ISO 27001

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

avis par médicament

4
avis

Zolpidem

zolpidem

Votre avis

Satisfaction générale

Satisfaction générale

Efficacité

Efficacité

Quantité effets secondaires

Quantité effets secondaires

Âge + Sexe

Âge + Sexe

Effets indésirables

Effets indésirables
Page 1 sur 1
21/09/2014
Femme, 40
Satisfaction générale 5

Zolpidem (zolpidem)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
5
3
3
5
Suite à des soucis pour m'endormir et des nuits très agitées, mon médecin m'a prescrit zolpidem, associé à de l'alprazolam. Tout allait très bien, sauf au moment de la prise du zolpidem (trop tôt dans la soirée sûrement) où j'effectuais des tâches ménagères sans m'en souvenir le lendemain. Des troubles de la mémoire quoi. Je m'endormais plutôt bien une fois au lit, mais ...lire la suitebeaucoup de cauchemars très angoissants ! J'ai donc stoppé de moi-même sans problème. Aujourd'hui je prends de la miansérine qui me va beaucoup mieux, et je dors paisiblement sans cauchemar...
20/08/2013
Femme, 55
Satisfaction générale 5

Zolpidem (zolpidem)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
5
3
4
4
J'ai commencé à avoir des difficultés avec le sommeil vers 47 ans (avant, je dormais beaucoup, dans n'importe quelle circonstance). Le soir, je m'écroulais vers 21 h 30, fatiguée par mon travail et ma tension auditive (je suis sourde appareillée), mais je me réveillais en pleine nuit sans pouvoir me rendormir. S'en suivaient des journées épuisantes. Mon médecin m'a prescri...lire la suitet alors de l'Imovan, à raison d'un demi-cachet quand je me réveillais dans la nuit, qui me faisait me rendormir presque imméditement et me réveiller vers 7 h 30. Cela me convenait très bien, je n'avais pas d'effets secondaires. J'ai arrêté de travailler, je me sentais moins fatiguée et j'ai pu me passer de l'Imovan. Puis, à 50 ans, j'ai eu de graves problèmes personnels et familiaux qui ont fait exploser mon équilibre. Ces souffrances m'empêchaient de m'endormir, mon médecin m'a prescrit alors du Stylnox (plutôt son générique le Zolpidem), à raison d'un demi-cachet au coucher, mais j'ai dû augmeneter les doses, car je me réveillais tôt, en proie à des angoisses et douleurs morales terribles. Au plus fort de ma dépression, je suis allée jusqu'à 2 voire 2 et demi cachets par jour. Ensuite, les choses se sont arrangées dans ma vie, j'ai petit à petit réduit mon dosage à sa dose intitale, un demi-cachet au coucher. Alarmée par ce que j'entendais sur les effets secondaires du Zolpidem, j'ai essayé par la suite d'arrêter, d'abord réduire au quart, ce qui est techniquement difficile car les comprimés de Zolpidem ne sont sécables qu'en moitié. J'utilisais une lame fine pour les couper et j'avais l'impression d'être une droguée. J'ai suivi un programme de sevrage avec une jeune médecin motivée. Mais mon cerveau s'était accoutumé à ces molécules qui faisaient le travail à sa place. Je ne dormais quasiment plus. Même si je tombais de sommeil après une journée épuisante, impossible de m'endormir, j'avais des pulsations nerveuses qui me traversaient la tête. Ca me rendait très angoissée rien qu'à la pensée d'aller me coucher. J'ai tenu neuf mois et puis, lors d'une petite rechute dans ma vie personnelle (résolue depuis) je me suis sentie vraiment en détresse, et, à la perspective de cette souffrance mentale qui s'amplifierait la nuit, j'ai craqué. Mon médecin m'a represcrit du Zolpidem, et je peux enfin m'endormir. Je suis revenue à mon demi-cachet quotitien et j'avoue que ça me change la vie, ça me rassure, ça m'apaise, ça me soulage, ça me défatigue, bref, ça me fait du bien, voilà tout. Je m'endors vite, ensuite, mon sommeil naturel est lancé et je me réveille en forme le matin, ni vaseuse, ni apathique. Je ne fais pas plus de cauchemars que d'habitude, j'ai plutôt de nuits calmes. J'ai constaté effectivement que le Zolpidem provoquait une sorte de torpeur agréable quand on reste un peu actif après la prise, accompagnée de difficultés de marcher, de parler normalement, une sorte de léger grisement. Mais je n'ai jamais eu de somnabulisme, je n'ai jamais perdu la mémoire de mes faits et gestes, ni la notion de réalité. Je sais qu'il faut que je prenne mon demi-cachet 20 minutes avant de m'endormir, j'adapate cette prise aux cironsctances de ma soirée. J'ai parlé à mon médecin des fameux effets secondaires, il m'a répondu que les angoisses et la souffrance morales aussi, étaient pathogènes, bien sûr, qu'il valait mieux s'endormir naturellement, mais qu'un demi-cachet, c'était déjà mieux qu'un entier, et que je verrai moi-même comment gérer ces situations à l'avenir.
01/09/2012
Femme, 19
Satisfaction générale 5

