téléphone, et ils vous répondront OFFICIELLEMENT par écrit. Ils n'ont rien à vendre. Il m'a fallu plusieurs années pour être informée des mesures qui nous soutiennent, il y en a beaucoup et nous n'en avons malheureusement pas connaissance. Le KEPPRA "non substituable" me convient très bien, mais il faut se méfier des préparatrices en pharmacie : l'une m'a dit que bien que mon généraliste ait écrit : "sur prescription originelle du neurologue" que les généralistes n'avaient pas le droit de prescrire du KEPPRA, et a voulu que je lui rapporte la première prescription du chef de service de l'hôpital américain, ce que j'ai fait, et elle a ensuite dit, fort, devant les autres clients : "mais vous ne réalisez pas, l'épilepsie c'est TRES grave, vous devez absolument faire un bilan de 24 heures une fois par mois dans cet hôpital avant que je puisse vous en re-délivrer". J'ai repris mon ordonnance, et j'ai dit : "je retourne en Allemagne où j'habite, c'est là que j'ai été opérée après mon traumatisme crânien, ils savent que j'ai besoin de traitement". JE NE SUIS PLUS JAMAIS retournée dans cette pharmacie, ça s'appelle : "comment faire pour perdre une fidèle cliente BÊTEMENT". Dans une autre pharmacie, le généraliste avait écrit "non substituable" et la préparatrice m'a refourgué le générique, je lui ai répondu : "rendez-moi mon ordonnance, et ne vous inquiétez pas, je ne vais pas interrompre mon traitement, je veux seulement l'acheter dans une autre officine dans la version princeps comme l'a écrit le médecin". ça a du faire son effet, vu qu'elle a comme par magie retrouvé le KEPPRA dans un tiroir… Je suis allée signaler à la Sécurité Sociale de St Germain en Laye que je passerais mon arrêt maladie en Allemagne, la personne m'a répondu : "mais où avez-vous donc fait faire ce diagnostic ? à l'hôpital américain ? mais nous n'obéissons pas aux américains ! vous devez refaire la TOTALITE des examens qui prouvent que vous êtes épileptique à l'hôpital de Saint Germain. Au fait, je ferme dans 2 heures. Ah, j'oubliais, les épileptiques n'ont pas le droit de voyager à l'étranger." J'ai dit : "très bien" et j'ai mémorisé son nom. Rentrée chez moi, j'ai téléphoné à sa chef de service, et ai demandé si c'était vrai que les épileptiques n'avaient pas le droit de voyager à l'étranger. Elle m'a répondu : "elle vous a dit ça ? elle va m'entendre celle-là ! bien sûr que si vous débutez votre traitement, et que vous avez peur de l'oublier, vous pouvez aller chez vos parents pendant vos congés". Sur le site américain YELP, la totalité de mes 300 avis ont été effacés dès que j'ai mentionné que j'étais épileptique, et le yelpeur Karim D. qui a prétendu que j'avais volontairement choisi de me retirer de YELP… n'a peut-être pas fait les affaires de son site, puisque je sévis désormais à la concurrence, où l'on n'a pas peur des épileptiques. Un journaliste m'a dit lors de la Journée de l'épilepsie que le site YELP était bien connu pour ce genre de discrimination aux Etats-Unis. Dire qu'il a fallu créer un sous-groupe a-politique au parlement européen, pour défendre nos droits, et pour faire évoluer les mentalités. J'ai également beaucoup appris de mes deux mois en fauteuil roulant, et j'ai suivi les JO handisport avec grand enthousiasme. Je suis proche de l'Association des Paralysés de France. Il faut ABSOLUMENT que tout le monde comprenne que l'on ne doit pas faire de vélo sans casque, un traumatisme crânien est si vite arrivé à vélo. En voiture, on met sa ceinture, et à vélo, on met son casque ! A Oxford, il ne viendrait pas à l'idée d'un seul étudiant de rouler sans son casque. Les premiers à faire ça, ça a été les américains il y a une trentaine d'années. J'ai pensé : "cette nouvelle mode, ça sera passé l'année prochaine." Et maintenant, on ne voit plus personne rouler à vélo sans casque. Tandis qu'à Versailles, JAMAIS PERSONNE ne porte de casque à vélo, et c'est pourtant un milieu où l'on fait beaucoup d'études. Il va donc falloir mettre des amendes, ce n'est que quand on touche au porte-monnaie que les comportements évoluent. J'ai conscience de beaucoup devoir au service de neuro-chirurgie de l'hôpital de Cologne, qui s'est classé 2e au niveau européen en 2011. Le jour de mon départ, mes parents ont tenu à remettre 2 lettres de remerciements identiques : - l'une pour les médecins, - l'autre pour les internes et les infirmiers, en demandant à ce que celle-ci soit affichée en salle de repos, pour regonfler le moral des troupes. Et un an plus tard, je suis retournée à cet hôpital pour dire merci à tout le monde. Le service de neuro-chirugie de cet hôpital, c'était vraiment comme à la NASA ! tant d'ultra haute technologie ! L'année dernière, je suis également allée témoigner à la clinique de Bonn où j'ai passé 2 mois, et où tous les patients sont en fauteuil roulant, pour des raisons très diverses. Il faut tout faire pour remonter le moral des troupes. Je suis désormais suivie par le professeur BAULAC, à la Pitié Salpétrière. Il a une hauteur de vue exceptionnelle. J'ai été totalement lâchée par ma mutuelle, la MACIF. Honte à eux !!! Je n'ai que le plus grand bien à dire du label Garantie Accident de la Vie (G.A.V.) qui est très officiel. Je me suis rapprochée du contrat GAV Le Crédit Agricole.
1

