La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

La plate-forme indépendante où l'on partage les expériences avec les médicaments

This website is hosted on a Carbon neutral infrastructure. This website is hosted on a company which complies to standard ISO 27001:2005 for Information security management systems.
avis par médicament

Colchicine


Goutte
Votre avis

Prescrit pour:
Satisfaction sur
3,5
2,5
2,5
4
3

19 avis
Page 1 sur 1

27/03/2014
Femme (24)
Satisfaction générale: 4

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
4
3
1
4
J'ai souffert d'aphtes récidivants pendant deux ans. Je pouvais en avoir vingt par poussées, répartis dans toute ma bouche. Une poussée chaque mois, ce qui me laissait peu de répit entre le premier aphte et le dernier cicatrisé, et un temps trop court pour tester les éventuels déclencheurs (alimentation, allergie, stress...) La violence de ces poussées (des ulcérations inf...lire la suiteormes plus que des aphtes) me faisait perdre l'usage de ma bouche et entamait sérieusement mon moral au quotidien : Impossible de parler, de sourire, de manger ni d'embrasser qui que ce soit. En un an et demi, j'ai visité une flopée de médecins, je suis même allée jusqu'à Genève me faire examiner par un spécialiste. On me proposait la Thalidomide, mais la violence du médicament me faisait peur. Plus tard, j'ai rencontré un allergologue qui m'a prise au sérieux et m'a prescrit ce que j'avais demandé : de la Colchicine. Depuis, je prends un comprimé de 1mg chaque jour (sauf pendant les jours "safe" côté bouche.) Si la colchicine n'empêche pas les aphtes d'apparaître, elle freine énormément le "pic" de la nécrose et de la douleur. J'étais très satisfaite de ce médicament et je n'avais eu aucun effet indésirable. Or, depuis 3 ou 4 jours, j'ai des diarrhées. Je vais donc couper mes comprimés en deux et rester attentive aux effets... Si la Colchicine m'aide beaucoup, je reste frustrée de n'avoir toujours aucune réponse quant à ce problème d'aphtose. Mes symptômes ne correspondent à rien de connu. J'ai fouillé toutes les pistes, des plus scientifiques aux plus ésotériques et à ce jour, aucune ne m'en a fait comprendre la cause. J'espère que je trouverai, je n'aimerais pas devoir prendre de l'antimitotique toute ma vie... Merci de m'avoir lue.
23/10/2013
Femme (33)
Satisfaction générale: 5

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
5
5
5
5
maladie de Behcet
Adverteren bij Daisycon
02/09/2013
Homme (23)
Satisfaction générale: 3

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
3
2
1
5
comme la plupart des gens ici, j'ai plus a me plaindre des effets indésirables, cela fait 5 jours que je prends ce traitement (dans le cadre d'une acide urique a 11, a faire diminuer. (utilisation en decrescendo de colchicine, et crescendo d'allopurinol)), et ca fait 5 jours que mes intestins pètent un plomb, il me reste deux comprimés (lundi et mardi soir), mais j’hésite ...lire la suitea prendre de l'immodium, même si je sais qu'en temps normal, faut pas en abuser, ça commence a faire beaucoup la. habituellement j'ai les intestins fragiles, mais 5 jours, c'est vraiment trop. j'ai lu qu'il faudrait arrêter le traitement, mais vu mon taux d'acide urique (11, ce qui est énorme), je ne veux pas arrêter, ce taux est risqué. (mon médecin s’étonne que je ne ressente pas de crampes, et que je n'ai pas eu de crises de goutes vu le niveau, qui devrait en temps normal pas dépasser 3. que me conseillez vous ? - arrêter (ce que je pense pas faire, je préfère avoir les intestins dérangés, et etre bloqué chez moi, que d'avoir une crise de goutte, qui semble horriblement douloureux.) - continuer, et ne pas prendre de médicaments freinant mes "crises intestinales" - continuer, et freiner ces crises, qui sont quand même vachement dérangeantes. d'avance merci pour vos réponses, s'il y en a du moins. et bonne chances aux "moins biens lotis que moi". (le dosage précisé au dessus ne correspond pas a ce que je prends, je n'ai pas de dosage noté sur la boite, vu qu'il y a deux dosages, le dosage français, et le dosage européen. étant belge, je ne sais pas ce que la pharmacie ma fourni...)
17/12/2012
Homme (21) - Goutte
Satisfaction générale: 2

