La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

avis par médicament

23
avis

Adartrel

ropinirole

Votre avis

Satisfaction générale

Satisfaction générale

Efficacité

Efficacité

Quantité effets secondaires

Quantité effets secondaires

Âge + Sexe

Âge + Sexe

Effets secondaires

Effets secondaires
Page 1 sur 3

18/08/2016
Femme, 36
Satisfaction générale 4

Adartrel (ropinirole)
Syndrome des jambes sans repos

Satisfaction sur
4
3
3
5
Je prends l'ADARTREL depuis quelques mois, j'ai augmenté les doses progressivement car efficace quelques semaines et l'effet s'amenuisait, je suis à la dose de 2 mg, l'effet est convenable pour l'instant. Mais je ne suis plus à mon poids de forme et cela m'exaspère beaucoup de ne pas arriver à perdre. Prise de poids depuis le début du traitement.
10/02/2016
Femme, 68
Satisfaction générale 3

Adartrel (ropinirole)
Syndrome des jambes sans repos

Satisfaction sur
3
5
5
4
ce médicament a été retirer de la vente
15/09/2015
Femme, 70
Satisfaction générale 2

Adartrel (ropinirole)
Angoisse / trouble panique

Satisfaction sur
3
2
3
5
j'ai 70 ans atteinte a peu près à l'äge de 20 ans ,traitée depuis 20 ans ,je n'en peux plus,différents traitements ,mais angoisse permanente plus agressivité en moi,je redoute les soirées ,les longues stations assise,je trouve que ça s'aggrave,seul mon mari connait la maladie dans son fonctionnement puisqu'il en est témoin et subit les conséquences ,de plus je prend des a...lire la suitenti dépresseur car autrement ma vie est impossible,je suis soigné
21/12/2014
Homme, 26
Satisfaction générale 2

Adartrel (ropinirole)
Syndrome des jambes sans repos

Satisfaction sur
4
2
3
4
J'ai commencer à ressentir les douleurs à partir de mes 24 ans environ. J'ai dus faire des échos-dopplers, une IRM, une radio. Bref : je suis diagnostiqué "Syndrôme Jambes sans repos". Il est clair que mes nuits c'était un cauchemar, des impatiences perpétuelles, obligé de dormir avec un ventilateur sur les jambes pour "refroidir" un peu les jambes et en ressentir un pe...lire la suiteu moins les douleurs. Dans un premier temps, on m'as donc prescrit adartrel 0,5mg la première semaine puis 1mg par semaine. Aucun effet, juste des effets secondaires catastrophiques alors que je respectait la dose. J'ai attendu 6 mois alors que les douleurs continuaient. Mon médecin me refait une ordonance, mais je ne comprend pas pourquoi elle me fait passer d'un coup à 2mg par jour sachant qu'en plus, Adartrel n'étant pas remboursé, j'accepte de prendre la molécule donc le générique "Ropinirole". Alors je suis heureux de dire que maintenant le médicament marche, j'ai quelques douleurs parfois la journée si je suis assis mais dans l'ensemble je vois les côtés positifs. En revanche, les premiers temps , le médecin me demandait de prendre le cacher en plein milieu du repas du soir. Mais j'étais malade comme un chien, j'ai sacrément souffert de nausées et vomissements à répétitions. J'en parle au médecin qui refuse de me donner quoi que ce soit pour soulager mon estomac, car le "Ropinirol" est difficilement associable à d'autres médicaments, paracétamol ou oméprazole compris. J'ai dus donc trouver un autre moyen. Désormais j'essaie toujours de manger sur les coups de 19h/20h grand maxi puis je prends le cacher vers 23h avant le coucher. J'ai encore parfois des naussées mais dans l'ensemble ça se passe bien. Même si au fond de moi, je reverai de ne plus jamais avoir ses douleurs honnêtement, ça me gâche bien la vie.
25/11/2014
Femme, 62
Satisfaction générale 5

Adartrel (ropinirole)
Syndrome des jambes sans repos

Satisfaction sur
5
5
3
5
J'ai arrêter de prendre Adartrel car il y avait des effets secondaires et en plus je ne pouvais pas associer d'autres médicaments comme des anti-biotiques.
19/03/2014
Homme, 47
Satisfaction générale 1