Keppra

07/10/2016 | Femme | 50
lévétiracetam (500mg)
Acouphène
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 4
Facilité d'emploi 3

2

Keppra

02/07/2019 | Femme | 51
lévétiracetam (500mg)
Pas dans la liste
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 4
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 3
depuis janviers je prend du keppra 500 1 matin 1 soir donc j'ai du revoir mon docteur suite que ce medicament ne me vas pas du tout donc ma remis en depakine et vas me rechanger en septembre donc moi j'aimerais qui me change de medicament et qui me donne quelque chose qui me vas trés bien mais pas que ont me prend pour un cobaye donc si vous pouvez m'aidez merci
2

Keppra

03/05/2019 | Femme | 51
lévétiracetam (500mg)
Pas dans la liste
Efficacité 3
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 4
Suit à une opération des métastases céréales je prends du Keppra 500 un compromis par jour depuis janvier 2018 à mars 2019 250mg puis 21 avril 2019 à 125mg depuis 4 jour des bouffer de chaleur je me sont vide je tromble très fatiguée mon médecin m'a dit il faut reprendre les 500mg car il faut ou moins qu'elle que temps j'ai jamais fait des crise sais très dur de l'arrêt sa...lire la suiteis comme une drogue
5

Keppra

02/12/2019 | Femme | 52
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 3
Mon age est 52 ans actuelle, En 2010, j'ai eu une thrombose veineuse cerbrale suite a cet accident AVC au mois 4 année 2018 . j'ai eu une epelipise partielle confirmé par irm mais pas avec EMG, au debut de ce traitement je suis devenue une monstre et très nerveuse ce n'est pas de mes habitudes, et depression vraiment affreux je me suis mise sous traitement anti depression...lire la suite quelques jours surtout j'ai perdu sommeil pas au debut de traitement mais apres un mois mais au debut de traitement on dirait que je suis ivre mais heureusement il ya des améliorations. Nota : il faut faire attention aux gens qui sont sensible il y a risque de suicide au debut de traitement
5

Keppra

16/04/2019 | Femme | 52
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 5
Ce traitement a marché tout de suite, mais le mois d'arrêt-maladie n'a pas été des vacances, vu que j'avais l'impression en me retournant dans mon lit, de m'écraser au sol. La même chose en me baissant pour remonter mes chaussettes. Au bout d'un mois, ça s'est arrêté. Je n'ai qu'une marge de 24 h sans traitement, et il paraît que c'est large. Comme je vis également en A...lire la suitellemagne, je dois toujours avoir suffisamment de traitement dans chaque pays = c'est une question d'organisation, c'est tout. Et puis la Carte Européenne d'Assurance Maladie simplifie beaucoup les choses aussi.
4

Keppra

10/08/2016 | Homme | 52
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 5

1

Keppra

27/04/2014 | Homme | 52
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 3
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 4
J'ai mon meilleur ami qui est sous KEPPRA( depuis plusieurs années pour des crises d'épilepsie, et récemment il a voulu se suicider; il est sujet régulièrement à des crises violentes d'agressivité, qui le déstabilise énormément; comment les médecins ne réagissent pas face à ce médicament, car un médicament, par définition doit soigner et non faire mourrir; comment aider mo...lire la suiten ami ? MERCI DE VOTRE AIDE, c'est urgent
4