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
4
3
1
5
depuis peu je sais que je fais de la goutte. dès que je sens une petite douleur, de suite colchicine dès les premiers symptômes je prends donc un cachet. mais quand les cristaux attaques les articulations surtout le gros orteil, je prends 2 cachets , et une heure après la diarrhée suivie d'une énorme nausée et vomissements. le mieux est de le prendre à temps sinon colchi...lire la suitecine me rend vraiment malade 3 à 4 jours. mais cela freine bien la goutte.
02/07/2012
Homme (51) - Goutte
Satisfaction générale: 3

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
4
2
4
2
quand la goutte commence, le docteur me prescrit 2 cachets de colchicine de suite et ensuite chaque heure un cachet jusqu'à ce que la crise soit passée. en général la crise passe dans les 2 ou 3 jours. mais un jour après la prise jusqu'au dernier jour de prise, je souffre de diarrhée liquide.
Adverteren bij Daisycon
04/03/2012
Femme (5) - Maladie auto-...
Satisfaction générale: 5

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
5
4
4
5
Ma fille, âgée de 5ans doit prendre de la colchine tous les jours depuis maintenant 7 mois. Ses premiers symptômes étaient des aphtes constantes sur la langue. Elle était très souffrante. Étant donné son jeune âge, les spécialistes rencontrés n'ont pu identifier ''la maladie'' causant ces symptômes. Elle présente certains symptômes de la maladie de behcet, mais qui sont e...lire la suiten même temps les mêmes symptômes que la maladie aphteuse récurrente. Peu importe la maladie, le traitement reste le même. Ce sont les effets à long terme des maladies qui n'ont pas les mêmes répercussions. Comme nous ne pouvons clairement savoir quelle est la maladie, elle doit prendre la colchine de façon quotidienne pour prévenir les symptômes et diminuer la progression de la maladie. Elle a eu quelques effets secondaires au début du traitement, mais après quelques semaines d'ajustement, nous avons trouvé la bonne dose pour elle et n'a plus d'effets secondaires depuis. Un bilan sanguin aux deux mois est également nécessaire. Pas évident pour une petite cocotte de 5 ans... Mais au moins, ses souffrances sont grandement diminuées grâce à la colchicine...
21/12/2011
Femme (22) - Hypertension
Satisfaction générale: 1

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
1
1
1
1

21/12/2011
Femme (22)
Satisfaction générale: 1

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
1
1
1
1

Adverteren bij Daisycon
06/08/2011
Homme (50) - Péricardite
Satisfaction générale: 2

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
3
2
2
4
j'ai une péricardite qui revient régulièrement (inflammation du péricarde). Pour cela j'ai pris ascal 600 les fois précédentes. en 4 jours les problèmes ont disparu. maintenant on m'a prescrit colchicine. ce n'est pas un succès. ou les effets secondaires de colchicine même ou la réaction avec simvastatine, entrainent pas mal de problèmes côté estomac et intestins.
07/06/2011
Homme (39) - Goutte
Satisfaction générale: 4

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
4
4
4
4
je sens toujours la crise arrivée. le premier symtôme est une légère douleur sur le côté de mon gros orteil. je prends alors de suite 1 mg de colchicine toutes les demi-heures, 3 x le premier jour, 2 x le second et 1 mg par jour le reste de la semaine. en général, la douleur persiste quelques jours à une semaine. mais plus vite je réagis , mieux c'est.
27/12/2010
Homme (66) - Epicondylite
Satisfaction générale: 1