Adartrel (ropinirole)
Syndrome des jambes sans repos

Satisfaction sur
4
1
1
4
Bonjour, Atteint depuis très longtemps du syndrôme des jambes sans repos, j'étais pendant dix années sous une autre mollécule qui fonctionnait bien mais l'effet s'est emoussé et ma maladie s'est aggravée. Prescription de l'adartrel, tout va bien pendant deux semaines et demi environ, bonne efficacité, alors augmentation à 1 mg et là, la catastrophe. Déclenchement des e...lire la suiteffets secondaires graves, accès maniaque, agitation motrice, insomnie, perte de mémoire, achats compulsifs, agréssivité et même- d'après les dires- idées et actes délirants. Hospitalisation à plusieurs reprises devant un tableau qui pouvait faire penser à un problème psychiatrique mais il n'en était rien. En effet, en changeant de traitement, tous ces effets terribles qui ont tout simplement détruit ma vie, ma crédibilité au travail, qui a entraîné un arrêt de bientôt quatre années, un isolement social, une perte des amis, des collègues, une incompréhension de mon entourage- ces effets ont disparu en trois semaines, non, je n'étais pas devenu fou, j'avais et je suis victime de l'adartrel et je ne suis pas le seul. Le laboratoire fabriquant a été condamné aux USA, au Canada? MAIS AUSSI EN France EN NOVEMBRE 2011 par la Cour d'appel de Rennes pour "produit défectueux", ce qui est plus que grave. Le laboratoire n'a eu de cesses que de faire passer toutes les victimes pour des cas psychiatriques, ce labo a été désavoué par ce jugement. J'appelle toutes les victimes de ce produit à s'unir pour faire face à ce labo "méprisant". Ceci est possible enfin en France, nous pouvons engagé une action collective pour faire reconnaître nos préjudices. J'espère que tous ceux pour qui ce médicament fonctionne ne vivront pas ces troubles car le traitement augmentera inévitablement du fait du côté évolutif de la maladie, surtout après 50 ans. Ne comptez pas sur une écoute de la pharmacovigilance du labo et encore moins sur l'agence du médicament qui ne veut sans doute pas faire trop de vague et qui avait tendance à classer "sans suite" les déclarations d'effets secondaires graves. Enfin, j'espère que les nouvelles instances ne sont pas aussi laxistes que les précédentes qui avaient, du moins pour une personne, des liens directs avec le Labo concerné. Conflit d'intérêt, non?
22/12/2013
Femme, 46
Satisfaction générale 5

Adartrel (ropinirole)
Syndrome des jambes sans repos

Satisfaction sur
4
4
4
5
J'ai le syndrome des jambes sans repos depuis mes 18 ans. Devenu insupportable lors de mes 2 grossesses, nuits blanches, jambes et bras sans aucun repos. Aller au théatre ou au cinéma est un calvaire pour moi et mes voisins. Un neurologue m'a prescrit depuis 6 mois Adartrel. J'en prends la dose minimale, 0,25mg avant de me coucher. Je dors enfin. Mais la plupart du temps j...lire la suitee me réveille pile 6 heures plus tard. j'accepte cet inconvénient, qui est pour moi plus minime que ne pas dormir du tout. Parfois (rarement), le syndrome revient même quand j'ai pris un comprimé. Mais cela reste exceptionnel. Aucun autre effet secondaire. La vie est redevenue correcte, et la perspective de la nuit ne me terrifie plus ! Pourquoi se médicament n'est il plus remboursé ?? la sécurité sociale préfère t elle avoir à rembourser des tonnes de somnifères ou d'antidépresseurs ??? Il n'y a aucune cohérence dans cette décision.
02/12/2013
Homme, 48
Satisfaction générale 4

Adartrel (ropinirole)
Syndrome des jambes sans repos

Satisfaction sur
4
5
5
5
Voilà 3 ans que je prends Adartrel ou Ropinirol (le générique). Très efficace. Aucun effet secondaire direct. J'ai limité la dose à 1 cpm de 0.25 par jour et pour le moment ça suffit. L'oubli est systématiquement sanctionné (réveil en pleine nuit avec la sensation dans les jambes). Seule interrogation : les effets à longs termes puisqu'il semble que je sois condamné à vie....lire la suite..! Petite précision : mes analyses de sang démontrent un surplus de plaquettes, mais impossible de savoir s'il y a un lien avec Adartrel car je n'avais pas fait d'analyse avant...
Page 1 sur 3

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Mirena (1320) - Contraception - autre
Tramadol (713) - Douleurs - morphine
Champix (547) - Toxicomanie
Paroxetine (505) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (498) - Dépression - antidépresseurs autre
Simvastatine (471) - Cholestérol
Lyrica (445) - Epilepsie
Amoxicilline (372) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Crestor (319) - Cholestérol
Citalopram (311) - Dépression - antidépresseurs IRS
Tamoxifene (303) - Cancer - hormones et antihormones
Sertraline (299) - Dépression - antidépresseurs IRS
Cymbalta (281) - Dépression - antidépresseurs autre
Tahor (275) - Cholestérol
Metformine (270) - Diabètes - médicaments oraux
Victoza (240) - Diabètes - médicaments oraux
Deroxat (233) - Dépression - antidépresseurs IRS
Seroplex (222) - Dépression - antidépresseurs IRS
Lexapro (219) - Dépression - antidépresseurs IRS
Concerta (207) - ADHD - psychostimulants
Valdoxan (196) - Dépression - antidépresseurs autre
Propranolol (189) - Migraine
Abilify (186) - Psychose / schizophrénie - antipsychotique
Keppra (184) - Epilepsie
Aerius (183) - Allergies
Nuvaring (168) - Contraception - autre
Ixprim (168) - Douleurs - morphine
Cerazette (162) - Contraception - autre
Ritaline (160) - ADHD - psychostimulants
Epitomax (155) - Epilepsie

Donnez votre avis sur votre utilisation médicamenteuse

Profitez de la musique, applications, livres, etc.

Partagez vos expériences sur l’utilisation de médicament et participer ainsi au tirage pour gagner un bon cadeau
Google Playstore ou Appstore
d’une valeur de 15 euro!


Donnez votre avis!
Bon cadeau Appstore
Bon cadeau Google Playstore