Sécurité des médicaments et vous

Sécurité des médicaments et vous

médicaments

Avis par médicament

3
avis

Sertraline

sertraline

donnez votre avis

SATISFACTION GÉNÉRALE

Satisfaction générale

EFFICACITÉ

Efficacité
pas d'effettrès efficace

QUANTITÉ EFFETS SECONDAIRES

Quantité effets secondaires
pas d'effetsénormement d'effets

FILTRER LES AVIS PAR MALADIE

1
1

Sertraline

09/09/2021 | Femme | 50
sertraline (50mg)
Trouble stress post-traumatique
Efficacité 1
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 4
J'ai été victime d'effet secondaires graves et ai déclenché le syndrome d'excitation génitale permanent en essayant la sertraline. J'ai commencé à une dose de 50 mg et comme je me sentais suicidaire avec j'ai descendu ma dose à 25 mg pour l'arrêter doucement sur un mois. J'étais seulement à ma troisième semaine d'utilisation (et première semaine à 25mg) et j'ai eu des ef...lire la suitefets secondaires ou des effets de sevrage (j'avais baissé ma dose) intenses. Les effets secondaires ont commencé par une sensibilité aux sons, puis aux odeurs puis à la lumière et cela sur trois jours et une intense agitation. Chaque jour un symptôme remplaçait un autre et je me suis retrouvée avec des symptômes graves dont une vessie hyperactive, un acouphène suraigu et le syndrome d'excitation génitale permanent. J'ai continué mon sevrage sur un mois mais j'ai gardé les acouphènes et le SEGP même après avoir arrêté la sertraline. Le SEGP (syndrome d'excitation génitale permanent) est une excitation non désirée de la zone génitale qui implique un afflux sanguin vers les organes génitaux et une augmentation des secrétions vaginales. IL est similaire au priapisme chez les hommes. Ce symptôme est connu des sexologues et les sexologues américains savent que c'est un effets de sevrage rare des antidépresseur IRSS comme la sertraline. J'ai eu de la chance de rencontrer un urologue sexologue andrologue puis des spécialistes de la névralgie pudendale et des névralgies pelviennes qui m'ont soignée. J'ai énormément souffert et j'ai mis quatre ans à me remettre du SEGP. Par contre j'ai gardé les acouphènes permanents. Quand on souffre du SEGP, il faut voir un urologue, andrologue sexologue (mais toujours un urologue sexologue) pour vous soutenir, les spécialistes de la névralgie pudendale (Il a de grands centres à Paris, Aix et Nantes) peuvent vous aider avec des infiltrations, la kiné pelvienne peut aider. Je me suis remise mais je souffre toujours d'acouphènes permanents, la Sertraline a détruit ma zone génitale, ma vessie et mon audition.
4

Sertraline

06/09/2021 | Femme | 30
sertraline (100mg)
Trouble stress post-traumatique
Efficacité 4
Quantité effets secondaires 4
Gravité effets secondaires 5
Facilité d'emploi 5
Je prends ce traitement depuis maintenant 4 mois, dosage progressif de 25mg à 150mg jusqu’à bientôt atteindre les 200mg. Malgré les quelques effets secondaires en début de traitement et à chaque augmentation, ce traitement me fait vraiment du bien. Souffrant de dépression, trouble du comportement alimentaire et trouble anxieux post-traumatique, cette béquille est d’une gra...lire la suitende aide pour remonter la pente. Les effets secondaires (surtout au début) peuvent inciter à renoncer, mais il faut se laisser du temps et continuer si cela est possible.
1

Sertraline

31/12/2017 | Femme | 30
sertraline (50mg)
Trouble stress post-traumatique
Efficacité 2
Quantité effets secondaires 1
Gravité effets secondaires 1
Facilité d'emploi 2
Si vous voulez décéder d’une cause complètement autre de celle pour laquelle vous le prenez je vous le conseille. Ça va faire un an et je sens que je suis pas encore totalement sevrée. Mon traumatisme de base était un choc énorme (j’ai vu ma mort, grosse fatigue et stress) plus un traumatisme de l’enfance et je vois pas en quoi ce genre de traitement apporte une aide. Sur ...lire la suiteles stress post traumatiques les antidépresseurs sont déconseillés. Je l’ai arrêté moi même par palliers.
1

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Levothyrox (1627) - Glande thyroïde - hypothyroïdie (à action lente)
Mirena (1549) - Contraception - autre
Tramadol (903) - Douleurs - morphine
Paroxetine (668) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (631) - Dépression - antidépresseurs autre
Champix (582) - Toxicomanie
Lyrica (547) - Epilepsie
Simvastatine (499) - Cholestérol
Amoxicilline (469) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Sertraline (442) - Dépression - antidépresseurs IRS
Seroplex (386) - Dépression - antidépresseurs IRS
Cymbalta (384) - Dépression - antidépresseurs autre
Tamoxifene (358) - Cancer - hormones et antihormones
Crestor (352) - Cholestérol
Citalopram (346) - Dépression - antidépresseurs IRS
Metformine (333) - Diabètes - médicaments oraux
Deroxat (326) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tahor (296) - Cholestérol
Propranolol (263) - Tension artérielle - beta bloquant
Victoza (260) - Diabètes - médicaments oraux
Abilify (254) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Concerta (241) - ADHD - psychostimulants
Keppra (236) - Epilepsie
Roaccutane (229) - Acné
Cerazette (226) - Contraception - autre
Lexapro (221) - Dépression - antidépresseurs IRS
Aerius (219) - Allergies
Bisoprolol (218) - Tension artérielle - beta bloquant
Doxycycline (217) - Antibiotiques - tetracyclines
Valdoxan (212) - Dépression - antidépresseurs autre

disclaimer  Les évaluations de cette page sont écrites par les utilisateurs eux-mêmes ; ces avis sont d’abord lus, et éventuellement adaptés afin de répondre à nos standards en ce qui concerne l’évaluation d’un médicament, avant d’être approuvés. Pour partager des évaluations, il n’est pas nécessaire de posséder des connaissances médicales. De cette façon, les évaluations reflètent seulement une image fidèle des expériences propres aux utilisateurs et pas celle du propriétaire de ce site web. N’oubliez-pas que les expériences peuvent varier selon les individus et que pour tout avis médical, il faut toujours prendre contact avec votre médecin ou votre pharmacien.