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
1
1
1
5
Afin de calmer la douleur j’ai pris sur prescription médicale de la colchicine en raison d’un comprimé par jour et un de Voltarène 50. J’ai aussitôt remarqué que je n’ai pas uriné de la journée et décidais d’arrêter préférant supporter la douleur que de me dérégler l’organisme pensant que le Voltarène en était la cause. Sans explication quelque temps plus tard je dévelop...lire la suitepe une infection urinaire, qui à son tour après guérison au bout de 8 jours récidive ; le premier traitement n’ayant pas été assez précis le médecin me bascule au Bactrime fort un comprimé matin et soir. De ce résultat, au bout de 8 jours, allergie et Œdème de Quick mêlé à un Urticaire géant. Urgence etc.. Je m’en sort et ce n’est que 3 semaines plus tard que mon rhumatologue suite à ma question anodine mais au combien efficace «le Voltarène m’a bloqué les reins car à la première prise de remède je n’ai plus uriné » ; réponse « avez-vous pris un autre médicament ? » « oui un comprimé de Colchicine » et lui décrivant toute la cascade décrite plus haut voici son explication : « Il est démontré que la colchicine provoque des Adénomes prostatiques et que vous en avez été l’exemple même d ‘où vos 2 infections urinaires ». Je décidais alors de revenir à ma bonne et vieille méthode de phytothérapie. Une prise de sang pour doser la PSA et les résultats n’était pas encourageant. Je pris rendez-vous chez mon Urologue mais avant et durant 2 mois j’ai pris des capsules d’huile de pépin de courge et des gélules de Pygeum africanum et du Palmier sérénoa. Durant ces deux mois à raison de une gel M.M.S. Au bout des deux mois j’ai fait une autre analyse de sang et tout était rentré dans l’ordre. L’ors du rendez-vous en urologie, l’urologue voulait me prescrire un remède et ce n’est qu’à ce moment là que je lui ai montré mon traitement, appuyé d’un tableau Excel que je m’étais fait sur la chronologie des analyses et des prises de ma phyto. Sa conclusion : « ça marche très bien avec vous et vous pouvez continuer » ! Cela fait 4 ans et tout est « nickel » même au précédent contrôle. Juste une remarque qui clôturera mon constat ; même mon cardiologue qui m’a fait passer le test à l’effort m’a demandé de lui indiquer mon fournisseur en phytothérapie pour sa prostate !! Pas mal non ; dommage que la Sécu ne rembourse pas ces médicaments phyto ! J’ai d’autres expériences car dans celle-ci j’ai été obligé d’intégrer l’étape Bactrime Fort dans cet article, pour une bonne compréhension de la cascade d’altérations liées pour mon cas à ces 2 remèdes remboursés par notre système de santé qui, in finé a coûté les yeux de la tête.
Adverteren bij Daisycon
20/12/2010
Homme - Inflammation ...
Satisfaction générale: 1