Zolpidem (zolpidem)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
5
3
4
5
comme les muscles sont constamment tendus pendant une crise de panique la nuit, on commence à avoir des images désagréables et là on peut oublier de dormir. quand j'ai eu zolpidem. j ái pris un demi et environ une demi-heure à une heure plus tard je dormais. je le prends encore souvent avant un examen, ou un évènement important. la seule chose est qu on peut se sentir un...lire la suite peu abruti avant de s'endormir. le lendemain les yeux sont encore lourds mais cela disparait dans la journée. je suis satisfaite avec zoldipem
08/08/2012
Homme, 21
Satisfaction générale 5

Zolpidem (zolpidem)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
4
4
5
5
depuis mes 14 ans je souffre d'un sérieux trouble d'angoisse ce qui m'empêche de dormir. depuis 7 ans zoldipeme m'aide à dormir. je prends aussi 2x 0,5 mg d'alprazolam 2x par jour. je me sens bien ainsi. je suis satisfait de zoldipem et d'alprazolarm
Page 1 sur 1

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Levothyrox (1575) - Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente)
Mirena (1519) - Contraception - autre
Tramadol (851) - Douleurs - morphine
Champix (572) - Toxicomanie
Paroxetine (557) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (547) - Dépression - antidépresseurs autre
Lyrica (499) - Epilepsie
Simvastatine (489) - Cholestérol
Amoxicilline (426) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Crestor (340) - Cholestérol
Tamoxifene (339) - Cancer - hormones et antihormones
Cymbalta (335) - Dépression - antidépresseurs autre
Sertraline (328) - Dépression - antidépresseurs IRS
Citalopram (326) - Dépression - antidépresseurs IRS
Metformine (305) - Diabètes - médicaments oraux
Seroplex (298) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tahor (292) - Cholestérol
Deroxat (276) - Dépression - antidépresseurs IRS
Victoza (252) - Diabètes - médicaments oraux
Concerta (224) - ADHD - psychostimulants
Abilify (222) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Lexapro (221) - Dépression - antidépresseurs IRS
Propranolol (216) - Tension artérielle - beta bloquant
Roaccutane (207) - Acné
Keppra (207) - Epilepsie
Aerius (204) - Allergies
Valdoxan (203) - Dépression - antidépresseurs autre
Ixprim (193) - Douleurs - morphine
Methotrexate (187) - Système immunitaire - immunosuppression
Cerazette (185) - Contraception - autre

 Les évaluations de cette page sont écrites par les utilisateurs eux-mêmes ; ces avis sont d’abord lus, et éventuellement adaptés afin de répondre à nos standards en ce qui concerne l’évaluation d’un médicament, avant d’être approuvés. Pour partager des évaluations, il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances médicales. De cette façon, les évaluations reflètent seulement une image fidèle des expériences propres aux utilisateurs et pas celle du propriétaire de ce site web. N’oubliez-pas que les expériences peuvent varier selon les individus et que pour tout avis médical, il faut toujours prendre contact avec votre médecin ou votre pharmacien.

Donnez votre avis sur votre utilisation médicamenteuse

Profitez de la musique, applications, livres, etc.

Partagez vos expériences sur l’utilisation de médicament et participer ainsi au tirage pour gagner un bon cadeau
Google Playstore ou Appstore
d’une valeur de 15 euro!


Donnez votre avis!
Bon cadeau Appstore
Bon cadeau Google Playstore