Keppra

29/11/2012 | Femme | 53
lévétiracetam
Épilepsie
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 4
depuis un certain temps ma femme prend keppra et n'a plus d'attaque. elle a eu à un moment une autre marque et cela s'est mal passé. toutes les 2 h une forte attaque. après avoir repris le keppra original tout est rentré dans l'ordre. ils en ont parlé dans un programme télévisé. je connais aussi des gens qui n'ont pas de problème en changeant de marque. ma femme est bien...lire la suite plus fatiguée et moins patiente. ce sont des effets secondaires.
5

Keppra

23/07/2016 | Homme | 54
lévétiracetam (500mg)
Bouche sèche
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 5
Gravité effets secondaires 5
Facilité d'emploi 5
bonjour j'attrapais des crises depuis l'age de 8 ans et j'en ai 54 aujourd'hui depuis que je prends du tegretol avec du keppra et de l'alepsal cela va beaucoup mieux bonne chance a vous tous
4

Keppra

16/08/2019 | Homme | 56
lévétiracetam (1000mg)
Pas dans la liste
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 5
Gravité effets secondaires 2
Facilité d'emploi 4

3

Keppra

22/05/2019 | Femme | 56
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 4
Facilité d'emploi 2
j ai 56 ans. Depuis 42ans j'ai une épilepsie post-encéphalopathique (temporale droite) d origine indéterminée. je ne bois pas d'alcool et ne fume pas. Je fais des absences de 10 secondes environ mais je ne tombe pas et pas de tremblements. j arrive aussi à les enrayer qd je les sents arriver (mais ça marche pas à tous les coups). Après différents traitement au fil des an...lire la suitenées, en 2007 mon neurologue m a prescrit du KEPPRA 500mg matin et soir associé au LAMICTAL 200 mg matin et soir. Plus aucune absence pendant 7 ans. En 2013 j ai même pu diminuer à 1 KEPPRA 250 mg 1x/j (le soir). MAIS qd on essayait de supprimer le KEPPRA en 2014 des absences sont revenues (3x/ semaine) avec des crises d angoisses permanentes, des migraines avec douleurs dans la mâchoire et un état de nervosité intérieure constant. donc reprise du KEPPRA 500mg matin et soir associé au LAMICTAL 200mg. En 2016 2è tentative de sevrage du KEPPRA provoquant de nouvelles absences 3x/sem. DONC reprise du KEPPRA 500mg 2x/jour associé au LAMICTAL 200mg. Aujourd hui Je suis Ménopausée depuis 2 ans et j ai à nouveau des absenses 3x/sem que je sais enrayer sauf qd je suis très fatiguée. ET des migraines permanentes. Est ce la Ménopause qui perturbe le traitement ?
2

Keppra

23/08/2016 | Homme | 56
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 4
En ce qui me concerne le keppra limite bien les crises, mais sans les stopper complètement non plus. Il faudrait augmenter la dose. Mais les effets secondaires actuels sont déjà lourds : fatigue extrême, état dépressif et humeur changeante avec tout ce que ça engendre au niveau social réduit à néant, … et je passe les petits tracas quotidiens point de vue digestif ou encor...lire la suitee l’impression de sortir de Tchernobyl à chaque fois que l’on va uriner. Grace au keppra mes envies suicidaires me tueront sans doute avant ma pathologie tumorale.
4

Keppra

13/09/2015 | Homme | 57
lévétiracetam (250mg)
Pas dans la liste
Efficacité 5
Quantité effets secondaires 3
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 5
2 crises epileptiques ayant permis de diagnostiquer une tumeur cancereuse au cerveau. ablation suivie de chimio et radiotherapie. Keppra prescrit 500mg 2x jour, puis 250mg. Allergie des la 1ere boite et perte de 6 kg due au substituable vendu en phamacie. Depuis non substituable prescrit et effets secondaires reduits,excepte les douleurs et humeur tres changeante, ce u...lire la suitei rend mon traveill d'enseignant que je viens de reprendre assez difficile, mais stimulant et necessaire pour ma femme, mes enfants et moi-meme.
2