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
1
1
1
5
Afin de calmer la douleur j’ai pris sur prescription médicale de la colchicine en raison d’un comprimé par jour et 1 de Voltarène 50. J’ai aussitôt remarqué que je n’ai pas uriné de la journée et décidais d’arrêter préférant supporter la douleur que de me dérégler l’organisme pensant que le Voltarène avait une cause sur ce constat. Sans explication quelque temps plus tar...lire la suited je développe une infection urinaire, qui à son tour après guérison au bout de 8 jours récidive ; le premier traitement n’ayant pas été assez précis le médecin me bascule au Bactrime fort un comprimé matin et soir. De ce résultat, au bout de 8 jours, allergie et Œdème de Quick mêlé à un Urticaire géant. Urgence etc.. Je m’en sort et ce n’est que 3 semaines plus tard que mon rhumatologue suite à ma question anodine mais au combien efficace «le Voltarène m’a bloqué les reins car à la première prise de remède je n’ai plus uriné » ; réponse « avez-vous pris un autre médicament ? » « oui 1 comprimé de Colchicine » et lui décrivant toute la cascade décrite plus haut voici son explication : « Il est démontré que la colchicine provoque des Adénomes prostatiques et que vous en avez été l’exemple même d ‘où vos infections urinaires ». Je décidais alors de revenir à ma bonne et vieille méthode de phytothérapie. Une prise de sang pour doser la PSA et les résultats n’était pas encourageant. Je pris rendez-vous chez mon Urologue mais avant et durant 2 mois j’ai pris des capsules d’huile de pépins de courges et des gélules de Pygeum africanum et du Palmier sérénoa. Durant ces deux mois à raison de 1 gel M.M.S. Au bout des deux mois j’ai refais une analyse de sang et tout était rentré dans l’ordre. L’ors du rendez-vous en urologie, l’urologue voulais me prescrire un remède et ce n’est qu’à ce moment là que je lui ai montré mon traitement, appuyé d’un tableau Excel que je m’étais fait sur la chronologie des analyses et des prises de ma phyto. Sa conclusion : « ça marche très bien avec vous et vous pouvez continuer » ! Cela fait 4 ans et tout est « nickel » même au précédent contrôle. Juste une remarque qui clôturera mon constat ; même mon cardiologue qui m’a fait passer le test à l’effort m’a demandé de lui indiquer mon fournisseur en phytothérapie pour sa prostate !! Pas mal non ; dommage que la Sécu ne rembourse pas ces médicaments phyto ! J’ai d’autres expériences car dans celle-ci j’ai été obligé d’intégrer l’étape Bactrime Fort dans cet article, pour une bonne compréhension de la cascade d’altérations liées pour mon cas à ces 2 remèdes remboursés par notre système de santé qui, in finé a coûté les yeux de la tête.
22/11/2010
Homme - Excès d'acide...
Satisfaction générale: 4