Keppra

08/07/2013 | Femme | 57
lévétiracetam
Épilepsie
Efficacité 2
Quantité effets secondaires 2
Gravité effets secondaires 3
Facilité d'emploi 5
J'ai commencé par des absences à l'âge de 7 ans et j'ai eu mon premier traitement à 12 ans, Zarontin et Alepsal. Chute de cheveux, prise de poids et difficultês de concentration mais quasiment plus d'absences sauf en cas de perturbation de la vie quotidienne ou de fatigue. À 20 ans première crise généralisée , période d'examen avec grand stress et insomnie, donc on passe à...lire la suite Depakine. Belle prise de poids et des absences à en veux tu en voilà. Deux grossesses sous Dépakine chrono bien supportée et relativement efficace mais surtout et par chance bien supportée par les bébés pour lesquels on ne me prévient nullement de risque de malformation ! Cependant crise généralisée en fin de deuxième grossesse , fatigue et surpoids. Je continue de me traiter avec de moins en moins de conviction et de plus en plus de méfiance vis à vis des médecins et de leurs drogues et je vais de mon propre chef arrêter progressivement. Je vais rester 5 ans sans un cachet, sans une absence, sans une crise, en veillant simplement à une parfaite hygiène de vie. Une vie de rêve et l.éventualité d.une victoire'... Il faudra un choc émotionnel pour provoquer une crise généralisée donc retour à la case départ et Tegretol puis Neurontin mais graves intolérances cutanées avec séquelles à ce jour (2000-2001). On passe alors à Lamictal, nouveau et pour lequel je signe un protocole d'observation. Pas mal du tout d'un point de vue tolérance , pas d'effets secondaires notoires mais si fatigue ou perturbation de tout ordre, absences ou crises et ces dernières se multiplient depuis 2005. Un nouveau neurologue me prescrit Keppra en 2010, en 250 puis en 500 le soir ou le matin, avec ou sans Lamictal. C'est l'horreur, je suis extrêmement fatiguée, gros sentiment de procrastination et déprime d'avoir envié de faire des choses que ma fatigue me contraint d.abandonner. Je viens de faire ma troisième crise depuis le début de l.année, elles sont hyperviolentes et me laissent très faibles sur de longues périodes. Ce qui m.inquiète le plus est qu'elles ont été très brutales sans aucun signe annonciateur d'où leur danger. De plus elles sont survenues dans un contexte de gros soucis ce qui finit de me convaincre que n'absorbe des drogues pour rien puisque qu'elles me couvrent quand tout va bien mais ne servent à rien lorsque je suis vulnérable .... Maintenant, quelqu'un peut-il me dire si l'âge et ses inconvénients (trouble du sommeil, ménopause, prise de poids etc...) peuvent être un facteur aggravant de l'épilepsie et si je dois m'attendre à de plus sombres jours.... Merci de vos témoignages.
1

Keppra

07/03/2015 | Femme | 58
lévétiracetam (500mg)
Épilepsie
Efficacité 3
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 5
Erratum: La substitution du Kepra PAR LAMICTAL (original, exceptionnellement générique)

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Levothyrox (1609) - Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente)
Mirena (1536) - Contraception - autre
Tramadol (892) - Douleurs - morphine
Paroxetine (622) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (593) - Dépression - antidépresseurs autre
Champix (578) - Toxicomanie
Lyrica (524) - Epilepsie
Simvastatine (494) - Cholestérol
Amoxicilline (447) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Sertraline (390) - Dépression - antidépresseurs IRS
Cymbalta (360) - Dépression - antidépresseurs autre
Seroplex (348) - Dépression - antidépresseurs IRS
Crestor (346) - Cholestérol
Tamoxifene (346) - Cancer - hormones et antihormones
Citalopram (334) - Dépression - antidépresseurs IRS
Metformine (323) - Diabètes - médicaments oraux
Deroxat (307) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tahor (294) - Cholestérol
Victoza (259) - Diabètes - médicaments oraux
Propranolol (255) - Tension artérielle - beta bloquant
Abilify (237) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Concerta (236) - ADHD - psychostimulants
Keppra (227) - Epilepsie
Roaccutane (222) - Acné
Lexapro (221) - Dépression - antidépresseurs IRS
Aerius (215) - Allergies
Valdoxan (211) - Dépression - antidépresseurs autre
Cerazette (209) - Contraception - autre
Doxycycline (202) - Antibiotiques - tetracyclines
Methotrexate (200) - Système immunitaire - immunosuppression

disclaimer  Les évaluations de cette page sont écrites par les utilisateurs eux-mêmes ; ces avis sont d’abord lus, et éventuellement adaptés afin de répondre à nos standards en ce qui concerne l’évaluation d’un médicament, avant d’être approuvés. Pour partager des évaluations, il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances médicales. De cette façon, les évaluations reflètent seulement une image fidèle des expériences propres aux utilisateurs et pas celle du propriétaire de ce site web. N’oubliez-pas que les expériences peuvent varier selon les individus et que pour tout avis médical, il faut toujours prendre contact avec votre médecin ou votre pharmacien.