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
5
3
4
5

21/11/2010
Femme - Fièvre Médité...
Satisfaction générale: 5

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
5
3
4
5
J'ai souhaité contribuer en vue des patients souffrant de goutte et traités à la Colchicine. Je suis moi-même sous Colchicine quotidienne depuis 3 ans et je devrais prendre ce traitement à vie (pour une autre pathologie que la goutte, une maladie auto-inflammatoire vraiment très pénible si elle n'est pas diagnostiquée à temps, la Fièvre Méditérranéenne Familiale, touchant ...lire la suitecomme son nom l'indique des personnes d'origine méditérranéenne). A ceux et celles, traités à la Colchicine, qui sont dérangés par des nausées, diarrhées ou démangeaisons, il est tout à fait vrai que ce médicament semble les induire, puisque le principe actif du médicament provient d'une plante, le colchique dont l'effet toxique comporte ces symptômes. Toutefois nous sommes tous traités à des doses sans danger pour nous, toutes pathologies confondues. Ce que je souhaite témoigner c'est que les effets indésirables dans mon cas ont disparu en entier au fur et à mesure que le corps s'habitue au médicament, un phénomène de notre adaptabilité que je trouve personnellement passionnant. Cependant, il est vrai que si tous les symptômes et effets indésirables du tube digestifs ont disparu aujourd'hui, je continue d'être gênée de démangeaisons au point d'en avoir des cicatrices dnas le dos. Mais la gêne encontrée et donc la vraie question c'est qu'est-ce qu'on soigne avec le médicament pris? Dans mon cas ma vie était invivable sans le médicament avec des urgences très douloureuses nécéssitant des opérations (alors que la maladie dont je souffre est considérée créer ce genre d'urgence mais "on dit" et c'est devenu un dogme et comme tout dogme il y ades exceptions qu'on oublie, que les crises passent d'elles-même sans nécéssiter d'opérations, or ce qui n'est pas exact dans tous les cas, puisque cette maladie crée aussi un liquide auto-inflammatoire qui ne disparait pas tout seul dans tous les cas et nécéssite des interventions chirurgicales) du ventre ou nécéssitant des mises sous masque à oxygène (lorsque l'attaque se fait aux poumons) et d'autres médicaments plus gênants comme la cortisone. Donc si votre maladie vous fait souffrir et que la Colchicine soulage votre maladie mais que vous soyez dérangés par les effets indésirables, sachez qu'au fur et à mesure le corps s'adapte. Pourtant mon point de départ était mauvais (avant traitement); gastrites, ulcères dûs à bcp d'anti-douleurs de type aspirine (puisque pas diagnostiquée=pas traitée car dans la tête de trop nombreux médecins et bien pas diagnostiquée=pas malade), ulcérations diverses des intestins dont la cause n'avait pas été trouvée à temps (en fait intolérance au gluten en sus de tout) etc...en bref un tube digestif plutôt "échaudé". Et malgré tout et bien maintenant ça va, mais cela aura pris plus d'un an et surtout j'ai changé la façon de prendre le médicament. Voici comment: Mon truc perso: prendre la Colchicine le matin (elle m'avait été prescrite le soir, une vraie aberration on se réveille avec un mal d'estomac pas possible) et faire suivre d'un gros bol de fromage frais sans gras: plus de douleurs. Il est vrai que dans des livres anciens de pharmacologie/toxicologie et de chimie (je veux dire par ancien datant du 18ième ou 19 siècle et des approches méticuleuses des chimistes d'alors) le lait était recommandé en cas d'intoxication à la Colchicine. Alors est-ce que l'ingestion du fromage frais modifie l'absorption de la Colchicine et éventuellement en réduit les effets? je ne peux pas le dire de façon scientifique, mais à mon niveau toutefois l'effet du médicament sur ma maladie persiste et demeure de même qualité que lorsque je prenais ce médicament selon les indications du médecin (qui, disons le franchement n'avait pas l'air de bien connaitre ce médicament et ne manifestait pas l'envie de se documenter puisque apr exemple on ne m'pas avertie du danger de prendre des antibiotiques de type macro-lide en même temps et j'ai failli me retrouver dans une situaiton dangereuse lors d'une intervention dentaire, personne ne semble lire le Vidal même si on vous demande ce que vous prenez comme médicaments, on dirait que la question en soit ne mène les intervants nulle part et que c'estd evenu juste une convention comme de dire bonjour/au revoir à des gens qu'on ne connait pas). J'ai essayé d'arrêter le médicament et cela se passe très mal, donc j'en conclu que le médicament marche aussi bien avec l'ingestion simultanée de fromage frais/lait. (le lait ne suffisait pas à calmer la douleur de type "échaudement" ). Toutefois pour la peau et les démangeaisons, elles subsistent: il me semble que le médicament est éliminé par la sueur, qui, depuis la prise du médicament, me pique très fortement, surtout au visage, (comme du sel dans une plaie) tout comme j'ai constaté que mon chien, un berger allemand qui capte très bien mes différentes maladies, crises ou bien-être, fait très attention lorsque je transpire et qu'il vient "m'inspecter", à ne pas toucher de sa truffe mon visage, alors que sinon il a pour habitude de me donner beaucoup de bisous; durant le spériodes où j'ai arrêté le médicament pour voir s'il avait réellement un effet bénéfique (je confirme que oui) la sueur ne me piquait plus, j'en conclue donc qu'il y a bien quelque chose d'éliminé ou transformé qui pique et passe par la sueur et suscite des démangeaisons. En ce qui me concerne et ce qui me fait dépasser l'énervement des démangeaisons c'est que ce symptôme je l'avais aussi avant le médicament et en lien avec l'intolérance au gluten lors d'ingestion d'aliments en contenant. Donc mes deux "trucs" sont: prendre la Colcicine le matin et se faire un "pansement estomac" de fromage blanc et pour les démangeaisons appliquer une lotion ou une crème pour peaux sèches et impérativement de type bio sans glycols, paraben etc... et de type ultra simple, le gras et le froid, si la lotion est froide, calment beaucoup, et en particulier ne pas négliger en application après la douche et le, plus souvent possible (par exemple le soir) après la douche et l'application d'une crème se vêtir d'un pyjama en coton. Vous pouvez même mettre la lotion au frigidaire. Vous verrez ça marche. De plus, étant sujette à des allergies au pollen, je prends de temps à autre un comprimé de Clarityne et là aussi les démangeaisons disparaissent.
Adverteren bij Daisycon
21/11/2010
Homme - Goutte
Satisfaction générale: 4

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
4
2
2
4
Pour prevenir ou guerir la crise de goutte. Lorsqu'on sent que la crise arrive 100mg puis 50mg 3-4 heures + tard, puis 50mg 3-4 heures apres, puis 50mg 2 fois le lendemain puis 50mg le surlendemain. Ne pas accumuler plus de 500mg. De toute maniere arreter des que les symptomes lies a la colchicine apparaissent, diarrhee, mal de tete, jambes qui s'agitent ou autre(s)
21/11/2010
Homme - Crise aiguë d...
Satisfaction générale: 3

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
4
2
3
4
Je n'ai pas d'avis à donner sur la Colchicine dont l'efficacité semble avérée dans le traitement de la crise aiguë de goutte. Je veux simplement signaler que certaines personnes, comme moi, ne peuvent pas utiliser ce médicament car après 2 ou 3 cachets j'ai des vertiges, des nausées, des vomissements et de la diarrhée. Ces effets secondaires, plus désagréables que dangereu...lire la suitex, obligent à interrompre le traitement.
18/11/2010
Homme - Aphtose buccale
Satisfaction générale: 5

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
5
5
5
5
Ce médicament contre la goutte m'a été prescrit à l'hôpital contre des aphtes envahissants et douloureux (aphtose). Radical. Apparemment, en dehors des services hospitaliers, cette indication est peu connue mais c'est pourtant SUPER comme médicament
Adverteren bij Daisycon
04/10/2010
Homme - Goutte
Satisfaction générale: 2

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
4
2
2
5
aux premières symptomes j'utilise Diclofenac qui fait effet en 24 heures. Lors d'une crise aigue, ce n'était pas efficace, alors mon médecin m'a prescrit Colchicine. C'était efficace au bout de 36 heures mais j'avais des terribles démangeaisons sur tout le corps. J'ai arrêté au bout de trois jours, mais les démangeaisons ont perduré pendant 3 semaines. Maintenant je prends...lire la suite Alkal Life en gouttes. Le nombre de crises n'a pas diminué (env 10 par an), mais c'est moins grave.
28/05/2009
Homme - Goutte
Satisfaction générale: 5

Colchicine (colchicine)

Satisfaction sur
5
5
5
5
Si je sens la goutte arriver, alors il faut que je prenne de suite ce remède avec du diclofenac et cela m'aide beaucoup. J'utilise ces remèdes depuis 10 ans. Je n'en prend que quand c'est nécessaire.
Page 1 sur 1

Médicaments avec le plus grand nombre d'avis

Mirena (1206) - Contraception - autre
Tramadol (516) - Douleurs - morphine
Champix (501) - Toxicomanie
Simvastatine (448) - Cholestérol
Paroxetine (420) - Dépression - antidépresseurs IRS
Effexor (404) - Dépression - antidépresseurs autre
Lyrica (332) - Epilepsie
Amoxicilline (284) - Antibiotiques - pénicillines à large spectre
Citalopram (275) - Dépression - antidépresseurs IRS
Sertraline (261) - Dépression - antidépresseurs IRS
Crestor (254) - Cholestérol
Tahor (243) - Cholestérol
Lexapro (218) - Dépression - antidépresseurs IRS
Metformine (217) - Diabètes - médicaments oraux
Tamoxifene (202) - Cancer - hormones et antihormones
Cymbalta (200) - Dépression - antidépresseurs autre
Victoza (200) - Diabètes - médicaments oraux
Concerta (177) - ADHD - psychostimulants
Deroxat (167) - Dépression - antidépresseurs IRS
Valdoxan (164) - Dépression - antidépresseurs autre